Tennis

Rétro 2020 : Fiona Ferro, en pleine ascension

La saison sur terre battue de la française Fiona Ferro fût le climax de son année 2020. Grâce à sa victoire à Palerme pour le premier tournoi post-confinement, elle a pu grimper au classement mondial et se positionner dans le top 45 à la fin de la saison. Retour sur sa saison à la trajectoire plus qu’ascendante.

Novembre 2019. Perth, en Australie. Fiona Ferro fait partie de la sélection championne du monde de Fed Cup. Elle ne jouera pas durant cette finale mais ses prestations antérieures pouvaient faire douter le capitaine Julien Benneteau. Elle avait largement sa place sur le court. Après cette incroyable aventure, elle décide de changer d’entraîneur à l’inter-saison et de choisir Emmanuel Planque, l’ancien coach de Lucas Pouille. Cette collaboration portera ses fruits tout au long de cette saison 2020 particulière.

 

Un début de saison pour prendre ses marques..

Elle débute la tournée australienne au tournoi de Brisbane où elle est obligée de passer par les qualifications à cause de son classement (n°65). Cela ne commence pas de la meilleure des manières puisqu’elle s’incline au 1er tour des qualifications. Faux départ. Elle enchaîne ensuite avec le tournoi de Hobart où elle s’incline au 2ème tour. Elle arrive donc à l’Open d’Australie sans victoires de référence mais déterminée à en découdre. Elle affronte alors la Chinoise Wang au 2ème tour. Sans solution et dominée tout au long du match, elle n’arrive pas à mettre son jeu agressif en place et son service ne lui permet pas de prendre un avantage sur son adversaire.

Pour son retour en Europe, elle décide de s’aligner au tournoi de Saint-Pétersbourg où elle franchit les qualifications grâce à un statut de Lucky Loser et s’offre un match de gala face à Elena Rybakina au 2ème tour. Elle pousse la numéro 25 mondiale mais s’inclinera 6/3 6/4. Elle fait tout de même son entrée dans le Top 60.

 

Un confinement plus que bénéfique

Alors que le circuit se concentrait sur le tournoi d’Indian Wells, l’épidémie de Covid-19 mit tout à l’arrêt et les tous les acteurs du tennis furent dans l’obligation de se confiner. Fiona Ferro fût l’une des seules joueuses du circuit à pouvoir s’entraîner chez elle grâce à un court privé. Pendant que certains essayèrent de se maintenir physiquement, la Française a pu continuer son travail tennistique. Un avantage non négligeable quand on connaît le niveau homogène de la WTA.

Le challenge Elite organisé par la FFT au mois de juillet après le confinement fût la démonstration même de son travail : elle remporta les 2 premiers tournois face à Kristina Mladenovic. Mais le meilleur reste à venir.

  •  Un trophée à Palerme !

Premier tournoi officiel post Covid-19. Palerme. Fiona Ferro réalise le tournoi parfait en tout point de vue. Après avoir battu Ekaterina Alexandrova au 2ème tour puis Sara Errani et Camila Giorgi, la finale s’annonçait magnifique face à Anett Kontaveit. Avec ses coups droits agressifs et son service plus que jamais performants sur terre battue, elle remporte son 2ème titre WTA en 2 sets face à la numéro 20 du classement mondial. On saura par la suite qu’elle avait une côte fêlée à partir des quarts de finale…

Crédit photo : WTA

Après une pause pendant la tournée américaine pour cause de blessure, elle arrive à Roland-Garros en ne sachant pas si elle pouvait tenir son rang. Elle se hisse pour la première fois en 8ème de finale en battant notamment Elena Rybakina et en poussant Sofia Kenin (future finaliste du tournoi) dans ses retranchements. Elle atteint alors son meilleur classement en carrière : n°42 et le statut de n°1 française. Malgré sa blessure et sa pause, elle a affiché un niveau très intéressant et fût une des attractions de Roland-Garros côté tricolore.

  • De belles promesses pour 2021

Si la jeune française continue sur sa lancée de 2020, sa progression peut être fulgurante. Elle sera toujours accompagner d’Emmanuel Planque et essaiera de retrouver ce niveau dès la tournée australienne. Son caractère de bosseuse discrète lui permet de se focaliser plus facilement sur son jeu et d’avancer dans ses objectifs de carrière.

La saison 2020 de Fiona Ferro fût une belle réussite, tant au niveau des résultats et du niveau de jeu. Des victoires qui forgent une carrière. Et des attitudes positives. C’est certain, il faudra compter sur elle pour les années à venir.

 

Crédit photo : DPPI via AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire