Tour de France 2020 – Etape 4 : Victoire au sprint pour Primoz Roglic !

0
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - Primoz ROGLIC (TEAM JUMBO - VISMA) au centre
Ligue 1

Quatrième jour sur les routes du Tour de France, et première arrivée au sommet ! Dans cette quatrième étape, entre Sisteron et Orcières-Merlette, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) s’est imposé au sprint, devant Tadej Pogacar (UAE Emirates) et Guillaume Martin (Cofidis). Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune.

 

L’échappée matinale

Dès le départ réel de cette étape, six coureurs s’extirpent du peloton. Tiesj Benoot (Sunweb), Nils Politt, Krists Neilands (Israel Start-Up Nation), Quentin Pacher (B&B-Vital Concept), Mathieu Burgaudeau (Total-Direct Energie) et Alexis Vuillermoz (AG2R) prennent la fuite et vont compter jusqu’à quatre minutes d’avance sur le peloton. Celui-ci est évidemment emmené par l’équipe Deceuninck-Quick Step.

Au kilomètre 51, place au sprint intermédiaire. Dans l’échappée, Nils Politt prend les vingt points attribués à l’homme de tête. Derrière, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) remporte le sprint du peloton, devant son coéquipier Michael Morkov et Bryan Coquard (B&B-Vital Concept). Le sprinteur irlandais prend donc neuf points. Il revient d’ailleurs à hauteur de Peter Sagan, actuel porteur du maillot vert, et qui n’a pris que quatre points aujourd’hui. Les deux hommes comptent chacun 83 points dans ce classement.

 

Premières ascensions

A l’approche du col de Festre (3e catégorie), Quentin Pacher accélère et prend les deux points attribués au sommet. Nils Politt passe en deuxième et prend un point. L’Allemand décide ensuite de partir seul en tête, mais est finalement rejoint par ses compagnons d’échappée quelques kilomètres plus tard. Les six hommes roulent vers la côte de Corps (4e catégorie), où Quentin Pacher passe de nouveau en tête au sommet et prend un point supplémentaire. Si l’échappée reste au complet, l’entente n’est pas parfaite au sein du groupe et l’écart avec le peloton diminue au fil des kilomètres.

Dans la troisième difficulté de la journée, la côte de l’Aullagnier (3e catégorie), Quentin Pacher décroche deux points supplémentaires, toujours suivi par Nils Politt (1 point). Pendant ce temps, les sprinteurs sont décrochés tour à tour à l’arrière du peloton. A noter que Tiesj Benoot, victime d’une chute dans la descente de la côte de l’Aullagnier, est le premier coureur distancé par l’échappée. Dans cette même descente, Nils Politt accélère, mais est finalement rattrapé et lui aussi distancé par ses compagnons. En difficulté depuis plusieurs kilomètres, Mathieu Burgaudeau subit le même sort.

 

Roglic au sprint

A 19 kilomètres de l’arrivée, dans la côte de Saint-Léger-les-Mélèzes (3e catégorie), Krists Neilands place une attaque et prend une légère avance sur le duo Pacher-Vuillermoz. Il prend donc les deux points attribués au sommet, tandis que Quentin Pacher passe en second. Alors que Vuillermoz et Pacher sont rattrapés par le peloton à 10 kilomètres de l’arrivée, Neilands est le dernier échappé à rendre les armes, quelques minutes plus tard. Le Letton est désigné combatif du jour.

Dans la montée finale vers Orcières-Merlette, le peloton reste calme jusqu’à une attaque de Pierre Rolland (B&B-Vital Concept), à 4 kilomètres de l’arrivée. Le Français est finalement repris par le peloton après quelques hectomètres, sous l’impulsion de Mikel Nieve (Mitchelton-Scott). Wout Van Aert (Jumbo-Visma) prend ensuite la tête du peloton, jusqu’à l’accélération de son coéquipier Sepp Kuss, à 1,3 kilomètres du sommet, avec Primoz Roglic dans sa roue. Guillaume Martin (Cofidis) attaque à 500 mètres de la ligne, mais est vite repris par Roglic. Le Slovène s’impose finalement au sprint, devant son compatriote Tadej Pogacar (UAE Emirates). Alaphilippe termine dans le même temps, comme la plupart des favoris à la victoire finale.

 

Les classements :

Julian Alaphilippe, cinquième aujourd’hui, conserve son maillot jaune.

Classement de l’étape :

Classement général :

Peter Sagan conserve son maillot vert, grâce à un meilleur classement général que Sam Bennett. Benoît Cosnefroy conserve lui aussi son maillot à pois. Tadej Pogacar, deuxième aujourd’hui, s’empare du maillot blanc.

Classement de meilleur grimpeur :

Classement par points :

Classement de meilleur jeune :

 

Crédit photo :  A.S.O. – Procyclingstats

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here