Angleterre

Sheffield United – Liverpool, le gouffre n’est pas loin

Liverpool, qui se déplace ce soir sur la pelouse du dernier de Premier League, Sheffield United, est dans l’obligation de gagner pour conserver ses chances de qualification en Ligue des Champions. Actuellement 6e, à 22 points de Manchester City, le titre est déjà perdu pour les Reds. L’objectif maintenant est d’accrocher ce top 4 si précieux, et de rattraper West Ham. Avec 5 points d’avance, les Hammers n’ont pas fini de causer des soucis aux hommes de Jürgen Klopp. 

Sheffield United, déjà condamné ? 

Derniers de Premier League, les hommes de Chris Wilder voient le Championship se rapprocher très vite. Avec seulement 11 points pris en 25 journées, la marche semble de toute façon beaucoup trop grande. Dommage, car Wilder s’est quand même démené pour proposer du beau football et rester fidèle à ses principes. Les blessures, récurrentes, ont plombé un effectif pourtant riche. Dernièrement, c’est Chris Basham qui s’est de nouveau blessé, décimant la défense de Sheffield. C’est en tout cas le jeune Ethan Ampadu qui a pu en profiter, disputant 18 matchs cette année en PL.

Récemment, Sheffield est en revanche plus en forme que Liverpool, qui a perdu ses 4 derniers matchs. Les Blades eux n’en ont perdu que 3, et se sont imposés chez eux contre West Bromwich Albion. En Cup, ils sont aussi passés au tour suivant, se défaisant de Bristol City. Maigre récompense donc pour une saison déjà bien entamée, et morne. Ce soir, contre le champion d’Angleterre en titre, il faudra s’accrocher pour ne pas prendre une énième volée.

Liverpool au forceps

Cela faisait des dizaines d’années que Liverpool n’avait pas perdu 4 matchs de suite. Avec la dernière en date, la plus cruelle, contre Everton dans le derby de la Mersey, ce sont beaucoup d’espoirs qui ont été douché. Liverpool ne sera pas champion, laissant ses rivaux faire la course à City. Pire, Liverpool joue mal, Liverpool perd, beaucoup, et Liverpool n’est pas dans le top 4. Les 3 derniers matchs, contre des clients, ont révélé tous les maux que pouvaient avoir les Reds ces derniers temps. Il faudra s’imposer, ce soir, contre un adversaire en méforme et surtout lanterne rouge.

Concernant les joueurs en eux mêmes, Klopp peut déplorer comme son homologue Wilder des blessures importantes et pénalisantes. Dernièrement, c’est Henderson qui a rejoint les bancs de l’infirmerie, déjà bien remplie avec les absences longue durée de Van Dijk, Gomez et Matip. La charnière centrale est donc transfigurée, et ce n’est pas Kabak, transfuge d’un Schalke catastrophique, qui rassurera ses troupes. Alexander-Arnold ou encore Firmino sont méconnaissables depuis quelques temps, et vont devoir reprendre la marche en avant qui était la leur l’année dernière. Enfin, Alisson, qui a perdu son père dans la semaine, n’est pas encore sûr d’être aligné. Resté en Angleterre à cause de la pandémie, il est certain que son moral ne doit guère être au beau fixe, et il ne faudrait pas risquer de l’aligner, s’il ne se sent pas prêt à jouer.

Les compositions probables

Sheffield United (3-5-2): Ramsdale; Ampadu, Jagielka, Bryan; Baldock, Lundstram, Norwood, Fleck, Stevens; McGoldrick, Burke.

Liverpool (4-2-3-1): Alisson; Alexander-Arnold, Kabak, Phillips, Robertson; Thiago, Wijnaldum; Salah, Shaqiri, Mane; Firmino.

Mission importante que ce déplacement pour Liverpool, qui doit engranger des points. Ses principaux concurrents, West Ham et Chelsea, ne doivent pas s’envoler. Derrière, cela pousse, et un regroupement n’est pas à exclure. Pour Sheffield, l’honneur est en jeu, et recevoir Liverpool est toujours quelque chose d’impressionnant. McGoldrik, qui a marqué 7 buts cette année, les 7 contre des membres du Big 6, pourrait une nouvelle fois apporter sa touche.

Crédits photo Une : liverpoolfc.com

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire