NFL

Réception du Super Bowl 2026 : et si Tottenham était la surprise du chef ?

Un Super Bowl en Angleterre ? Pas une si mauvaise idée que ça surtout si c’est le stade de la ville de Tottenham qui doit en être l’antre. Enceinte plus que prisée depuis son érection pour l’organisation de nombre d’événements sportifs toutes disciplines confondues, ce stade sert aussi de lieu de tenue à des évents hors-sport : c’est dire toute la côte qu’il revêt…

Une simple question de logique ?

Depuis son ouverture en 2019, le stade de Tottenham est devenu un point de rendez-vous notable de la saison régulière NFL. Cette année encore, le Tottenham Hotspur Stadium accueillera deux rencontres. Soit, pour le club du nord de Londres, cette pastille ne suffit plus. Il lui en faut une de plus volubile et de plus protubérante. En effet, selon le Daily Mail, les dirigeants du de l’enceinte et par ricochet du club réfléchissent à la possibilité de proposer leur candidature pour être l’hôte du Super Bowl en 2026. C’est un désormais un secret de plolichinelle. L’ambition c’est plus que jamais de devenir le premier stade à faire venir le Big Game en-dehors des frontières américaines. Avec un peu plus de 62 000 places dans une enceinte ultra-moderne et une des plus grandes villes du monde, le potentiel est indéniablement présent. Nos confrères précisent que la NFL ne serait insensible à cet appel du pied et verraient d’un bon œil l’idée d’un Super Bowl joué à l’étranger. Cependant, l’ampleur de cet intérêt reste flou.

L’os australien,

Seule ombre au tableau, l’Australia Stadium à Sydney qui serait lui aussi intéressé par le Super Bowl si la ligue ouvrait le processus de candidature à l’international. Les Australiens auraient le désavantage de ne pas avoir accueilli de rencontres jusque-là, mais l’avantage de pouvoir proposer un coup d’envoi en prime time aux États-Unis si la rencontre débute dans l’après-midi en Australie. Un scénario plus tenable et plus en phase avec les désidératas des organisateurs du Super Bowl puisqu’ en plus de la logistique, la question du décalage horaire semble centrale dans la problématique de la tenue d’un Super Bowl en Angleterre. Dans tous les cas, Super Bowl ou pas, Tottenham serait en négociation avec la NFL pour prolonger le bail de 10 ans signé pour l’accueil des matchs de saison régulière.

De tout ce qui précède, une tentative de candidature pour la réception du Super Bowl servirait à minima sinon indubitablement de joli coup de pub pour les Spurs aux États-Unis.

Dernières publications

En haut