En équipe

Preview Ligue 2 2019/2020 : Stade Malherbe de Caen

Avant la reprise de la Domino’s Ligue 2 cuvée 2019/2020, We Sport vous présente, chaque jour jusqu’à la reprise, les équipes qui vont animer ce championnat. Aujourd’hui, nous partons en Normandie dans un club encore marqué par une descente douloureuse.

Bilan saison 2018/2019

Décevante, irrégulière, méritée, Beaucoup de mots peuvent caractériser la saison vécue par le Stade Malherbe, qui s’est terminée par une descente au finale plutôt logique. Marquée par des distensions dans le vestiaire, une attaque faiblarde (seulement 29 buts) et de nombreux problèmes en interne. Fabien Mercadal n’auras jamais su (pu) amener du jeu à une équipe qui l’a rapidement lâchée. Au final, malgré tous ces problèmes l’équipe avait la possibilité de valider son maintien face à une équipe de bordeaux qui restait sur six revers d’affilée. Mais les joueurs caennais ont terminé leur saison par une nouvelle prestation insipide, honteuse pour les supporters en perdant 1/0 alors que ses concurrents s’imposaient dans le même temps.

La relégation guettait depuis quelques années, cette fois -ci le Sm Caen n’y a pas réchappé. Fabien Mercadal fut remercié le lendemain, Rolland Courbis 2 jours plus tard.

Au niveau des coupes, le parcours en coupe de France fait office de baume au cœur avec une élimination en 1/4 de finale face à Lyon, et en coupe de la Ligue élimination en 1/16e de finale face à Dijon.

Les transferts arrêtés au 24 juillet :

Arrivées :

Rui Almeida (entraîneur Troyes),

Anthony Gonçalves (Strasbourg), Jessy Pi (Toulouse), Arnold Isako (Mumbai City),, Pape Djibril Diaw (p.Angers), Jonathan Rivierez ( Metz. Libre) , Anthony Weber (Stade Brestois), Durel Avounou (r.p Orléans)

Départs :

Alexander Djiku (Strasbourg), Stef Peeters (Cercle de Bruges),

Yacine Bammou (p.Alanyaspor), Aly Ndom (r.p Reims), Fréderic Guilbert (r.p Aston Villa), Saif-Eddine Khaoui (r.p Marseille), Claudio Beauvue (r.p Celta Vigo), Paul Baysse (r.p Bordeaux), Yann Karamoh (transfert définitif Inter Milan)

L’effectif caennais

L’effectif du stade Malherbe a beaucoup bougé par rapport à la saison dernière. Les nombreux joueurs prêtés l’an dernier sont partis et la cellule de recrutement menée par Yohann Eudeline a énormément travaillé.

Au poste de gardien, ils sont trois pour se battre pour une place de titulaire. Ce poste dépendra de la situation encore incertaine de Brice Samba, le portier étant courtisé en Ligue 1. Si le portier venait à partir le poste reviendrait à Erwin Zelazny avec le jeune Thomas Callens en doublure.

En défense Rui Almeida aura du choix, lui qui affectionne le 3-5-2 a beaucoup recruté en défense. A gauche Yoel Armougom et Adama M’bengue se disputeront le couloir, à droite le duel aura lieu entre la recrue Arnold Isako et le jeune Hugo Vandermersch qui a signé son premier contrat professionnel hier. En défense central il y a beaucoup de qualités, là aussi l’avenir de Jonathan Gradit influera grandement sur la saison du SMC. Ainsi Anthony Weber, Pape Djibril Diaw, Jonathan Rivierez et Younn Zahary se disputeront une place dans le système à 3.

Pour le milieu de terrain il y a beaucoup de monde et ce poste devra être dégraisser. Fayçal Fajr ayant annoncé ne pas vouloir jouer en Ligue 23, il devrait retourner en Espagne, Prince Oniangué ne sera pas non plus retenue. Trois titulaires se dégagent avec les deux recrues Anthony Gonçalves et Jessy Pi, probablement accompagnés de Jessy Deminguet. Sur le banc beaucoup de jeunes qui seront susceptibles d’avoir une carte à jouer durant la saison, Jan Repas très bon en préparation pourrait avoir du temps de jeu, tout comme le jeune Jad Mouaddib que le club a su conserver. Godson Kyeremeh et Durel Avounou devront se contenter de quelques minutes et un prêt peut être envisageable.

En attaque difficile d’y voir encore clair, de nombreux joueurs pouvant encore bouger. Parmi les plus susceptibles de partir Enzo Crivelli et Casimir Ninga arrivent en tète de liste. Pour pallier à ces départs Fabrice Clément a annoncé qu’un joueur offensif devrait arriver en prêt. Derrière ces deux joueurs de nombreux jeunes prometteurs (Joseph, Tutu, Moussaki, Stavitski) mais encore un peu tendre pour la bataille que demande une saison de Ligue 2. Le point faible actuel de l’effectif.

Le 11 pronostiqué par la rédaction : en 3-5-2 : Zelazny- Armougom – Weber – Gradit – Rivierez – Isako – Pi – Gonçalves – Deminguet – Crivelli – Moussaki

Le joueur à suivre : Jessy Deminguet

Apparu sous Patrice Garande, le natif de Lisieux a su poursuivre sur sa lancée et signer une très grosse fin de saison. Sous le feux des projecteurs sa prolongation était un objectif prioritaire du club. Dès le début de l’été le joueur de 21 a prolongé jusqu’en 2023. Il devrait former un trio de grande qualité avec Anthony Gonçalves et Jessy Pi. Assurément l’une des pépites à suivre en Ligue 2.

Le jeune Jessy Deminguet devrait éclabousser la Ligue 2 par sa qualité de récupération et sa polyvalence sur le terrain.

Crédit : Actu.fr

L’avis de la rédaction :

Le stade Malherbe devrait jouer les premiers rôles dans ce championnat. Un recrutement intelligent avec des joueurs d’expérience qui viendront encadrer un groupes de jeunes joueurs prometteurs dont certains devraient exploser aux yeux du public ( Mouaddib, Moussaki, Zahary). A ranger dans la catégorie des favoris.

Pronostic de la rédaction :

Barrages ! Un effectif largement supérieur à de nombreuses équipes de Ligue 2, l’équipe devra s’adapter à un nouveau système de jeu mais ne devrait pas végéter longtemps en deuxième division. Porté par un d’Ornano toujours présent, le stade Malherbe se veut ambitieux et puis le retour du derby normand contre le Havre devrait ajouter un peu de piquant dans cette saison.

Crédit photo en une : Site officiel du SM Caen

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Aliquam eget in odio ut Sed