Angleterre

Sheffield United – Manchester United : le match de la peur

Un match de la peur, entre le bon dernier de la Premier League Sheffield United et les Red Devils de Manchester United, qui manquent cruellement de confiance après l’élimination en Ligue des champions et le triste derby du week-end dernier.

Manchester United souffre en ce moment : la sortie de la C1 face à Leipzig a révélé toutes les failles des plans de jeux de Solskjær ; aucune de cohésion d’équipe et un manque total de confiance en défense. Ce manque de confiance fut particulièrement visible face à Manchester City le weekend dernier avec un match terne sans envie mais surtout avec une réelle crainte de se faire prendre en contre. Ceci a résulté en l’un des pires matchs de la saison en termes de spectacle, au Théâtre des Rêves, qui en dit long sur la situation actuelle des Mancuniens. Que dire des Blades, qui souffrent du syndrome de la seconde saison. Alors que Mourinho est réputé pour gagner des titres lors des deuxièmes saisons dans un club, les clubs promus eux souffrent en général après une première excellente saison dans l’élite. C’est exactement ce qu’il se passe pour les hommes de Chris Wilder, incapables de recréer le team spirit de la saison dernière, qui les avait menés à une 9e place prometteuse. Match de la peur donc entre deux clubs en manque de confiance, qui seraient bien heureux de repartir avec 3 points ce soir.

Sheffield, le réveil ne sonne toujours pas

1 points en 12 matchs. Il n’y a qu’une équipe à avoir fait pire dans l’histoire de la première division anglaise… Manchester United, en 1930-31, avec aucun point. Un projet de jeu qui fonctionnait si bien la saison dernière, avec une défense à trois, des latéraux qui jouaient ailiers, et une efficacité monstrueuse devant les buts. Cette saison ? 21 buts encaissés, soit 2 de plus que les adversaires du jour certes, mais qui en fait l’une des pires défenses du championnat (15e). Après avoir été l’une des meilleures défenses la saison dernière jusqu’au restart, le changement est radical. Pire, ils n’ont marqué que 5 buts, faisant d’eux la pire attaque du championnat. Ils n’ont jamais marqué beaucoup de buts, mais ils pouvaient compter sur leur défense au moins, ce qui n’est clairement plus le cas. La fin de prêt de Dean Henderson y est peut-être pour quelque chose, mais il y a définitivement des problèmes plus généraux qui expliquent ces défaillances.

Pour empirer la situation, Fulham et Burnley ont pris un point chacun cette semaine, en plus du point de Fulham face à Liverpool et la victoire de Burnley face à Arsenal dimanche dernier. Pendant ce temps, Sheffield prenait 3 buts et aucun point face à Southampton. Ceci laisse les Blades à 6 points du 19e West Bromwich, qui a pris un point face à City mardi, et à 8 points du premier non-relégable, Fulham. Objectif, déjà ne pas être relégué, et ensuite ne pas battre le record de Derby County (2007-2008) de 11 points, record actuel du pire total de points dans l’histoire de la Premier League. Pour empiler les problèmes, Sheffield n’a tenté que 74 passes pendant le match contre Southampton dimanche soit le plus petit total pour une équipe de Premier League depuis février 2007. C’est moins que Thiago Alcantara à lui seul lors de ses premières 45 minutes pour Liverpool face à Chelsea en septembre. Chris Wilder poussait clairement son équipe plus loin que son potentiel en visant une place européenne avant le confinement en mars, mais on ne pensait certainement pas qu’ils tomberaient si bas.

Ole out?

Ole Gunnar Solskjær ne fait pas l’unanimité, loin de là et ce, depuis son arrivée fin 2018 pour remplacer Mourinho. Il a des crédits de joueur légendaire du club qui lui ont permis d’avoir le job en premier lieu et probablement survivre à quelques épisodes douloureux comme la défaite 6-1 face à son prédécesseur en début de saison. Maintenant, plus que jamais, le Norvégien est sur le point de se faire éjecter. Son équipe vient de sortir de la Ligue des champions, dans un match rempli d’erreurs défensives et de failles collectives. Malgré le surnom de « Second Half FC » (le FC Deuxième Mi-temps), les Mancuniens n’ont pas pu remonter un 3-0, même s’ils n’étaient pas loin avec une occasion en toute fin de match pour revenir à 3-3. Les déclarations de Mino Raiola disant que Pogba allait quitter le club, la veille du match, n’ont pas dû aider le collectif. Ce même collectif qui est actuellement sur une incroyable série de 9 victoires d’affilées à l’extérieur, la meilleure série du club, mais qui est incapable de produire quoi que ce soit à domicile. Le plan de jeu de jouer en arrière constamment lors du derby ce week-end n’a impressionné personne, surtout pas les fans qui demandent de plus en plus le départ de l’entraîneur des Red Devils.

Heureusement pour lui, Manchester United se déplace très bien et surtout rencontre une équipe encore moins en confiance qu’eux. Alors oui, Manchester United, comme Arsenal, a ce talent pour remettre en confiance des équipes incapables de gagner. Cependant, avec la qualité intrinsèque de Manchester United et une bonne organisation tactique, cela devrait passer pour les Red Devils. Le vrai problème sera de faire face à un bloc bas qu’ils n’arrivent pas à traverser. Sans un grand Bruno Fernandes et/ou Pogba, les affaires pourraient se compliquer. Ils pourront enregistrer le retour de Anthony Martial qui, certes n’est pas en grande forme en Premier League cette saison, mais qui peut amener quelque chose de plus direct à l’équipe. Ce n’est jamais un match facile avec Manchester United, mais si les troupes sont mobilisées, les trois points devraient leur revenir.

Compositions probables

Sheffield United: Ramsdale – Basham, Egan, Stevens – Baldock, Berge, Ampadu, Fleck, Lowe – Mousset, Burke

 Manchester United: De Gea – Wan-Bissaka, Lindelof, Maguire, Telles – McTominay, Fred – Mata, Fernandes, Rashford – Martial

Pronostic

Sheffield 0-2 Manchester United

Malgré les gros problèmes de confiance de Manchester, les problèmes sont pires en face. Avec de grosses performances des joueurs phares des Red Devils, ils devraient ramener les trois points. Rendez-vous à 21h ce soir !

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire