Preview 1er tour des playoffs: Denver Nuggets – San Antonio Spurs

 Il s’agit d’une confrontation entre le 2ème et le 7ème de la conférence Ouest. Cependant  cette série pourrait s’avérer plus serrée qu’elle n’y parait. Si Denver a terminé 2ème, c’est l’équipe surprise de cette saison avec une relative inexpérience en playoffs.  En face, San Antonio a fini 7ème mais c’est une équipe habituée des playoffs avec à sa tête un des meilleurs stratèges de l’histoire !

 

 

Bilan de la saison régulière

Denver Nuggets

Depuis plusieurs saisons et  l’éclosion de Nicolas Jokic, on attendait les Nuggets en playoffs. Dans une conférence Ouest toujours plus relevée, ils avaient terminé 9ème lors des deux dernières saisons. Ils avaient même loupé la qualification pour une seule victoire la saison dernière.

Cette année est donc la bonne pour les joueurs de Denver. Ils se sont enfin qualifiés pour les playoffs, une première depuis 2013. En plus d’être qualifié, ils ont fini 2ème de la conférence Ouest.  Auteur d’un bon début de saison, l’équipe de Mike Malone était attendue au tournant après le All-Star Game. Ils ont répondu présent et se sont imposés comme l’équipe surprise de l’Ouest.  Ils sont même restés dans la roue des Warriors quasiment jusqu’à la fin !

Cette réussite est en partie celle de Mike Malone. C’est sa 4ème saison à la tête des Nuggets et son travail commence à porter ses fruits. Il peut évidemment s’appuyer sur Nikola Jokic qui s’est imposé comme un véritable franchise player. Le pivot serbe est la plaque tournante de son équipe. Pour preuve, il a fini la saison meilleur marqueur, meilleur rebondeur, meilleur passeur et  meilleur intercepteur des Nuggets.  Ses stats sont impressionnantes : 20.1 pts ; 10,8 rebonds ; et 7,3 assists

Evidemment le serbe n’est pas seul.  Au poste de meneur Jamal Murray confirme sa bonne saison de l’année dernière. Le canadien a encore amélioré sa productivité avec 18.2 pts et 4.8 assists cette saison. L’éclosion du duo Malik Beasley/Monte Morris est également une bonne chose pour Denver. Les deux arrières ont été très utiles en sortie de banc apportant du scoring à cette équipe.

 

San Antonio Spurs

Si les Nuggets n’ont pas vu les playoffs depuis 2013, ce n’est pas le cas de la mythique franchise texane.  Avec une 22ème qualification consécutive, les Spurs viennent d’établir un nouveau record en NBA.

Pourtant la saison des Spurs avait mal commencé. Après le départ de Ginobili a la retraite, le départ de Tony Parker parti à Charlotte et la fin du feuilleton Kawhi, c’est le meneur de jeu titulaire Dejounte Murray qui s’est blessé gravement pour le reste de la saison.

Les Spurs ont donc été en difficulté en début de saison mais comme d’habitude Coach Popovich a trouvé les solutions.  L’intégration de Demar DeRozan a commencé à porter ses fruits et les joueurs de San Antonio ont fini fort.

C’est évidemment le duo Aldridge/DeRozan qui sera la tête d’affiche des Spurs. Pour leur 1ère saison ensemble, ils ont affiché une belle complicité. Les deux joueurs ont fini la saison avec la même moyenne de points : 21 pts/match.

On sait que l’ancien arrière de Toronto a très mal vécu son transfert mais il s’est très vite adapté à sa nouvelle équipe. Même si son adresse lui fait encore défaut (15.6% à 3-pts…), sa générosité et son activité son une force pour les Spurs.  En plus de ses 21 pts/match, il totalise 6 rebonds et 6 passes.

Concernant Aldridge, il avait déjà pris le relais de Kawhi Léonard et il a confirmé cette année. Très régulier tout au long de la saison, on a vu qu’il était capable d’énorme coup de chaud. Il a notamment  inscrit 56 pts dans un match contre OKC. Il a également sorti une prestation majuscule contre Boston avec un match à 48 pts et 13 rebonds.

 

 

Confrontations directes

Denver et San Antonio se sont rencontrés 4 fois en saison régulière et le score est de 2-2. Sans surprise, chacune des équipes a remporté ses matchs à domicile. Si les 3 premiers matchs ont été serré, le dernier match, qui a eu lieu au début du mois, a été une véritable démonstration des Nuggets. Nikola Jokic, presque en triple double, et ses coéquipiers ont donné une leçon de basket aux Spurs pour l’emporter de 28 points !

 

 

Les enjeux

L’avantage du terrain

Ces deux équipes comptent parmi les meilleurs bilans de la ligue à domicile. Les Nuggets n’ont perdu que 7 matchs au Pepsi Center. C’est à peine plus pour les Spurs avec 9 défaites à l’AT&T Center. L’avantage du terrain sera donc primordial dans cette série. Le moindre faux-pas à domicile pourrait être rédhibitoire.

Avec un bilan de (16-25) San Antonio a le plus mauvais bilan à l’extérieur de toutes les équipes qualifiées en playoffs (derrière les Pistons). Sachant que c’est Denver qui commence avec l’avantage du terrain, les Spurs devront obligatoirement s’imposer loin de leur base s’ils veulent remporter cette série.

 

L’expérience

L’autre enjeu de cette série sera l’expérience des playoffs. Pour Denver se sera une découverte pour la plupart des joueurs.  Mise à part Paul Millsap (et Will Barton) aucun joueur majeur de l’effectif n’a disputé de match de playoffs. Les Nuggets doivent donc confirmer leur excellente saison régulière et ils vont aborder ces playoffs avec une certaine pression et une grosse inexpérience.

Pour San Antonio, beaucoup plus d’expérience de ce niveau, notamment pour le duo Aldridge/DeRozan. Mais attention, ces deux joueurs ont connu beaucoup de désillusions en playoffs avec Portland et Toronto notamment.  Ils vont donc débuter cette série avec une certaine pression et leurs performances seront scrutées de prêt.

L’expérience des coachs sera également un point important. Sur une série en 7 matchs, les ajustements tactiques sont extrêmement importants et à ce jeu là, énorme avantage pour San Anotnio. Mike Malone n’a encore jamais disputé les playoffs en tant que Head Coach. Pour son baptême du feu, il aura en face de lui un des coachs les plus expérimentés de l’histoire ! Avec 277 matchs au compteur Gregg Popovich connait les playoffs par cœur. En tant que fin tacticien, il devrait donc préparer de belles surprises à l’inexpérimenté Mike Malone.

Credit photo: sportsnet

 

 

Le duel : Jokic/Aldridge

Jokic et Aldridge seront les maitres à jouer de leur équipe respective et ils vont évoluer dans la même zone ou presque. Ces deux équipes ont des bonnes défenses et l’important sera donc de prendre le contrôle de la raquette pour limiter l’impact de ces deux joueurs. Les Nuggets partent avec un léger avantage à ce niveau là. Redoutable en défense, il s’agit notamment d’une des meilleures équipes au rebond.

Dans la raquette, Jokic pourra compter sur l’aide  sera de Paul Millsap. L’ancien all-star réalise une nouvelle saison discrète du côté de Denver (12.6 pts ; 7,2 rebonds) mais il s’est montré plus à son avantage en fin de saison. Son impact sur le jeu sera donc une des clés de la série.

Pour LMA, c’est différent. L’intérieur texan risque d’être plus esseulé dans la peinture. Si Jakob Poeltl s’avère être un bon défenseur, le pivot autrichien est beaucoup plus limité offensivement (5.5 pts ; 5.3 rebonds).  Un des facteurs X pour les Spurs sera donc Rudy Gay. Agé de 32 ans, l’arrière de San Antonio ne marque plus autant qu’avant (13,7 pts/match) mais il est encore capable d’amener beaucoup de points en très peu de temps.

 

Credit photo: Action Network

 

 

Le programme

Game 1 : 13 avril @ Denver, 4h30

Game 2 : 16 avril @ Denver, 3h

Game 3 : 18 avril @ San Antonio, 3h

Game 4 : 20 avril @ San Antonio, 23h30

(si nécessaire) Game 5 : 23 avril @ Denver

(si nécessaire) Game 6 : 25 avril @ San Antonio

(si nécessaire) Game 7 : 27 avril @ Denver

 

 

 

Le prono

Denver a certes fini devant San Antonio en saison régulière mais leur inexpérience en playoffs pourrait être un problème. A la mune bisanière des Patriots en Foot US, les Spurs de Gregg Popovich deviennent une autre équipe une fois la saison régulière terminée. Le coach Texan est un fin stratège et il réserve surement des surprises à son homologue qui découvre les playoffs.

Les Nuggets pourraient avoir du mal à confirmer leur belle saison régulière et ils n’auront pas le droit à l’erreur sur une série de 7 matchs. Les 2 premiers matchs à Denver seront donc importantissime. Si San Antonio emporte un de ses deux matchs, ils peuvent prendre un avantage définitif dans cette série.

Prono : San Antonio l’emporte 4-2.

 

 

La surprise Denver, le début de Jokic en playoff, les Spurs toujours redoutables sur des séries de 7 matchs, des grosses défenses, 2 forteresses imprenables. Pas de doute cette série risque d’être accrochée et elle vaut le détour !

A propos de l'auteur

Je m'intéresse de près ou de loin à tous les sports (ou presque). Grand fan des Warriors (même avant qu'ils ne se mettent à gagner), je voue un culte particulier à Steph Curry!

Commentaires

Poster un commentaire

adipiscing tempus leo. felis neque. Sed velit, eleifend vulputate, venenatis, quis, diam