En équipe

Rugby : coup d’œil sur les championnats étrangers

Parce qu’il n’y a pas que le Top 14 dans la vie, la planète rugby peut nous faire voyager. Allons voir ce qui se passe du côté de l’Angleterre ou de l’hémisphère Sud.

Pro D2 : Mont-de-Marsan domine, Agen est dans le rouge

Restons un peu en France avant de partir à l’étranger, avec la Pro D2. Après 5 journées de championnat, Mont-de-Marsan et Colomiers sont largement en tête (23 points et 22 points respectivement). L’Aviron bayonnais complète le podium avec 19 points. De l’autre côté du classement, Agen et Vannes sont respectivement 15e et 16e, avec 2 et 3 points. L’année reprend sur les mêmes bases que l’an passé pour les Agenais, en espérant ne pas refaire la même série de défaites. En milieu de tableau, une équipe comme Rouen fait un meilleur début de saison que lors du dernier exercice. Quant aux deux promus, l’US Bressane et Narbonne, ils réalisent un début de saison compliqué (13e et 14e), nécessitant encore un temps d’adaptation aux standards de la Pro D2.

Premiership : les Harlequins peuvent-ils réitérer leur exploit ?

En tout cas, avec seulement deux journées de championnat jouées, il est encore un peu tôt pour se projeter. Cependant, les coéquipiers de Joe Marler sont sur une bonne lancée. Deuxième juste derrière Leicester, avec deux victoires, on ne peut que souhaiter les revoir faire aussi bien que l’an dernier. Les Northampton Saints viennent terminer le trio de tête. À l’inverse, le début de saison est plus difficile pour Exeter (12e) et Bristol (13e) ou encore Gloucester (11e). Après une saison en deuxième division, les Saracens sont de retour dans l’élite et ont réussi leur retour, en s’imposant 26-9 contre les Bears.

United Rugby Championship : à la croisée des chemins

Pour celles et ceux qui l’ignorent, ce championnat est constitué d’équipes écossaises, galloises, irlandaises, italiennes et sud-africaines. On a donc 16 équipes, issues de 5 pays différents, réparties en 4 conférences. Pour le moment, il n’y a eu qu’une seule journée de championnat. Lors de cette dernière, les équipes les plus compétitives se sont déjà illustrées, comme par exemple le Leinster ou encore le Munster, deux formations irlandaises. Concernant les équipes galloises, c’est Cardiff qui a pris la tête de sa conférence. Les équipes sud-africaines et italiennes sont celles qui ont le plus subi les foudres de leur adversaires comme les Zebre ou encore les Bulls.

Hémisphère sud : une reprise l’an prochain

Le Super Rugby ne reprendra pas tout de suite. En effet, il faudra l’an prochain pour revoir du grand spectacle sur vos écrans. D’autant plus que l’an prochain aura également lieu le Super Rugby Trans-Tasman, qui regroupera des équipes australiennes, néo-zélandaises, fidjiennes et tongiennes. De quoi ravire les aficionados du “rugby champagne”.

Pour ce qui est du championnat japonais, plus connu sous le nom de Japan Rugby League One, ce dernier reprendra également en 2022, à partir du 7 janvier. Cette édition regroupera 24 équipes, réparties en 3 divisions : une de 12 équipes et deux de 6 équipes où l’on retrouvera des franchises comme les Tokyo Suntory Sungoliath ou encore les Toyota Verblitz.

Comme vous avez pu le voir, il existe de nombreux championnats et ce, aux quatre coins du globe. Qu’il soit pratiqué en France, en Angleterre ou au Japon, le rugby est international et nul doute que vous pourrez trouver le championnat qui vous correspond le plus.

crédit photo : rugbyrama.fr

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire