ATP

Roland-Garros ATP : Benoit Paire cède face à Kei Nishikori

Benoit Paire perd contre Kei Nishikori

La logique a finalement été respectée entre Kei Nishikori (ATP 8) et Benoit Paire 38è mondial. Le Japonais l’emporte en 5 sets et 2 jours : 6/2-6/7(8)-6/2-7/6(8)-7/5.

La logique a finalement été respectée entre Kei Nishikori (ATP 8) et Benoit Paire 38è mondial. Le Japonais l’emporte en 5 sets et 2 jours : 6/2-6/7(8)-6/2-7/6(8)-7/5.

C’était un match heurté et tendu. Kei Nishikori remporte finalement un match qui n’en aura pas fini d’être incertain entre fautes grossières et coups de génie.

Ce qu’on retiendra peut-être de ce match, c’est que les deux joueurs n’ont presque jamais joué à leur meilleur niveau en même temps, à rebours de ce qu’on nous ont proposé hier Stefanos Tsitsipas et Stanislas Wawrinka. Ainsi, quand le Japonais prenait l’ascendant, Benoit Paire ne trouvait pas la solution et commettait faute sur faute. Et quand l’Avignonnais sortait ses plus beaux coups, Nishikori s’abimait en doubles fautes.

Au moment le plus crucial, quand Benoit Paire servait pour le match à 5/4, c’est comme s’il était paralysé par l’enjeu. Il n’a jamais réussi à se procurer de balle de match, et il n’en a pas fallu plus à Kei Nishikori pour débreaker et revenir dans le match.

Il n’aura, quant à lui, besoin que d’une seule balle de match pour conclure ce match qui se sera étiré sur deux jours et près de 4 heures de match. En quart-de-finale, il trouvera sur sa route une toute autre adversité en la personne de Rafael Nadal.

Le Japonais, qui a passé plus de 13 heures sur le court depuis le début du tournoi, paiera certainement ses efforts répétés au moment d’affronter la référence absolue à Roland-Garros.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
facilisis libero ante. dapibus odio risus. non Phasellus accumsan ut ut velit,