Angleterre

Premier League : Liverpool concède le nul à Brighton

Menant au score grâce à un but de Diogo Jota, Liverpool s’est fait rejoindre par Brighton dans le temps additionnel après un pénalty signalé par l’assistance vidéo. Les Reds prennent tout de même provisoirement la tête de la Premier League.

Les supporters de Liverpool auront sans doute mal à la tête ce soir. Alors que leur équipe tenait une victoire laborieuse sur le terrain de Brighton, la VAR est en effet intervenue pour signaler une faute peu évidente d’Andy Robertson sur Danny Welbeck dans les derniers instants de la rencontre. Stuart Attwell a accordé le pénalty aux Seagulls, et Pascal Gross a aussitôt transformé la sentence pour offrir le match nul à son équipe (90e+3). De quoi frustrer les Reds, qui se sont également vu refuser deux buts de Mohamed Salah (34e) et Sadio Mané (84e) pour des positions de hors-jeu, après sollicitation de l’arbitrage vidéo.

Diogo Jota encore buteur

Liverpool est ainsi passé tout proche du coup parfait malgré une prestation globalement décevante. Toujours privé de plusieurs joueurs importants, Jürgen Klopp alignait au coup d’envoi une défense remaniée, avec Fabinho et Nathaniel Philipps en charnière centrale et le jeune Neco Williams à droite. À court d’idées sur le plan offensif, les Reds ont souffert d’un manque de créativité dans l’entrejeu. Le double pivot Milner-Wijnaldum n’a guère brillé, tandis que Takumi Minamino s’est également montré très discret. La lumière est finalement venue de Diogo Jota, auteur d’un superbe enchaînement au cœur de la défense adverse et d’une frappe croisée imparable (60e). De son côté, Brighton a laissé passer plusieurs occasions, Neal Maupay manquant notamment un pénalty (20e). Mais Pascal Gross n’a donc pas tremblé au moment de convertir le sien, permettant aux Seagulls de décrocher un point important.

Avec deux buts refusés et un pénalty accordé à Brighton dans les dernières minutes, Liverpool a subi un scénario difficile à avaler sur la pelouse de l’Amex Stadium. En attendant les autres rencontres de cette 10e journée, les Reds prennent tout de même la tête de la Premier League, mais restent à portée de Tottenham, Chelsea et Leicester. Les Seagulls stagnent quant à eux à la 16e position.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
elit. tristique Nullam Donec leo Praesent risus Sed velit,