Rocket League : La saison 6 annoncée !



Ca y est, elle arrive bientôt ! La nouvelle saison des RLCS arrive début septembre pour les premiers matchs de la saison régulière et surtout un prize money augmenté pour atteindre le MILLION DE $ !! C’est aussi l’occasion pour nous de se pencher de plus près sur le fonctionnement d’une saison de Rocket League.

Le trailer officiel :

Déroulement de la saison régulière et play-offs de régions :

Il y a donc trois régions qui participent à la compétition : Europe (EU), Amérique du Nord (NA) et Océanie (OCE). Les ligues sont composées de huit équipes de 3 joueurs, avec un remplaçant en cas de besoin pour la plupart des équipes. Chaque équipe joue 7 rencontres réparties sur 5 semaines de compétition avec chaque semaine 5 à 6 rencontres jouées, les équipes jouant jusqu’à deux fois par soirée. Les rencontres se jouent en 3 matchs gagnants. Le classement se fait en fonction du nombre de rencontre gagnées et avec le pourcentage de victoire : une victoire 3-0 = 100%, 3-1 = 75%, 3-2 = 67%, et donc logiquement les défaites = 0%, 25% ou 33%.

A la fin des cinq semaines de saison régulière commence les play-offs. Les 2 premiers de la zone Europe et NA sont qualifiés directement pour les demi-finales régionales ainsi que pour les championnats du monde. Le 3ème affronte le 6ème, et le 4ème affronte le 5ème en élimination directe. Les vainqueurs de ces matchs sont qualifiés pour les championnats du monde, et avancent en demi-finales pour tenter d’obtenir la meilleure seed pour les championnats, ainsi que le titre de champion régional et une belle récompense. Pour l’Océanie, seuls les finalistes régionaux sont qualifiés pour la LAN. Les deux derniers devront se requalifier pour la prochaine saison. Les rencontres de play-offs se jouent en 4 matchs gagnant dans un tableau à élimination directe, avec deux quarts de finales, deux demis, petite et grande finale pour déterminer les têtes de séries au championnat du monde (1, 2, 3, ou 4). Les 4ème EU et NA devront jouer un match en plus à la LAN, qui a tout d’un piège face aux équipes d’Océanie, d’où l’importance d’être bien classé. Demandez à Evil Geniuses, battu d’entrée par Chiefs Esports Sydney.


Et il y a plus encore !

En plus de ces trois divisions appelées RLCS, il y a l’équivalent d’une Ligue 2. Les RLRS : Rocket League Rival Series. Les qualifications sont ouvertes à tous, avec à l’arrivée, 4 places disponibles. Elles s’étendent sur tout le mois d’Aout et nous connaitrons le nom des équipes qualifiées le 2 septembre. Les Rival Series n’existent que depuis la saison 4, et cette saison 6 en sera la 3ème édition. C’est aussi une autre différence avec l’Océanie, puisqu’il y a seulement des Rival Series en Europe et en NA.
Il y a donc 8 équipes aussi en Rival Series. Les deux perdants du tournoi de promotion, les 3ème et 4ème qui se maintiennent, et les 4 qualifiés à l’issu des qualifications. Là aussi, 5 semaines de compétition avec des matchs en 3 manches gagnantes. Les deux premiers ont la chance d’affronter les 7ème et 8ème des RLCS dans le tournoi de promotion pour déterminer qui monte et qui descend. Le premier des RLRS affronte le dernier des RLCS, et le 2ème contre le 7ème. 2 victoires est synonymes de montée. Deux défaites et c’est direction les RLRS.

Quand et où suivre tout ça ?

Le tout se passe ici : https://www.twitch.tv/rocketleague
RLCS US : Samedi 8 septembre 2018 (le show commence à 20h) RLCS EU : Dimanche 9 septembre 2018 (18h)
RLRS EU : Vendredi 14 septembre 2018 (18h puis 19h en cours de saison) RLRS US : La nuit du vendredi 14 septembre/samedi 15 septembre 2018 (00h puis 1h)
RLCS OCE : sur https://www.twitch.tv/throwdowntv le dimanche 9 septembre à 1h puis 3h du matin.

Le prochain article portera sur la présentation des équipes et des joueurs avec un bilan de leur saison 5 et mes prédictions pour la saison à venir. Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai déjà hâte d’y être !

 

Source image : Association ARIG

– Aieclakx



Poster un commentaire

porta. consequat. tempus mattis Donec dolor. ut mattis