Rétro : JO 2014 – Poursuite : Fourcade dompte l’Olympie

0

Il y a quelques semaines, Martin Fourcade disputait (et remportait) la dernière course de sa carrière, dix ans pile après sa première victoire en Coupe du monde. A travers une série d’articles qui retracent ses plus grandes courses, la rédaction biathlon de We Sport vous propose de revenir sur cette carrière riche en titres et en records.

La chasse à l’or

Carabine sur le dos, l’homme et les skis affûtés, Martin Fourcade, timide 6e du sprint à Sotchi ne pense qu’à remonter, et chercher l’or face à Ole Einar Bjorndalen, qui s’élance avec le dossard 1 suite à un énième titre olympique sur le sprint. Parti avec 12 secondes de retard sur la légende du biathlon, Fourcade rentre de suite dans un gros groupe de tête de huit hommes. Peur de rien, Fourcade prend les commandes à l’entrée du pas de tir pour mettre la pression sur ses concurrents. Un tir lent et appliqué le fait toutefois ressortir à la fin de ce groupe de tête. Ils ne sont plus que 6 à l’arrivée pour le deuxième tir couché.

Une porte s’ouvre

Bjorndalen lâche une balle sur le deuxième tir couché, ils ne sont plus que quatre en tête de la course. Elle s’ouvre encore plus lorsque le canadien Le Guellec tombe dans un virage très périlleux qui aura fait tomber bon nombre de biathlètes sur toute la quinzaine à Sotchi. Fourcade entrevoit le podium olympique.

La frayeur

Sur le premier debout, Fourcade lâche une balle, mais ses deux compagnons aussi, c’est Landertinger qui repart avec Fourcade tandis que Soukup avec deux fautes voit le podium s’éloigner.

Le bonheur et à plusieurs

Malgré sa faute, Fourcade n’est plus que seul, Landertinger ne suit pas le rythme du français et n’a jamais pu revenir avec le premier debout. Impeccable sur le dernier tir, Martin l’a fait, il est champion olympique. Un bonheur qu’il ne partagera pas seul, puisque, à l’issue d’un dernier tour de folie, Jean-Guillaume Béatrix, s’offre une médaille de bronze. Légendaire.

Sotchi n’est que le début d’une impériale domination olympique, qui va continuer d’ailleurs dès la mass start, légendaire face à Svendsen. Rendez-vous très vite sur We Sport pour la suite de la rétrospective de la carrière de Martin Fourcade.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here