Preview 2019 2020 : Milwaukee Bucks doit continuer à avancer

0
Ligue 1
Image
Valeur sûre depuis plusieurs saisons mais incapable de passer un tour en Playoffs, les Milwaukee Bucks ont passé un gros pallier la saison passée sous l’ordre de Mike Budenholzer, arrivé pendant l’été. La franchise du Wisconsin a réussi à finir à la surprise de beaucoup de monde premier à l’Est avec Giannis Antetokounmpo dominant qui est devenu le deuxième Européen à devenir MVP.

 

… Des Bucks surprenants 1er à l’Est …

Avec la meilleure attaque de la ligue en saison régulière (118.1 points par match), le meilleur defensive rating et sous l’impulsion de l’inarrêtable Giannis Antetokounmpo (27,7 pts – 12,5 rbs – 5,9 ass), les Bucks ont terminé avec un bilan de 60 victoires et 22 défaites. Khris Middleton a joué parfaitement son rôle de lieutenant en devenant All-Star et en scorant 18,3 points. Cependant, en Playoffs, après avoir balayé les Pistons et dominer les Celtics, Milwaukee s’est fait sortir en final de conférence par les futurs champions (2-4) après avoir pourtant remporté les deux premiers matchs. The Greek Freak a été neutralisé par la défense des Raptors et le reste de l’équipe n’a pas été à la hauteur de l’événement. Est-ce que Budenholzer va être capable de passer ce cap après ses échecs avec Atlanta ?

 

… une intersaison pour rester dans la même dynamique …

Pendant l’été, les dirigeants ont décidés de prolonger Khris Middleton pour 177 millions sur 5 ans et le pinot shooteur à 3 points Brook Lopez mais ont fait une croix sur Nikola Mirotic et sur Rookie of the Year 2017 Malcolm Brogdon. Ce dernier avait pourtant réalisé une belle saison à 15,6 pts malgré une blessure en fin de saison. Sans oublier, le départ de Tony Snell, envoyé à Detroit, pour faire des économies. Pour pallier ces pertes, Robin Lopez est venu renforcer le secteur intérieur tandis que des shooteurs (pour libérer des espaces pour Giannis) comme Wesley Matthews (au minimum vétéran), Kyle Korver et Dragan Bender sont arrivés. Le premier pour être dans le cinq et les deux autres pour dynamiser le banc. En gros, on reste sur une équipe très forte sur transition et sur isolation.

Image

 

… une cinq dans la continuité …

Du côté du cinq de départ, peu de changements par rapport à l’an dernier ! Le meneur sera toujours Éric Bledsoe mais il sera accompagné par Wesley Matthews en poste 2. Khris Middleton aura toujours son rôle de numéro 2 en attaque au poste d’ailier alors que Brook Lopez fera le faux pivot pour protéger un peu la raquette en défense et surtout écarter les défenses en attaque. Bien sûr, Giannis Antetokounmpo sera l’option numéro une de l’équipe au poste 4.

 

… le MVP doit encore viser plus haut …

Le joueur à suivre, il est évident puisqu’il s’agit de Giannis Antetokounmpo. Le Grec est devenu le premier Most Improved Player a devenir MVP. Giannis prend plus de la majorité de ses tirs à moins d’un mètre du cercle avec ses pénétrations tranchantes et son Euro Step. Cependant, il doit encore progresser en attaque en ajoutant des flèches à son arc comme un pull-up, un hook shot, un fadeaway ou encore un shoot à 3 points. Mentalement, il va progresser dans la communication avec ses équipiers. Avec un tir fiable, il pourrait même prendre le shoot de la gagne, un des inconvénients de Giannis dans la lutte pour le titre MVP 2019.

Image

… Rester en haut de la hiérarchie à l’Est et progresser en Playoffs…

Sur la saison régulière, les choses devraient aller aussi bien que l’an dernier même s’il sera difficile d’avoir un aussi bon bilan. Mais, le manque de variété dans l’effectif risque une fois de plus de poser problème en Playoffs quand les choses sérieuses vont débuter. Un joueur comme Eric Bledsoe risque d’avoir beaucoup (trop) de responsabilité à la mène (surtout en Playoffs). Les solutions à ce problème : un Giannis meilleur au shoot d’un point de vue individuel et d’un point de vue collectif : plus de mouvements pour le ballon et surtout plus de jeu en Pick’n’Roll.

Clairement Milwaukee doit jouer les deux premières places à l’Est et atteindre la finale de conférence. Du côté de Budenholzer, on verra s’il est autre chose qu’un coach de régulière !

 

Photo : Associated Press

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here