Angleterre

Tottenham – Arsenal : tout les oppose et pourtant…

Bagarre lors du derby du nord de Londres

Chaque derby, sa dramaturgie. La rivalité entre les deux clubs du Nord de Londres ne date pas d'hier mais le match de ce dimanche a une saveur particulière. Un prétendant au titre, un club au bord de la crise, le retour des supporters dans les stades. En bref, une rencontre à ne pas manquer. 

 

Tottenham façon Mourinho

Qui aurait pu prédire que Tottenham soit leader de Premier League après dix journées ? Les Spurs font très grande impression depuis le début de saison. Un recrutement cohérent, une tactique bien appliquée et des individualités au sommet de leur art, presque tout fonctionne à merveille dans le Nord de Londres. Sept buts et neuf passes décisives pour Kane, neuf buts et deux passes décisives pour Son. A eux deux, ils affolent les statistiques et toutes les défenses de Premier League devenant le troisième duo le plus prolifique de l'histoire de Premier League.

Il faut dire qu'ils sont bien aidés par un système de jeu qui leur va à ravir. Solidité défensive et transitions éclaires à la Mourinho. Les deux joueurs se régalent. Et ils ne sont pas les seuls. Deux milieux de terrain brillent depuis septembre : la recrue Pierre-Emile Hojbjerg, nommé parmi les meilleurs joueurs du mois de novembre, et le Français Tanguy Ndombele. Ce dernier a époustouflé la planète entière dimanche dernier face au rival Chelsea (0-0) en muselant un certain Ngolo Kanté.

Toutefois, lors de cette rencontre, les hommes du Special One n'ont pas pu appliquer leur tactique foudroyante qui a martyrisé les défenses anglaises. Un point du match nul dont tout le monde semblait se satisfaire. Pas une attitude de futurs champions ? Peut-être. Surtout quand on sait que tout peut aller très vite avec Tottenham dans le meilleur comme dans le pire.

La rencontre d'Europa League contre LASK jeudi en est la preuve. Rejoints dans les arrêts de jeu par les Autrichiens (3-3), les Spurs avaient pourtant aligné une équipe convenable (mais sans Kane). Ils joueront la première place du groupe jeudi prochain contre le Royal Antwerp qui les avait battus à l'aller. Attention à ne pas basculer dans une mauvaise dynamique qui pourrait – encore – tout gâcher !

Composition probable : Lloris – Aurier, Alderweireld, Dier, Reguilon – Sissoko, Hojbjerg – Son, Ndombele, Bergwijn – Kane

Son et Kane bras dessus bras dessous

Le duo Kane-Son est le troisième duo le plus prolifique de l'histoire de la Premier League (Crédits : Premier League)

Arsenal à la dérive 

Quatorzièmes avec cinq défaites en dix matchs. Plus mauvais départ en championnat anglais depuis trente-neuf ans. Le “ArtetaBall” de la fin de saison dernière semble tourner au vinaigre. Et pourtant – comme chaque année – ils étaient nombreux à croire en un renouveau du grand Arsenal. Les deux victoire en trompe l'œil du début de saison (Fulham et West Ham) avaient conforté cette impression. Presque trois mois plus tard, l'histoire est bien différente.

Mikel Arteta ne semble pas trouver la formule magique. Il croit en ses jeunes et tente de les faire jouer un maximum. Saka, Willock, Nelson, ils ne manquent pas de talent mais cela ne fonctionne pas. Une des raisons : ils ne sont pas épaulés par les cadres de l'équipe. Pierre-Emerick Aubameyang est quasi muet. Deux buts en dix matchs, c'est très loin de ses standards. Ajoutons à cela Willian qui fait du Willian (bon un match sur cinq), David Luiz pas au niveau de la recrue Gabriel et Alexandre Lacazette boycotté – on ne sait pourquoi – par Arteta. Arsenal est au bord de la crise.

Il faudra sûrement s'appuyer sur la bonne prestation contre le Rapid Vienne en Europa League (4-1). Face à leur public de retour en Angleterre, les Gunners, emmenés par un Lacazette revanchard, ont fait le boulot malgré une équipe très remaniée. Une rencontre qui s'oppose aux derniers résultats d'Arsenal en Premier League.

Une victoire en six matchs avec seulement deux buts marqués. Pour l'anecdote, le but du mois de novembre à Arsenal est le pénalty inscrit par Aubameyang contre Manchester United car unique but du mois en Premier League. Il faut donc arrêter d'alterner entre les systèmes (5-4-1, 4-2-3-1…) et les joueurs. Faire des choix forts et assumés. On compte sur Arteta pour amener un peu de stabilité tactique et d'enfin enclencher une bonne dynamique.

Composition probable : Leno – Holding, Gabriel, Tierney – Bellerin, Ceballos, Elneny, Saka – Willian, Lacazette, Aubameyang

Pronostic : 1-2

Rendez-vous à 17h30 pour l'une des plus grandes rivalités du championnat anglais. En espérant voir du spectacle ! 

 

Crédits photo de Une : Le Figaro

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

To Top