ATP

ATP – Monte-Carlo : place à la jeunesse

Rublev Monte-Carlo

Dans une fin de journée de folie, les surprises se sont enchaînées à Monte-Carlo. Tout d’abord, Casper Ruud est venu à bout du tenant du titre Fabio Fognini. Puis, Andrey Rublev a créé la nouvelle sensation de la semaine en s’imposant face à Rafael Nadal en trois sets.

Rublev domine Nadal à la détermination

Dans une très belle affiche où Rafael Nadal était le clair favori, Andrey Rublev vient jouer les trouble-fête et bat l’Espagnol 6/2 4/6 6/2. Après l’élimination de Novak Djokovic hier, c’est le onze fois champion qui s’incline et laisse ainsi le tableau grand ouvert pour les jeunes encore en place. Le match a été dominé d’une manière générale par le Russe qui a sorti un de ses matchs références. Dès le début de la rencontre, la tête de série n°6 breake le matador et mène 2-0 par la suite.

Un mauvais début de match du n°3 mondial qui se reprend immédiatement en revenant à 2-2. Cependant à partir du jeu suivant, le Majorquin va débuter son cauchemar. En effet, il doit s’employer pour sauver deux balles de break après de longs rallyes pour au final donner son service sur une double faute, sa quatrième à ce moment. Ensuite, Rublev a déroulé sur toute la première manche pour l’emporter 6/2, bien aidé par les 13 fautes directes de Nadal.

Le réveil poussif de Nadal avant de chuter 

Le deuxième set a suivi le même schéma au début. Rublev a breaké d’entrée puis a maintenu son adversaire à distance s’appuyant sur son très bon service. Cela nous a même offert une scène totalement inédite où Rafael Nadal cria de colère pure. À 3-2, le n°8 mondial commence à sentir le taureau se réveiller sérieusement car il doit écarter quatre balles de break pour conserver son avance. Néanmoins, l’Espagnol parvient à revenir à 4-4 grâce à un coup droit gagnant en retour de smash. Puis, Nadal prend confiance et s’envole jusqu’à empocher le set 6/4.

À ce moment-là beaucoup de joueurs auraient été pris de panique par un tel retour, Rublev compris il n’y a pas si longtemps. Cependant, le Russe a évolué et progressé dans sa concentration. Cela lui a permis de continuer d’agresser Nadal avec ses coups droits ravageurs. Le début de set a été parsemé de break et de débreak jusqu’à ce que Rublev remportent deux jeux de suite à 3-1. La tête de série n°6 va même se payer le luxe de double breaker à 4-1. Il ne lui a suffi que d’assurer ses services pour remporter ce match et battre Rafael Nadal pour la première fois de sa carrière.

Casper Ruud sort le tenant du titre

Dans un véritable bras de fer, Casper Ruud s’est imposé contre le tenant du titre, Fabio Fognini 6/4 6/3. Le premier set était vraiment phénoménal avec des coups de massue envoyés des deux côtés. Les balles avançaient vite, le rythme était effréné et les services restaient dans les mains de leurs propriétaires. Petite frayeur à 2-2 pour le Norvégien qui a dû sauver quatre balles de break, mal négociées par l’Italien. Durant ce set, la tête de série n°15 a réalisé trop de fautes et ce détail sera la cause de sa perte. Casper Ruud a saisi son opportunité dès sa première balle de set alors que Fognini engageait.

Le deuxième set a été plus irrégulier notamment à cause du niveau de jeu de l’Italien qui était en dents de scie. En moins de dix minutes, Ruud menait déjà 3-0 et Fognini s’agaçait et nous refaisait son petit numéro. Néanmoins, il s’est très bien repris dans la foulée car il réussit à sauver trois balles de 4-0 puis à débreaker à 3-2. Toutefois, cette bonne passe ne sera que de courte durée car le 27e mondial breakera à 5-3 grâce aux fautes trop nombreuses de son adversaire. Sur son service, le Norvégien efface une balle de débreak avant de conclure sur sa première balle de match. Il se qualifie pour sa deuxième demi-finale de Masters 1000 de sa carrière après celle de Rome l’année dernière. Il y retrouvera Andrey Rublev.

Deux surprises ont conclu cette journée dingue de Monte-Carlo. Pour une fois, les jeunes font place nette et écartent le Big 3 de la compétition. Les demi-finales promettent d’être très intéressantes à suivre tant elles sont originales.

Crédit photo : ATP Tour

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire