Tennis de table

Tennis de Table : Alexis Lebrun fait coup double à Zagreb

À l'occasion du World Tour Tennis de Zagreb en Croatie, Alexis Lebrun en a profité pour se donner de la confiance à quelques semaines des Jeux Olympiques de Paris 2024. Sa performance du week-end le relance parfaitement dans la course à la qualification à l'épreuve du simple.

Qui accompagnera la star française du tennis de table Félix Lebrun aux Jeux Olympiques de Paris 2024 ? Ils sont toujours plusieurs candidats en lice mais la lutte sera acharnée jusqu'à la dernière minute. En attendant le dénouement, le deuxième membre important de la fratrie Lebrun, Alexis, a marqué des points ô combien importants lors du tournoi de Zagreb (Croatie). Quelques heures après sa victoire sur le tournoi double en compagnie de Simon Gauzy, l'aîné de Félix a confirmé sa bonne forme en remportant le simple. En finale face au Japonais Shunsuke Togami (19e mondial), le Français a déroulé un tennis de table de rêve pour s'imposer en cinq sets (11-4, 11-6, 11-7, 5-11, 11-7). C'est surtout son premier titre individuel en WTT à tout juste 20 ans.

Tennis de Table : Alexis Lebrun en course à distance avec Simon Gauzy

Main dans la main pour leur victoire en double ce matin, Simon Gauzy et Alexis Lebrun le sont également dans la course au deuxième ticket pour disputer le simple aux JO. En effet, avec son succès à Zagreb, Alexis Lebrun a empoché 400 points WTT et prend par conséquent un avantage considérable dans sa quête aux Jeux sur son compatriote. Lui et Simon Gauzy, ainsi que Félix Lebrun, joueront toutefois l'épreuve par équipes ensemble. Or, Alexis Lebrun disputera également le double mixte avec Jianan Yuan. Prochain rendez-vous pour lui la semaine prochaine, à l'occasion du WTT de Ljubljana (Slovénie).

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut