Grand Chelem

Roland-Garros (H) : Musetti passe, Alcaraz trépasse

Lorenzo Musetti s’est difficilement sorti du piège de son compatriote Marco Cecchinato, ancien demi-finaliste à Roland-Garros. Le jeune Transalpin se qualifie après un peu plus de trois heures de jeu et cinq sets. Quant à Carlos Alcaraz, il bute sur Jan-Lennard Struff qui réalise un excellent tournoi.

Musetti impressionne

Conscient de la forme de son adversaire du jour, Cecchinato commence le match avec pour objectif d’asphyxier Musetti. Il breake dès le deuxième jeu dans le set initial pour ne plus jamais laisser son avance. Il remporte le set 3/6. Calme et serein, Lorenzo Musetti tient le bras de fer dans le deuxième set. Il ne concède aucune balle de break, mais il réussit ravir le service de son compatriote à la troisième occasion et ceci, dans le dixième jeu (6/4). Il continue sa marche en avant et s’octroie le troisième set 6/3 avant de voir son adversaire revenir à sa hauteur dans le quatrième 3/6. Le cinquième et dernier set est le théâtre d’une cavalcade de fautes directes. À ce jeu, Musetti s’en sort 6/3. Il rallie les huitièmes de finale avec cette victoire 3/6 6/4 6/3 3/6 6/3 sur Cecchinato.

Quant à Carlos Alcaraz, la marche était un peu trop haute pour lui. Bien que Jan-Lennard Struff soit à sa portée, le jeune Espagnol est tombé sur un os. D’ailleurs, l’Allemand affiche une bonne forme au cours de cette quinzaine et il est le tombeur de la tête de série numéro 7, Andrey Rublev. Sans faire preuve d’une supériorité absolue, Jan-Lennard Struff a su négocier les points importants de la rencontre mieux que son jeune adversaire. Autrement dit, l’expérience a fait défaut à la pépite espagnole qui s’incline en 2 h 9 sur le score 6/4 7/6 (3) 6/2.

Pour les huitièmes de finale, Lorenzo Musetti sera opposé au numéro un mondial, Novak Djokovic et Jan-Lennard Struff jouera contre Diego Schwartzman.

 

Crédit photo : Eurosport

Dernières publications

En haut