Basketball

Reprise NBA, partie 1 : on commence avec la Conférence Est !

À l’aube de la reprise de la saison régulière de NBA, We Sport vous propose de revenir sur la saison 2016-2017 de la Conférence Est avec les infos clés de la trêve estivale, mais également…

À l’aube de la reprise de la saison régulière de NBA, We Sport vous propose de revenir sur la saison 2016-2017 de la Conférence Est avec les infos clés de la trêve estivale, mais également les prévisions par franchise pour la saison à venir. Soyez prêts, la NBA c’est RE-PAR-TI.

 

On démarre avec Atlanta Hawks

atlAprès une assez bonne saison, finissant 5èmes de conférence Est avec 43W pour 39L et un premier tour de playoffs, les Hawks doivent néanmoins se reconstruire après les péripéties estivales. Suite aux départs non vraiment surprenants d’Al Harford et de Tim Hardaway JR, laissant une place d’arrière vacante, la franchise devra trouver sa place cette saison. Un renfort de Pivot serait très fortement apprécié dans ces moments de doute. Si les Hawks parviennent à finir le championnat avec 35W ce sera déjà un exploit. Pas de playoffs à prévoir sauf surprise.

Celtics Boston

Boston Celtics53W pour 29L, très bonne saison des verts ! Quasiment parfaite même. Après une légère frayeur en playoffs durant lesquels les pensionnaires du TE Garden ont été menés 0-2 lors du premier tour, l’équipe d’Avery Bradley s’est reprise en main en infligeant un 4-2 à Chicago, avant de s’incliner en finale de conférence face aux Cavaliers de LeBron 1-4.

Kyrie Irving Boston 2017.jpg

Avec un remaniement d’effectif pour 2017/2018 et l’arrivée du très grand Irving, les Celtics entament une excellente pré saison. De très beaux matchs en prévision. On vise 55W pour 2018.

New-York Knicks 

NY Knicks.png31W-51L. Nous comprenons pourquoi Carmelo Anthony a mis les voiles de la franchise new-yorkaise. Même si les Knicks possèdent les français Joakim Noah et Frank Ntilikina, et l’Américain Doug McDermott,  ce ne sera pas une saison facile. 40-42 W à tout casser.

Charlotte Hornets

Charlotte HornetsAvec 36 W pour 46 L, les frelons n’ont pas réalisé une bonne saison. Malgré l’arrivée de Dwight Howard, la franchise va avoir du mal à se faire une place, et pour cause, notre frenchie Nicolas Batum est blessé au moins jusqu’au mois de décembre. Cette blessure est une très mauvaise nouvelle pour l’équipe qui comptait sur l’ancien ailier de Portland pour élever son niveau. On prévoyait un 43W qui passe désormais à 40.

Chicago Bulls

Chicago Bulls41 W – 41 L. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes . Ni bons ni mauvais. Les bulls ont réalisé une saison basique, ce qui devient une habitude du côté de Chicago au grand dam des supporters. Un premier tour de playoffs sans envie et les voilà vite éjectés de la compétition. Entre les départs de Rajon Rodon, Wade, Carter-williams, Lauvergne et Butler, rien ne présage du bon même si Dunn et LaVine viennent renforcer l’effectif. Sans parler du renvoi des dirigeants. On prévoit 20 W à tout casser. Ça sent le pâté à Chicago !

Cleveland Cavaliers

cleveland-cavaliers-e1507930772277.jpg51W – 31L. Une belle purge en finale de playoffs face aux Warriors certes, mais les Cavaliers ont réalisé une jolie saison régulière 2016/2017. Ajustez les réveils, sortez le Thermos de café, 2018 s’annonce étincelant ! Même si la franchise a perdu Kyrie Irving, parti à Boston, elle a tout de même réussi une belle opération. Les arrivées de Derrick Rose et d’Isaiah Thomas sont de véritables coups de génie ! Sans parler de celle de Wade, ancien acolyte de LeBron James aux Heats de Miami. Les deux joueurs se connaissent très bien et la nouvelle vient de tomber, Wade sera titulaire aux côtés de James ! Le 5 majeur s’annonce être l’un des plus intéressant et chaud bouillant de l’histoire de Cleveland.

lbj

Soyons fous ! On voit un joli 55W, une finale de conférence minimum et un spectacle digne des all star game.  

Detroit Pistons

Detroit Pistons37W – 45L… aie aie aie. La saison s’annonce compliquée avec les départs peu étonnants de Morris et Cadwell-Pope qui n’arrangent pas les choses, les Pistons devront jouer la défense s’ils veulent limiter les dégâts. On espère pour eux 35W. 

Indiana Pacers

Indiana PacersCe fut une saison 2016 très, voir trop basique avec 42W pour 40L. Les Pacers ont été au minimum de leur puissance.. La nouvelle saison à venir n’est guère mieux car en effet, la franchise à décidé de se séparer de leur vedette Paul George. Grossière erreur pour Indiana qui s’enfonce encore plus dans sa chute. Rangez le popcorn, la saison exaltante n’est pas pour 2018. S’ils atteignent les 30W ce sera un miracle.

Miami Heat

Miami Heat 2En terminant la saison à la 9 ème position de leur conférence, Miami n’est pas parvenu à se hisser dans le haut du classement pour jouer les playoffs. 41W – 41L, c’est ce qu’on appelle une saison fade. Malgré la retraite de Chris Bosh, nous pensons que les heats feront un 40-45W, assez pour tenter quelque chose après la saison régulière.

Brooklyn Nets

Brooklyn Nets20W – 62L. L’une des plus mauvaises saisons de l’histoire de la franchise, en finissant 15eme de conférence. Peut-on néanmoins espérer une évolution ? Avec l’arrivée de D’Angelo Russell tout est possible. Le meneur drafté à la deuxième place en 2015 est une bouée de sauvetage pour les Nets. Il faudra compter sur ses talents de marqueur pour espérer finir dans les 8 premiers de conférence et jouer les playoffs ! Malgré tout ce sera sans doute une saison dans le même jus.. entre 27 et 31 W pour l’année prochaine.

Milwaukee Bucks

Milwaukee BucksL’équipe du coach Jason Kidd s’en est plutôt bien sortie. 42W – 40L, 6eme de conférence, premier tour de playoffs, c’est ce qu’on appelle une bonne saison régulière pour cette franchise de plus en plus forte sur le papier et sur le parquet. Notre prévision : 45W pour cette équipe pleine de potentiel. 

Orlando Magic

Orlando Magic .png29W – 53L, rien que ça. En voulant sauver l’honneur de leur franchise en recrutant à l’été 2016 Serge Ibaka, Orlando s’est encore planté de stratégie. La preuve : ils finissent la saison régulière à la 13eme place.

Milwaukee Bucks.jpg

Soyons gentils, 32 W pour l’équipe d’Evan Fournier en 2018 ?

Philadelphie Sixers 

Philadelphia 76ers28W – 54L, quelle année catastrophique pour Philadelphie, pas aidée par sa vedette Joël Embiid absent de 2014 à 2016, mis au repos par plusieurs blessures. Alors qu’on apprend sa prolongation de contrat pour 5 ans , les fans ont peur d’être a nouveau déçus par leur idole. À noter qu’en toute logique, la recrue J.J Redick devrait tout de même améliorer le jeu de Philadelphie. Quitte ou double, soit l’équipe s’en sort, soit elle sombre. Espérons le meilleur pour cette franchise, encore trop faible pour réellement miser dessus. 38W en prévision.

Toronto Raptors

Toronto Raptors.png51W – 31L. Belle performances des Raptors, saison correcte,  équipe stable et durable, ils sont même allés jusqu’aux demi finales des playoffs. Avec une team aussi solide, 2018 s’annonce identique avec de beaux matchs en perspective et 48-50W à venir.

Washington Wizards

Washington Wizards .png49W – 33L pour Washington. L’équipe n’a pas apprécié sa défaite face aux Celtics lors du premier tour des playoffs et elle aura envie de tout rafler sur son passage pour 2018. Celui qu’on surnomme le meilleur meneur de l’Est, John Wall, est prêt à porter son équipe à bout de bras jusque la fin de saison, et aller plus loin aux playoffs… affaire à suivre. 47 – 50W en prévision.

636208947441447414-USP-NBA-BOSTON-CELTICS-AT-WASHINGTON-WIZARDS-88271062.JPG

En résumé

Cette saison s’annonce folle à l’Est. Les deux grosses équipes de cette conférence seront incontestablement les Cavaliers et les Celtics. Ce duel pour la première place réserve un spectacle exaltant et visuellement incroyable.

Si des franchises comme Washington, Toronto ou Milwaukee essayeront de faire leur nid, d’autres comme Chicago ou Brooklyn devront sauver l’honneur de leur blason en assurant une défense convenable avec leurs moyens.

Nous souhaitons aux courageux supporters une excellente saison !

Charlotte Gruszeczka 

@chagru59 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
libero id tempus justo ipsum non porta.