ATP

Rétro ATP 2022 : Novak Djokovic, la saison de toutes les émotions

Ceux qui ont suivi la dernière année du tennis mondial ne pourront le nier : Novak Djokovic fut d’abord omniprésent par son absence avant de revenir au meilleur de sa forme sur les courts mondiaux. D’abord frustrante, l’année 2022 du « Joker » s’est finalement révélée plus qu’encourageante, ponctuée par un sacre magnifique à Wimbledon, son 21ème titre du Grand Chelem. Sans pour autant rassasier la faim de l’un des joueurs les plus performants du tennis mondial sur les dernières années, cette année 2022 fut l’occasion pour le Serbe de puiser dans ses ressources mentales ainsi que découvrir une résilience toujours plus impressionnante qui sera déterminante à la veille d’une saison 2023 qui devrait complète pour la première année depuis 2019.

Janvier 2022, un mois noir pour un Djokovic englué dans un scandale tant éthique que politique

En ayant décidé de ne pas se vacciner pour des convictions personnelles qui ont à voir avec la vie du champion serbe qui fait extrêmement attention à son corps qu’il considère bien plus qu’un simple outil de travail, Novak Djokovic a néanmoins réalisé le voyage en Australie après avoir reçu une exemption de la fédération de tennis australienne.

Une fois débarqué sur le territoire du pays accueillant la première levée du Grand Chelem de la saison, le champion serbe se voit confiné dans un hôtel à Melbourne après la décision du tribunal de l’état de Victoria. Suspendu à la décision d’un juge australien que la terre entière attend, Novak Djokovic apprendra à quelques heures seulement du début de la compétition son obligation de quitter le territoire australien et rentrer en Europe, l’empêchant de fait de participer à un tournoi dont il est le recordman de victoires avec neuf succès dont le dernier en date en 2021.

Une saison sur terre battue avortée par un Roland-Garros placé sous le signe de la déception

Après un lancement de sa saison dans le Golfe qui n'a pas vraiment été réussi avec une défaite surprise face à Jiri Vesely, c'est son premier match de la saison sur l'ocre qui va réellement poser des questions sur l'état physique et mental du joueur serbe. Défait par Alejandro Davidovich Fokina au premier tour à Monte-Carlo, il enchaîne dès la semaine suivante à domicile à Belgrade où il cède en demi-finale face à Andrey Rublev.

Engagé à Madrid où il n'atteindra que les quarts de finale, battu par Carlos Alcaraz, c'est réellement à Rome, son premier succès de la saion, qu'il lancera véritablement sa saison 2022. Tombeur successivement de Stanislas Wawrinka, Félix Auger-Aliassime, Casper Ruud et enfin Stéfanos Tsitsipas, c'est sans perdre la moindre manche que Novak Djokovic arrive à Roland-Garros avec une confiance relative mais un rythme retrouvé.

Impérial lors des ses quatre premiers tours porte d'Auteuil, où il s'impose sans céder le moindre set, c'est face à Rafael Nadal que le Serbe joue une place en demi-finale pour le match qui restera dans l'histoire de cette édition 2022 de Roland-Garros. Sur le court central et night session, le Serbe revient à une manche partout après avoir cédé le premier set avant de connaître une défaillance rare dans les affrontements entre les deux joueurs. Battu 6/2 4/6 6/2 7/6 par un Rafael Nadal survolté et qui a maîtrisé dans tous les secteurs du jeu son adversaire serbe, c'est sans solution que Novak Djokovic laissera l'Espagnol s'échapper pour ensuite remporter son 22ème titre du Grand Chelem, prenant ainsi deux trophées d'avance sur le champion serbe.

Wimbledon, son vingt-et-unième monument

Sans tournoi de préparation avant le tournoi du Grand Chelem londonien, c'est dans une édition 2022 spéciale en raison de l'absence de points attribués que Novak Djokovic débute son deuxième tournoi majeur de l'année. Quatre victoires lors des premiers tours et c'est Jannik Sinner qui se dresse sur la route du Serbe et lui prend les deux premiers sets de la rencontre. Dos au mur, c'est un “Djoker” retrouvé qui resurgit sur le court central du tournoi londonien pour revenir dans la partie, rejoindre les demi-finales et s'offrir Cameron Norrie et Nick Kyrgios pour s'adjuger son 21ème titre du Grand Chelem.

En larmes, le Serbe ne le sait pas, mais ce titre sera l'apogée de son année, en revenant à un seul titre de Rafael Nadal, sans la possibilité de disputer le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année à Flushing Meadows, n'étant toujours pas vacciné contre le Covid-19.

Sans US Open, une fin de saison presque dans l’anonymat

Sans aucun tournoi jusqu'au lendemain de l'US Open où il disputera la Laver Cup en y rendant un dernier hommage à l'un de ses plus grands rivaux, Roger Federer, Novak Djokovic dispute une dernière tournée en remportant le tournoi de Tel Aviv et d'Astana, deux rendez-vous qui peinent à compenser une année 2022 qui a plutôt ressemble à un rendez-vous manqué…

Comptant quatre trophées cette saison, il s'incline en finale à Paris-Bercy face à Holger Rune qui renverse le Serbe en trois manches avant de mettre le cap sur Turin pour y disputer le Masters. Avec trois succès engrangés en phase de groupes, le Serbe bat Taylor Fritz en deux tie-breaks en demi-finale avant d'écarter Casper Ruud également en deux sets et ainsi remporter son cinquième trophée de l'année, celui des ATP Finals qui lui tient beaucoup à cœur.

 


Maxime Labrot

Grand amateur de sports en tous genres, l'Olympique de Marseille fait battre mon coeur, Benoît Paire me prend la tête et Tiger Woods me fait vibrer.

Dernières publications

En haut