Preview Playoff NBA: Milwaukee Bucks – Boston Celtics

Le 1er tour des Playoffs a été une simple formalité dans la conférence Est et il n’y a pas eu d’affrontement vraiment intéressants. On rentre donc dans le vif du sujet avec les demi-finales de conférence !  Le Greek Freak veut affirmer sa domination sur la ligue et l’opposition contre Boston sera le vrai premier test des Bucks cette saison. Pour Boston, il s’agit de confirmer la bonne saison de l’an dernier et de récupérer le trône de la conférence Est laissé vacant par Lebron James !

 

 

Le parcours

Boston Celtics

Les Celtics nous avaient laissé un gout d’inachevé à la fin de la saison régulière. Eux qui étaient promis à l’une des deux premières places de la conférence Est, ils avaient finalement décroché la 4ème place. Avec une seule victoire de plus que les Pacers, ils étaient même près de perdre l’avantage du terrain.

Malgré le sweep (4-0) infligé à ces mêmes Pacers, les joueurs de Brad Stevens n’ont pas vraiment rassuré lors de ce 1er tour. Pour preuve, sur ces 4 matchs, ils ont étaient menés 4 fois à la mi-temps ! Heureusement pour les Celtics, leur expérience et les gros trous d’air des joueurs d’Indiana leurs ont permis de s’en sortir à chaque fois !

Si Boston a rassuré en défense, en encaissant seulement 91,8 pts/match lors du 1er tour, c’est un peu moins le cas en attaque avec seulement 99.3 pts d’inscrit. Le point fort de cette équipe est que le danger peut venir de partout. Lors du dernier match contre Indiana, 7 joueurs ont inscrit au moins 11 points !

Avec 22,5 pts et 7.8 pts de moyenne dans ces playoffs, Kyrie Irving est évidemment l’atout numéro 1 des C’s. Il est pourtant apparu loin de son meilleur niveau à certains moments. Le meneur de Boston aura donc besoin de soutien et il pourra compter sur Tatum (19.3 pts), Horford (11 pts ; 10 rebonds) ou encore Gordon Hayward et Marcus Morris en sortie de banc. Leur apport sera évidemment très précieux contre les Bucks dans une revanche du 1er tour de l’an dernier. Boston l’avait emporté mais cette année ils n’auront pas l’avantage du terrain et ils ne seront pas favoris. Les Celtics auront donc besoin de toutes leurs forces vives.

Milwaukee Bucks

Comme dirait Voltaire « Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ». Après avoir impressionnés en saison régulière avec le meilleur bilan (60-22) et (probablement) le meilleur joueur de la ligue, les Bucks ont écrasé les Pistons dans les grandes largeurs lors du 1er tour. Certes, les Pistons ne sont pas l’adversaire le plus redoutable surtout avec un Blake Griffin diminué mais les joueurs de Milwaukee ont fait fort! Avec 15 pts d’avance au minimum à chaque match, les Bucks ont tout simplement signé un nouveau record sur une série de playoffs. Record qui leur permet de passer le 1er tour pour la 1ère fois depuis 2001!

Giannis Antetokounmpo s’est évidemment mis en évidence contre Détroit mais il n’a pas eu besoin de forcer tant l’écart entre les deux équipes était important. En seulement 28 minutes, le Greek Freak affiche des stats folles (et un paquet de highlight) : 26 points et 12 rebonds par match. Lors du dernier match, il a même monté la barre à 41 unités en 32 minutes! A n’en pas douter, il est prêt pour le combat.

L’adversité sera évidemment plus importante lors de ce 2ème tour et il s’agit du 1er vrai test pour Giannis et son équipe. Mais le grec n’est pas seul ! Il peut compter sur ses fidèles lieutenants pour rivaliser avec le collectif de Boston. Excellent tout au long de la saison, Eric Bledsoe et Khris Middleton ont encore prouvé contre les Pistons qu’ils étaient des pièces essentielles de l’équipe (19 pts/match chacun sur la série). Ce qui est sur c’est que les Bucks auront soif de revanche!

 

 

Confrontations directes

Milwaukee @ Boston : 113-117

Milwaukee @ Boston : 120-107

Boston @ Milwaukee : 97-98

Les Bucks mènent donc 2 victoires à 1 en saison régulière et on peut retenir que Antetokounmpo a inscrit au moins 30 points lors de ces 3 matchs! Si deux confrontations ont été très serrées, on retiendra le belle victoire de Milwaukee au TD Garden juste avant Noël. Dans un jour sans et privé de Al Horford, les C’s n’avaient jamais trouvé la réponse et ils avaient envoyé Giannis 17 fois sur la ligne des lancers francs!

 

Les enjeux

La revanche de la saison dernière

1er tour de playoffs 2018, Boston s’impose au bout des 7 matchs contre une valeureuse équipe des Bucks. Même si les choses ont bien changé depuis, cette confrontation est dans toutes les têtes. Kyrie Irving blessé la saison dernière sera bien présent cette année mais en face Giannis Antetokunmpo a atteint un autre niveau et il semble inarrêtable.

Autre point important, l’avantage du terrain. La saison dernière, il y avait eu 7 victoires à domicile et c’est donc Boston qui était sorti vainqueur de ce duel. Cette saison c’est bien Milwaukee qui a repris cet avantage en finissant 1er de la conférence Est. Les Bucks ont le meilleur bilan de la ligue à domicile (33-8), c’est donc un avantage conséquent !

Comment parler de cette série sans évoquer les retrouvailles Rozier/Bledsoe ! Un des feuilletons les plus passionnant des derniers playoffs.

Previously in this show : le fait marquant est évidemment le stepback + shoot au buzzer de Rozier sur la tête de Bledsoe dans le match 1. Comment ne pas oublier également le chambrage en règle de Rozier qui arrive avec le maillot de Drew Bledsoe (Foot US) en conférence de presse en prétendant qu’il ne connait qu’un Bledsoe. La montée en pression est telle que les deux joueurs en viennent aux mains dans le Game 5 ! Enfin pour finir cette saison 1, le chef d’œuvre de Rozier dans le game 7 !  Le meneur de Boston sort un match énorme (26 pts, 9 assists) pour finir en beauté l’humiliation de Bledsoe. Même si Rozier ne sera pas titulaire, les deux joueurs devraient se retrouver l’un contre l’autre lors de cette série ! On en salive d’avance !!

Credit photo: Sports Gossip

Stopper le Greek Freak

Arrêter Giannis Antetokounmpo ! Il n’est pas nécessaire d’avoir un doctorat en basket pour comprendre que le salut viendra de là pour les Celtics. On a vu au tour précédent que les joueurs de Boston pouvaient être organisés et disciplinés en défense. Vu le talent et la forme actuelle du Greek Freak, il est indispensable d’opter pour une défense collective plutôt qu’individuelle. La profondeur de banc est importante et il faudra donc varier les plaisirs sans avoir peur de prendre des fautes.

Aron Baynes pour les basses œuvres, Al Horford sous le panier, le trio Morris/Tatum/Hayward si le grec s’écarte, voici le menu que pourrait proposer Boston. C’est clair: stopper Giannis est impossible mais il faut essayer de lui poser le plus de problèmes possibles.

Contre les Pacers, les Celtics avaient encaissé à peine plus de 90 pts/match. Cette fois-ci, ils auront face à eux, l’attaque la plus prolifique de la ligue (118.1 pts/match en saison régulière). Giannis Antetokounmpo est évidemment la superstar de cette équipe mais les joueurs autour de lui ont également progressé cette année et les Bucks possèdent eux aussi un très bon collectif. Eric Bledsoe (16 pts , 5.5 assists) retrouve une deuxième jeunesse du côté de Milwaukee. Quant à Khris Middleton, il est le parfait lieutenant du Greek Freak. L’ailier fraichement All-Star a signé une superbe saison avec 18 pts, 6 rebonds et 4 assists. Si la défense sur Antentokounmpo est trop serré, ça sera à eux d’en profiter.

 

 

Le duel : L’importance du banc

On aura probablement un duel entre 2 des meilleurs bancs de la conférence Est. Sur une série en 7 matchs, c’est un facteur qui pourrait avoir son importance. En plus d’amener des points ou de la défense, le bon comportement des bancs permettra de faire souffler les titulaires. On a par exemple vu contre les Pistons que le bon comportement du banc de Milwaukee avait permis à Giannis de ne jouer que 28 minutes par match.

Des snipers et un capitaine

Les Bucks pourront compter sur deux snipers en sortie de banc: Nikola Mirotic et Ersan Ilyasova. Ils devraient avoir moins de temps de jeu que lors du 1er tour mais leur objectif sera clair, amener des points (si possible par 3!).

Le surprenant Pat Connaughton sera également un élément important de la rotation de Mike Budenholzer. Il a eu beaucoup de temps de jeu depuis la blessure de Malcom Brogdon et il a bien su se fondre dans le collectif des Bucks. Il a été excellent contre Détroit (9 pts et 7 rebonds de moyenne).

Pour le cas Brogdon, c’est un peu l’inconnu de cette série. Blessé depuis plusieurs mois, l’ancien “Rookie of the year” devrait revenir contre Boston mais rien de sur.

Le dernier élément important pour les Bucks sera George Hill. L’expérimenté meneur est un habitué des playoffs et il pourra amener toute sa gestion si Milwaukee prend le score. Il sera le maitre à jouer de cette deuxième units.

Un trio de feu

Côté Celtics, le banc est peut-être un peu moins profond mais ils possèdent un des meilleurs trio de la ligue en sortie de banc. Contre Indiana, Hayward, Morris et Rozier ont été excellent et leur apport est fondamental pour le jeu de Boston. A eux 3, ils ont cumulé 31 pts, 15 rebonds de moyenne contre Indiana.

On a déjà évoqué le sujet plus haut mais Rozier sera le dynamiteur de ce deuxième cinq. Si les titulaires sont fatigués, il devrait renter sur le terrain avec toute son énergie. Il est un peu l’âme de cette équipe, le leprechaun du TD Garden!

Présent également dans ce deuxième cinq, Gordon Hawyard est un joueur exceptionnel qui malgré sa grave blessure est toujours capable de coup de chaud. Il a été primordial dans le match 4 avec 20 points inscrits.

Pour finir Marcus Morris sera la pour défendre mais également attaquer. Redoutable défenseur et très bon rebondeur, il s’est découvert une passion pour le tir primé! Si les titulaires sont malmenés, ce trio aura donc pour objectif de ramener les Celtics dans le match.

:

Credit photo: Celtics Wire

 

 

Le programme

Game 1 : 28 avril @ Milwaukee, 19h00

Game 2 : 30 avril @ Milwaukee

Game 3 : 3 mai @ Boston

Game 4 : 6 mai @ Boston

(si nécessaire) Game 5 : 8 mai @ Milwaukee

(si nécessaire) Game 6 : 10 mai @ Boston

(si nécessaire) Game 7 : 13 mai @ Milwaukee

 

Le prono

Même si la défense de Boston est en place, il sera difficile de stopper Giannis. De l’autre côté du terrain, l’attaque pose question et si les joueurs de Bradd Stevens ne marquent pas au moins 105/110 points par match, il sera très difficile de s’imposer. Boston aura besoin de tous ces joueurs pour enrayer la machine des Bucks et cela semble une mission très compliquée!

Dans une meilleure forme, les Bucks semblent dérouler leur basket et leur prodige grec devrait encore élever son niveau de jeu. Ils devraient donc s’imposer facilement lors des 2 premiers matchs à domicile. Les deux matchs au TD Garden seront donc primordial. Si les Celtics remportent leurs deux matchs, ils pourront mettre le doute dans la tête des joueurs de Milwaukee. Si ils en perdent un, il sera très difficile, voir impossible, de revenir.

 

Prono: Milwaukee l’emporte 4-1

 

 

Irving VS Antetokoumpo: duel alléchant au programme! On a tous hâte de voir le Greek Freak et son équipe face à un adversaire de qualité! Qui va prendre le dessus dans cette revanche de l’an dernier? Les Bucks vont-ils confirmer leur excellente saison régulière? Les celtics vont-ils enfin se réveiller et retrouver leur niveau de l’an dernier? Réponse dès dimanche!

A propos de l'auteur

Je m'intéresse de près ou de loin à tous les sports (ou presque). Grand fan des Warriors (même avant qu'ils ne se mettent à gagner), je voue un culte particulier à Steph Curry!

Poster un commentaire

fringilla Phasellus eget Nullam leo elit. mattis dapibus luctus elementum sit