Golf

Une semaine sur les greens: la surprise Streb, le patron Hansen

Grande semaine pour le golf mondial la semaine dernière avec pas moins de cinq tournois au programme, et autant d’enseignements, de surprises et de beaux coups à tous les étages. Retour sur une semaine de golf, focus sur les révélations, les performances des tricolores et des joueurs du gratin mondial.

Joburg Open : Un danois couronné en Afrique du Sud

Le Tour Européen se retrouvait en banlieue de la métropole sud-africaine de Johannesburg, sur un parcours splendide digne des plus grands stéréotypes américains. Sur les dix-huit trous, les sud-africains mènent la danse avec deux têtes d’affiche en début de semaine: le jeune Wilco Nienaber et l’expérimenté Jack Blaauw.

À l’aube de la dernière journée, l’anglais Bland, le canadien Cockerill et le danois Hansen sont les seuls à pouvoir imaginer revenir sur un Wilco Nienaber qui commence le Day 4 avec de très bons putts.

Alors qu’il mène de quatre coups devant le danois Hansen au bout de six trous, ce dernier va attendre patiemment, en revenant petit à petit jusqu’au trou numéro 14 pour revenir à hauteur du Sud-Africain.

Dans les deux derniers trous, ce sera l’expérience du danois qui prendra le dessus en tentant le par en fin de parcours face à deux bogeys concédés pour le jeune sud-africain. Un très beau succès pour Hansen qui conclut une semaine assez exceptionnelle dans la régularité, avec une carte de 66-68-64-67 et une marque globale de -19.

Pour les français, on notera la déception de Romain Wattel qui devait décrocher une place dans le Top 10 pour pouvoir aller à Dubai disputer le tournoi de fin de saison. Du côté d’Antoine Rozner,  le Top 20 a été accroché pour rester dans les soixante premiers mondiaux à la Race to Dubai.

Le reste des français n’a pas passé le cut, avec tout d’abord Saddier qui a réalisé une très mauvaise journée avec une carte de 77. Trop justes, Raphaël Jacquelin et Alexander Levy ont échoué un peu au dessus du cut. Enfin, Robin Roussel et Matthieu Pavon pourront s’en vouloir avec deux journées moyennes, qui n’ont pas pu, de très peu, leur offrir deux journées de golf supplémentaires.

La révélation du tournoi, le jeune Wilco Nienaber.
Crédits photo: Stuart Franklin/Getty Images

RSM Classic: La surprise Streb s’impose en playoffs face à Kisner

Le circuit américain était de retour cette semaine, après un Masters d’Augusta légendaire. Au programme du RSM Classic, des joueurs habitués des greens nord-américains comme Jason Day, le canadien Conners, Chez Reavie, Sebastian Munoz, Wiesberger ou encore les anglais Tyrrell Hatton, Justin Rose et Tommy Fleetwood.

Et le cut de vendredi soir a fait de nombreuses victimes, en particulier à des joueurs ayant bien, voire très bien, figuré à Augusta comme Louis Oosthuizen, auteur d’une première journée compliquée à +1. Encore pire au Day 1 pour un autre joueur du Top 30 mondial, l’américain Kokrak, auteur d’une première journée très compliquée à +3. Sung Jae Im, Fitzpatrick, Justin Rose, Danny Frittelli, Munoz ou encore Willett passeront à la trappe, avec des scores assez surprenants comme le +8 de Sebastian Munoz.

Dès samedi, la bataille s’annonça ouverte avec un joueur qui se révéla tout au long des journées : Robert Streb. L’américain tient la dragée haute à des cadors du circuit,comme Jason Day, English ou encore Wiesberger. Le seul joueur en mesure de l’embêter sera son compatriote Kisner, qui l’emmène en playoffs. Le duel va durer deux trous, l’occasion de voir en détails ce trou numéro 18 et profiter d’un très beau putt pour conclure et s’offrir une deuxième victoire en carrière sur le circuit PGA.

Le vainqueur surprise du RSM Classic, Robert Streb
Crédits photo: Sam Greenwood / AFP

 

Challenge Tour Grand Final : Le tchèque Lieser s’impose sur le fil

Cap sur les Baléares pour une autre étape du Challenge Tour, avec la finale du circuit secondaire de notre continent. Dominateurs tout au long de la semaine, l’espagnol Tarrio et l’allemand Knappe, tous deux au delà de la 350è place mondiale, faisaient office de favoris pour ce Day 4. La surprise est venue de l’Est de l’Europe et du tchèque Ondrej Lieser, dans le Top 200 mondial, et qui grâce à un carte finale de 68 s’offre la première place de la Road to Mallorca, synonyme de titre sur le circuit Challenger.

À noter pour les français la très belle dernière journée de Julien Brun, qui signe la deuxième meilleure carte de la journée et termine douzième. Damien Perrier a eu un peu plus de mal hier avec une carte de +3 et une trente-neuvième place au total.

Ondrej Lieser, vainqueur et leader du Challenge Tour.
Crédits photo: European Challenge Tour

Japon – Dunlop Phoenix : Takumi Kanaya s’impose de manière exceptionnelle face à Ishizaka en playoffs

Duel de jeunes espoirs en playoffs du Dunlop Open, après quatre journées conclues avec une carte totale de -13 pour les deux protagonistes. Dans cette étape japonaise, c’est le jeune Kanaya, encore étudiant à l’université, qui s’est imposé de façon spectaculaire en s’offrant un eagle au trou numéro 18 après quatre tours de playoffs face à un Ishizaka qui avait réussi le birdie. Un magnifique dénouement et l’éclosion d’une étoile montante du circuit mondial.

Une visage de bambin à retenir pour les années à venir. Le très jeune vainqueur Kanaya.
Crédits photo: Japan Golf Tour

Golf Féminin – Pelican Women’s Championship : La numéro 2 mondial Kim, s’impose assez facilement

Avec cinq coups d’avance à l’aube de la dernière journée, la sud-coréenne Kim a passé une journée de dimanche relativement tranquille en signant une carte dans le par pour s’offrir un très beau titre en cette fin d’année.

Du côté des françaises, Perrine Delacour est la seule à avoir passé le cut et a signé une semaine très régulière avec des cartes propres et une belle dernière journée à deux coups sous le par.

Déception pour l’autre tricolore, Céline Boutier, avec deux premières journées conclues à +6 et première à ne pas passer le cut. Une déception, mais rien qui ne devrait effrayer la française en forme de cette deuxième partie de l’année 2020.

La grande gagnante de la semaine, Sei Young Kim.
Crédits photo: Getty Images

Crédits photo à la Une: Sunshine Tour / Gallo Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
vel, ut eget adipiscing id neque. vulputate, risus. venenatis