Angleterre

Premier League : Liverpool et Tottenham accrochés, ce qu’il faut retenir du lendemain du Boxing Day

La période est toujours très spéciale outre-Manche, dans un moment où la magie des fêtes opère encore et où la dinde doit être rapidement digérée pour se remettre en quête des sommets de la Premier League. Dans cette période, les favoris ont eu des fortunes différentes, à commencer par les Reds accrochés par West Bromwich en fin d'après-midi, avant que les Spurs ne subissent le même sort. Zoom sur toutes les rencontres de la journée. 

 

Marcelo Bielsa et Leeds s'imposent et se replacent 

C'était le premier match de l'après-midi entre Leeds United qui recevait Burnley. Ce sont rapidement les hommes de Marcelo Bielsa qui prennent l'avantage sur penalty par l'intermédiaire de Patrick Bamford, le joueur formé à Chelsea. Dominateurs et peu désarçonnés en première mi-temps, Leeds United mène logiquement 1-0 en rentrant aux vestiaires.

Le second acte est plus décousu, bien que les visiteurs ne se montrent que très peu dangereux. Ashley Barnes inquiète par deux fois un Illan Meslier impeccable dans les cages de Leeds.

Grâce à ce succès, les locaux se replacent à la onzième place du classement avec 20 points. Dans le même temps, Burnley glisse rapidement vers une zone dangereuse.

 

 

Un match nul qui n'arrange personne entre West Ham et Brighton

Les Hammers recevaient Brighton un peu plus tard, pour, en cas de succès, revenir dans le Top 6 de cette Premier League et aborder de la meilleure des manières une première partie de saison presque parfaite de leur part.

Avec un petit point d'avance sur la zone de relégation, c'est Brighton qui n'a pas le droit à l'erreur et qui démontre très bien cela en ouvrant le score rapidement grâce au français Neal Maupay.

Dans le second acte, West Ham revient au score peu avant l'heure de jeu après un cafouillage dans la surface de réparation des visiteurs grâce à Ben Johnson. Dix minutes plus tard, c'est au tour de Lewis Dunk de marquer son but, en s'aidant vraisemblablement du bras, un but validé néanmoins malgré l'appel à la vidéo.

On pense alors Brighton proche de la victoire, mais c'était sans compter sur des Hammers résilients qui recollent une seconde fois au score grâce à l'international Tchèque Soucek. 2 buts partout score final, et un match nul qui ne permet à aucune des deux équipes d'effectuer une bonne opération sur le plan comptable.

 

 

Les Reds accrochés in extremis par West Bromwich

81%, c'est la possession en faveur des Reds au terme du premier acte de la rencontre. Oppressants, offensifs et agressifs, les hommes de Jurgen Klopp sont très proches de réaliser la mi-temps parfaite avec 10 tirs, plus de 450 passes et un avantage d'un but à la pause, l'œuvre de Sadio Mané sur un magnifique service de Joël Matip.

On s'attend alors à un deuxième acte typique de Reds archi-dominateurs, mais il n'en sera rien.

Après quinze minutes où, enfin, les hommes de Sam Allardyce sortent de leur camp, c'est le premier coup dur qui va intervenir avec la blessure du meilleur joueur de la première période: Joël Matip. Le Camerounais doit céder sa place, et le match prend une autre tournure.

On sent alors les visiteurs se montrer plus dangereux, en contre et sur coup de pied arrêtés, jusqu'à la sentence qui sanctionne des Reds pas assez tueurs, grâce à la réalisation du Nigérian Semi Ajayi. Les entrées des cartouches offensives Alex Oxlade-Chamberlain et Divock Origi n'y changeront rien, les Reds concèdent deux points à Anfield mais conservent trois points d'avance sur leur dauphin Everton.

 

Tottenham en échec chez les Wolves

Les Spurs démarrent leur rencontre tambour battant par l'intermédiaire du milieu de terrain français Tanguy N'Dombélé qui ouvre le score dès la première minute.

Les Wolves vont tenter de réagir en seconde période, en proposant un très bon jeu face à des Spurs bien moins flamboyants. En reculant, ce sont bien évidemment les hommes de Nuno Esperito Santo qui arrivent à égaliser par l'intermédiaire de Romain Saïss qui vient récompenser une très belle mi-temps des locaux.

Score final, 1 but partout, et deux points de perdus pour Tottenham qui reste à la cinquième place du classement de la Premier League.

 

 

 

Crédit Image à la Une: Nick Potts / PA

 

 

Dernières publications

En haut