ATP

Roland-Garros (H) : une nouvelle journée remplie de désillusions pour les Bleus

Benoit Paire Roland Garros

Après la défaite de Pierre-Hugues Herbert ce matin contre Jannik Sinner en cinq sets, aucun des cinq autres Bleus en lice ce lundi n'a réussi à faire mieux. En effet, c'est une nouvelle journée sans victoire pour les Français qui ne brillent pas en ce début de Grand Chelem parisien.

Paire et Cazaux courageux mais battus

Les deux premiers Français qui ont suivi Herbert se sont montrés valeureux dans leur défaite respective. Benoit Paire a profité d'un public à 200% du premier au dernier point. Le Bleu a même réussi à prendre le premier set contre Casper Ruud 7/5. Néanmoins, l'Avignonnais est totalement passé au travers des deuxième et troisième manches. Lors de ces sets, on voyait un Benoit Paire beaucoup plus colérique et qui retombait dans ses vieux démons. Heureusement, il a réussi à se reprendre pour livrer un quatrième set de grande qualité malgré la défaite. Le public l'a ovationné, conscient des efforts fournis sur le terrain et dans l'attitude. On voit du mieux, ne manque plus que les résultats.

Sur le court n°14, Arthur Cazaux faisait ses débuts dans le tableau principal de Roland-Garros contre Kamil Majchrzak. Le Français, qui a eu le droit à deux Marseillaises, s'est bien battu et a posé quelques difficultés au Polonais. Cependant, la régularité, l'efficacité, et la puissance de frappe étaient côté Majchrzak. Le 451e mondial et possesseur d'une wild card aura certainement d'autres occasions dans le futur de s'imposer dans le Grand Chelem de son pays.

Rinderknech et Tsonga trop courts

Les deux autres Français attendus pour des raisons différentes n'ont pas brillé. Le premier, Arthur Rinderknech, s'est incliné sèchement contre Marin Čilić 7/6 6/1 6/2. Pourtant, le local était sur une excellente dynamique avec un quart de finale à l'Open de Lyon et une victoire contre Jannik Sinner. Néanmoins, l'expérience manque encore en Grand Chelem face à un ancien vainqueur de l'US Open et un vétéran du circuit. Le Croate croisera la route de Roger Federer au deuxième tour pour une belle affiche.

Enfin, Jo-Wilfried Tsonga quitte déjà le tournoi de la porte d'Auteuil, sous aucun applaudissement. Ses supporters du Suzanne-Lenglen ont dû partir suite au couvre-feu imposé. Malgré cela, le Manceau a fait douter le Japonais Nishioka en remportant le troisième set et en menant 4-1 dans le tie-break du quatrième. Néanmoins, Nishioka gagne celui-ci 7-5 et conclut le match 6/4 6/2 3/6 7/6.

Une nouvelle fois, les Français quittent vite le plus grand tournoi sur terre battue. Cependant, cette année le tirage ne les gâte pas puisqu'ils affrontent tous des adversaires mieux classés qu'eux. Au programme de demain, Gaël Monfils, Adrian Mannarino, Hugo Gaston et Richard Gasquet tenteront de sauver l'honneur. 

Crédit photo : Getty Images


Dernières publications

En haut