Angleterre

Sheffield FC, le plus vieux club du monde

Créé en 1857, le Sheffield FC est reconnu comme le premier club non-universitaire de l’histoire du football. Plus de 160 ans plus tard, il évolue en huitième division mais tient précieusement à son statut de précurseur.

 

« En théorie, tout amateur de foot au monde vient d’ici. Nous sommes votre arrière-arrière-grand-père ! » Interrogé par So Foot en 2013, Richard Tims, président du Sheffield FC, rappelait l’importance de son club dans le football mondial. « The world’s first football club » (« le premier club de football au monde » en anglais), peut-on lire sur le bus de l’équipe et la page d’accueil du site Internet. Un statut reconnu, comme en témoigne son Ordre du mérite de la FIFA dont il est le seul détenteur avec le Real Madrid.

 

« Tu peux toujours aimer ton club, mais tu devrais aimer aussi celui-ci »

Cette décoration occupe une place centrale dans le musée du club fondé le 24 octobre 1857. Ce jour-là, Nathaniel Creswick et William Prest, deux cricketeurs, créent la première équipe de football non-universitaire. Le Sheffield Football Club est né. « Que tu supportes Le Havre, Saint-Étienne ou le Real Madrid, tu peux toujours aimer ton club, mais tu devrais aimer aussi celui-ci, assure Richard Tims dans So Foot. Donc mon public est de 1,3 milliard de personnes. Mais la plupart ne le savent pas… » Mais être le premier à un prix. Faute d’adversaires, le Sheffield FC dispute ses premiers matchs en interne : « mariés contre célibataires, premières lettres de l’alphabet contre dernières… », poursuit-il.

 

Premier match, premier derby, premier Boxing Day

Trois ans plus tard, « The Club » (le surnom du Sheffield FC) évolue enfin sur une autre pelouse. Le déplacement n’est pas très long pour se rendre au Sandygate Road du Hallam and Stumperlow Football Club, autre club de Sheffield. Les deux équipes s’affrontent en 1860 et le Sheffield FC remporte le premier match interclubs de l’histoire 2-0. Un derby organisé un 26 décembre, jour de Boxing Day. Mais même si elle est une pionnière, l’armoire à trophées de l’équipe du Yorkshire du Sud ne déborde pas. Les dirigeants s’opposent à la professionnalisation du football à la fin du XIXe siècle, réfutant par exemple la rémunération des joueurs ou les indemnités de transfert. Le Sheffield FC ne compte ainsi qu’un titre glané en 1904 : la FA Amators Cup, compétition réservée aux amateurs et créée sous l’impulsion du club avant de disparaître en 1974.

L’équipe du Sheffield FC vainqueur de la FA Amators Cup en 1904. (Crédits photo : englandsoldestfootballclubs.com)

 

8e division, Pelé et nouveau stade

Aujourd’hui encore, les joueurs évoluent gratuitement sous la tunique rouge. Et si le club est englué dans la modeste huitième division anglaise, quelques événements viennent rappeler l’importance du Sheffield FC dans le monde du football. Comme lors de son 150e anniversaire en 2007, célébré par un match de gala face à l’Inter Milan auquel Pelé était venu assister aux côtés de 19 000 autres personnes à Bramall Lane, l’antre de Sheffield United. Un patrimoine que Richard Tims souhaite valoriser en quittant le Coach and Horses Ground que l’équipe occupe depuis 2001, après 144 ans de vadrouille entre plusieurs stades.

 

« St Andrews est connu dans le monde comme la maison du golf. Lord’s, comme la maison du cricket. Nous voulons que Sheffield reçoive la reconnaissance que la ville mérite en tant que maison du football, affirmait le président dans les colonnes du Sheffield Star. Ce sera un endroit où les 3 milliards de fans de football pourront faire un pèlerinage et rendre hommage à la ville qui a donné au monde ce jeu. » Une enceinte de seulement 4 000 places mais chargée d’histoire.

 

Crédits photo de une : historicalkits.co.uk

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire