ATP

Roland-Garros (H) : Gasquet battu par Nadal, aucun Français au 3e tour

On le craignait, et la sentence est inévitablement tombée sur le court Philippe-Chatrier. Battu par Rafael Nadal, Richard Gasquet n'est pas parvenu à sauver le bilan historiquement triste des Tricolores à l'occasion de ce Roland-Garros 2021. Aucun d'entre eux n'aura réussi à rallier le troisième tour. Une première dans l'ère Open.

 

Le contingent bleu n'aura aucun représentant masculin au troisième tour du Grand Chelem parisien. Après les défaites d'Enzo Couacaud hier et de Gaël Monfils plus tôt dans la journée, le dernier espoir tricolore de la quinzaine, Richard Gasquet, a lui aussi rendu les armes au deuxième tour. Opposé à Rafael Nadal, le Biterrois n'a pas fait le poids, et s'est incliné une dix-septième fois en autant de rencontres contre le Majorquin.

 

Un “bagel” pour démarrer

Secoué. Tel serait le terme adéquat pour décrire le début de rencontre de Richard Gasquet sur le court central de Roland-Garros. Sous pression dès les premiers échanges de son match contre Rafael Nadal, Gasquet a vécu une première manche pour le moins compliquée. Pour preuve, le Biterrois a dû attendre plus d’une demi-heure pour inscrire son premier jeu du match. Trop loin de sa ligne de fond, dominé à l’échange par un Nadal inspiré, le Français s’est vu infliger un très sévère 6/0 d’entrée.

 

Gasquet s'est accroché…

Alors qu’on aurait pu croire le Français sonné, avec un scénario aboutissant à une victoire en trois petits sets du Majorquin, le local de l’étape s’est accroché pour ne pas se laisser distancer. Malgré un break concédé dès le quatrième jeu du deuxième acte, Gasquet s’est rapproché de sa ligne et a accepté de prendre davantage de risques pour tenter de revenir. Pari gagnant, puisque le Biterrois a profité d’un bois de Rafael Nadal pour débreaker et s’offrir le droit de rêver (0/6 5/5).

 

… Avant de céder

Malheureusement pour lui, le défi Nadal revêt de bien plus de problématiques que celle qu’il est, l’espace d’un instant, parvenu à résoudre. Plus fébrile dans les moments clés que son adversaire, le Tricolore a commis deux fautes directes dans le douzième jeu de la deuxième manche qui ont permis à Nadal de mener deux sets à rien.

La dynamique du deuxième set s'est poursuivie à l’entame du troisième set, où Gasquet a sauvé deux balles de break avec la manière dès le quatrième jeu. Plein de bonne volonté, le Français a cependant commencé à souffrir physiquement du rythme imposé par son adversaire. Il a finalement craqué lors du sixième jeu, et n'a plus jamais revu l’Espagnol. Solide pour sa première dans un stade vide à Roland, Rafael Nadal s'est imposé 6/0 7/5 6/2, se qualifiant ainsi pour le troisième tour de « son » tournoi

 

Une partie de tableau ouverte

Au prochain tour, l'Espagnol retrouvera le Britannique Cameron Norrie, vainqueur en quatre sets de Lloyd Harris dans l'après-midi (4/6 6/3 6/3 6/2). Après un premier set disputé et remporté par le Sud-Africain, le 45e joueur mondial a montré qu'il avait de la ressource en poussant presque constamment son adversaire à la faute lors des trois sets suivants. Profitant d'une qualité de retour très moyenne de la 54e raquette mondiale (avec seulement six points remportés sur service adverse lors des deux derniers set), Norrie ne s'est pas fait prier pour décrocher une 16e victoire sur ocre cette saison.

Le Britannique défiera donc l'homme aux 13 titres à Roland-Garros ce samedi. Les deux joueurs ont déjà croisé le fer à deux reprises cette saison, pour deux victoires du numéro 3 mondial, à l'Open d'Australie (7/5 6/2 7/5) et à Barcelone (6/1 6/4).

En cas de victoire, Nadal pourrait ensuite retrouver l'Italien Jannik Sinner, qui l'avait (légèrement) accroché en quart de finale l'an dernier. Pas franchement verni à la vue du tirage au sort, l'Espagnol a néanmoins constaté l'élimination d'une nouvelle tête de série d'envergure dans son quart de tableau, avec la défaite d'Aslan Karatsev contre le revenant Philipp Kohlschreiber. Un revers qui pourrait ouvrir la voie d'un quart de finale à des joueurs comme Diego Schwartzman ou même Carlos Alcaraz, respectivement vainqueurs de Bedene et Basilashvili sur le même score (6/4 6/2 6/4), aujourd'hui.

 

Crédit photo : AFP

Dernières publications

En haut