Social Media

Pourquoi Conor McGregor pourrait ne plus remporter de combat de MMA ?

Véritable visage de l’UFC et, par extension des Arts Martiaux Mixtes (MMA), Conor McGregor enchaine pourtant les déconvenues depuis quelques années. Ses dernières performances laissent même penser que l’ancien champion des poids légers de l’UFC ne gagnera plus jamais dans l’octogone.

Le monde du MMA avait quitté, en juillet, Conor McGregor blessé, battu par Dustin Poirier lors de la trilogie entre les deux hommes. Personne  n’imaginait que déjà, au mois de septembre, la superstar de l’UFC se retrouverait dans une situation encore plus dégradante. Et pourtant…La légende de l’UFC s’est presque bagarrée avec Machine Gun Kelly, ancien rappeur reconverti dans le rock, sur le tapis rouge des MTV Video Music Awards. Finalement, l’ancien numéro 2 du classement pound for pound de l’UFC (2016) semble désormais incapable de revenir à son meilleur niveau, pire on le dirait même incapable de remporter à nouveau un combat dans l’octogone.

Des problèmes physiques

Conor McGregor n'a pas battu un combattant du top 5 de sa catégorie de poids depuis 2016. Plus inquiétant encore, celui qui a été considéré comme l’un des meilleurs strikers de l'UFC a subi le premier KO de ses 13 ans de carrière face à Dustin Poirier en janvier dernier. Le contraste est aberrant. Pour de nombreux analystes, les problèmes de Conor  McGregor sont d’abord physiques et ont été causés par l'inactivité. Il s’agit d’abord, selon plusieurs sources, de problèmes liés à son poids. Ayant avoué avoir eu des problèmes de poids avant son combat contre Khabib Nurmagomedov, le « Notorious » a depuis combattu plusieurs fois hors de sa catégorie d’origine, les poids plumes. Il avoue même sur les réseaux sociaux préférer se battre dans la catégorie des poids Welters. Cette prise de poids serait à l’origine des récentes blessures de l’irlandais.

Un esprit trop occupé par les affaires

Il ne faut pas être devin pour remarquer que Conor McGregor n’est plus vraiment le freluquet irlandais en quête de reconnaissance du début de sa carrière. Le surnom de l’irlandais dit tout. Le Notorious est devenu l’une des plus grandes célébrités de son sport. La gloire s’est accompagnée de contrats publicitaires, de rémunérations de plus en plus grandes et d’ambitions de plus en plus importantes hors de l’octogone. Il faut savoir que Conor McGregor est également un homme d’affaires à succès depuis quelques années. Athlète le plus riche de l’UFC avec une fortune estimée par Forbes à 158 millions de dollars, notamment grâce à sa marque de Whisky, l’irlandais semble désormais plus à la recherche d’opportunités d’affaires que de titres. C’est également ce qu’à sous-entendu Dana White, le patron de l’UFC après la défaite du Notorious contre Dustin Poirier en janvier dernier.  « Quand tu t'amènes sur la Fight Island dans un énorme Yacht et que tu vis aussi bien, c'est difficile d'être un sauvage dans l’octogone. Plus jeune il avait faim car il n'avait rien, il a obtenu tout ce dont il rêvait ». Et même lorsque l’irlandais monte sur un ring, c’est aussi une question d’argent. Pour son combat de boxe contre Floyd Mayweather, en 2017, l’irlandais a notamment empoché 85 millions de dollars. En encaissant des sommes pareilles, l’irlandais a pris sa revanche sur la vie, car la principale raison pour laquelle il s’est lancé dans les compétitions d’arts martiaux était de sortir de la misère.

Né dans une famille de la classe ouvrière de Dublin où son père, chauffeur de taxi, éprouvait d’énormes difficultés à joindre les deux bouts, Conor McGregor n’a pas toujours étrenné les costumes de luxes et les Yachts qu’on lui connait désormais. Très jeune, il décide qu’il s’en sortirait grâce au sport.  D’abord intéressé par le football, il abandonne à cause des doutes suscités par sa taille. Il débute la boxe pour faire d’une pierre deux coups : se soustraire aux brimades des brutes de son voisinage et devenir professionnel pour prendre soin de sa famille. Aujourd’hui, Conor McGregor n’a plus de problèmes d’argent. Sur le plan sportif, son héritage est indélébile. S’il continue de se battre, c’est vraisemblablement parce qu’il aime ça. Seulement, entre ses affaires, les contrats publicitaires et autres occupations, le temps consacré aux entrainements a été réduit. Le Notorious n’est plus l’athlète qu’il a été. Il le sait, mais les autres combattants le savent aussi. A tel point que lorsque les analystes évoquent désormais la division des poids légers où il a régné en maitre, l’irlandais n’est plus considéré comme un potentiel champion. Dans la catégorie de poids Welters où il souhaite combattre désormais, le nigérian Kamaru Usman domine sans partage depuis 2019.

On voit mal comment Conor McGregor reviendrait à un niveau lui permettant de battre Dustin Poirier ou Charles Oliveira, les deux combattants les plus en vue chez les poids légers. De toutes les façons, le titre, Notorious l’a déjà remporté et ça, personne ne peut lui enlever. De toutes les façons, son amour pour son sport est à louer. Dans sa situation, nombreux sont les combattants qui auraient déjà pris leur retraite.

Dernières publications

En haut