Etranger

Serie A : Une victoire écrasante de Naples pour rendre hommage à Maradona

La machine napolitaine a déroulé après la minute d’applaudissements pour Maradona effectuée à la 10e contre l’AS Rome. Le numéro 10 décédé ce mercredi était dans toutes les têtes napolitaines. Leurs maillots sont aux couleurs de la Céleste argentine. 4-0 dans le choc de cette 9e journée.

La première occasion du match est pour Naples. Mario Rui centre à ras de terre et Insigne dévie du pied. Cette surprenante déviation aurait pu tromper le gardien mais celui-ci est, pour l’instant, épargné. Le centre dévié passe à côté du poteau.

En 1e période, les Romains n’ont pas l’occasion d’être dangereux. Ils perdent trop vite le ballon alors que le milieu de Gattuso maîtrise bien la possession avant de jouer des attaques placées face à jeune une défense vite orpheline au centre.

P. Fonseca avait disposé un 3-5-2, où l’on n’a vu qu’un piston : Spinazzola. Le latéral droit, R. Karsdorp, n’a pas été en vue face à Mario Rui.

Juste après l’une des 1e incursions d’un Romain dans la surface, Ibanez couvre mal Mertens, bien lancé en contre et est fautif d’anti-jeu sur le napolitain. Il offre un beau coup-franc juste derrière l’extrême gauche de la surface. Puissante, sa frappe ne laisse pas de chance au gardien. Le capitaine italien n’oublie pas de rendre hommage à son prédécesseur, Diego Maradona.

Par son but, Lorenzo Insigne entre dans le Top 10 des meilleurs buteurs de son club avec 69 réalisations.

Face à Mertens à la 43e, l’arrêt de Mirante est important. Le gardien plonge bien pour que Lozano ne puisse enchainer côté droit. Cependant, il laissera juste un peu plus de suspens avant de terminer le match.

Une 2e période plus équilibrée, jusque dans le dernier quart d’heure

Les locaux de San Paolo sont bien rentrés dans leur 2e période. Ils poussent toujours dans la surface et mettent une nouvelle fois à contribution Mirante.

Les Romains approcheront de plus en plus la surface et enchainent les corners, non décisifs. A l’heure de jeu, l’attaquant de la capitale, Edin Dzeko ne laisse qu’une frappe écrasée pour tenter de déranger Meret.

Les Bleus et Blancs ont aussi été chanceux dans leurs interceptions de passes. L’une de celle-ci permet à Fabian Ruiz de tromper Mirante sur une frappe qui fuse entre les jambes de Juan Jesus. Mirante est pris à contre-pied.

Le club de la Louve a eu sa première vraie occasion à la 74e. Par un centre au deuxième poteau remis au centre, la frappe est déviée et ne sera pas cadrée.

À 10 minutes de la fin du temps réglementaire, Mertens marque son 4e but de la saison. Abandonné par ses défenseurs, Mirante avait contré une première frappe avant que le renard des surfaces, meilleur buteur du SC Naples n’enfonce le clou.

Au milieu de 4 défenseurs, Politano humilie le Roma en dribblant son gardien avant de rentrer le ballon dans le but vide.

L’infirmerie se remplit à l’AS Rome

Mancini sortira peu de temps suite à l’ouverture du score (38e). Il est remplacé par Juan Jesus, qui ne fera pas un bon match.

Jordan Veretout, important dans le relais, se tient la cuisse dans la minute qui suit et est contraint de sortir. Le Français sera remplacé par l’Espagnol Villar à la mi-temps.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
consequat. velit, ut id dolor quis, nec at