Golf

Une semaine sur les greens : Daniel Berger maestro à Pebble Beach

Sur le magnifique parcours californien de Pebble Beach, Daniel Berger s’est imposé dans une dernière journée magnifique face à un duo McNealy – Cantlay pourtant très proches de la victoire pendant toute la semaine. Dans un tournoi où les favoris ont assuré, certains ont craqué lors de la dernière journée sur les greens si particuliers de Pebble Beach. Retour sur belle semaine de golf en Californie.

Daniel Berger au finish pour conclure une magnifique semaine

Très régulier lors des deux premières journées, Daniel Berger faisait office d’outsider avant le Moving Day, dans un tournoi dominé par Jordan Spieth jusque lors.

Parmi les déçus par le cutt après le Day 2, on retrouve notamment un joueur en difficulté depuis son succès il y a presque un an, Varner III, mais également Sabbatini ou Rickie Fowler.

Impressionnant le premier jour, le Suédois Norlander part aussi placé pour aborder les deux dernières journées. La nouvelle génération est également en bonne position pour aborder les deux dernières journées à l’image d’un Tom Lewis.

Le craquage de Lashley, la déception Hoge

La fin de tournoi n’a malheureusement pas abouti sur un suspense qu’on attendait avant la dernière journée. Placés dimanche matin, Jordan Spieth, Lashley ou encore Hoge ont déçu avec une journée finalement très moyenne.

La palme du craquage de la journée est pour l’Américain Lashley, qui sur le dernier trou de la semaine alors qu’il putte pour sauver le par, vient totalement perdre son sang-froid et concéder un triple-bogey.

Le tournoi s’achève sur un magnifique putt pour eagle de neuf mètres de Daniel Berger qui vient ponctuer dix derniers mois assez exceptionnels en régularité pour le jeune Américain.

Parmi les belles performances de la semaine, on pourra noter la belle régularité de Jason Day finalement 7e juste devant Tom Hoge qui avec une dernière journée plus convenable aurait pu monter dans le Top 3 de la semaine. 

Rendez-vous dès jeudi avec le Genesis International avec un très beau plateau et notamment DeChambeau, Dustin Johnson ou encore Jon Rahm.

 

Crédits Image à la Une: PGA Tour

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire