Golf

Une semaine sur les greens : Lee surprend, Richard Bland vainqueur sur ses terres

Nouvelle semaine de golf avec beaucoup de tournois à la carte de la semaine dernière et qui se sont achevés ce week-end. Parmi les belles performances de la semaine, on notera le retour sur le devant de la scène de l’Anglais Richard Bland sur un parcours capricieux au British Masters. Du côté des États-Unis, le Sud-Coréen Lee s’est imposé assez facilement lors du AT&T Byron Nelson alors qu’un Écossais a survolé le Range Servant Challenge sur le Challenge Tour. Retour sur une semaine de golf mouvementée partout sur la planète. 

PGA – AT&T Byron Nelson : la surprise Lee s’offre une horde de favoris dispersée

Une semaine avant le début du PGA Championship, le plus grand circuit mondial de golf faisait étape à McKinney au Texas pour une grande répétition. Malgré un plateau de grande qualité et notamment le local Jordan Spieth, Daniel Berger, Jon Rahm ou encore Bryson DeChambeau pour ne citer que quelques noms, les premières places ont été rapidement occupées par des joueurs outsiders à l’image des Américains Kizzire, Bramlett ou Merritt. Vite rejoints par des joueurs expérimentés avec en tête Daniel Berger, ayant joué toute la semaine en dessous de 70, ou encore le Sud-Africain Schwartzel avec une carte très régulière de 65 – 68 – 66 – 68, la victoire va rapidement tourner à un affrontement Burns – Lee pour décider de la victoire finale.

Avant cela, le cut avait été fatal pour quelques joueurs de manière surprenante comme pour l’Anglais Matthew Fitzpatrick, l’expérimenté Brooks Koepka ou encore l’Espagnol Sergio García tous en dessous du par mais loin du -6 exigé pour prendre part au week-end.

Sur un parcours assez docile, certains favoris vont décevoir sur les deux dernières journées à l’image de Bryson DeChambeau et de sa journée seulement dans le par samedi. Le dernier vainqueur du Masters d’Augusta, Hideki Matsuyama, ne connaîtra pas de vraie embellie et terminera à peine dans le top 40. Enfin, déception pour un Jon Rahm décidément en délicatesse dans son jeu court qui n’aura pu faire mieux qu’une carte de 68 réalisée jeudi et samedi.

Au cœur d’une journée de dimanche interrompue par la pluie, le Sud-Coréen Kyoung-hoon Lee s’offre, grâce à une carte de 66 dimanche, son premier titre sur le circuit PGA et disputera dès la semaine prochaine le PGA Championship avec la ferme intention d’intégrer le top 50 au classement mondial.

Et le Français dans tout cela ?

Seul Tricolore engagé sur le circuit PGA cette semaine, Antoine Rozner avait bien débuté son tournoi avec une belle carte de 68, grâce à quatre birdies pour un parcours sans faute lors du premier tour. En délicatesse vendredi dans les approches de greens, le Français concède un bogey de trop (sur les deux), malgré trois birdies et manque le cut d’un petit coup malgré une belle possibilité au par 5 du trou numéro 18

Déception pour le Tricolore qui souhaitera à coup sur reprendre des couleurs dès jeudi avec son compatriote Victor Perez lors du PGA Championship.

Tour européen – British Masters : Richard Bland s’offre Migliozzi en playoffs

Après trois étapes ensoleillées aux Canaries, le tour européen faisait son retour dans la bruine anglaise jeudi pour le British Masters sur le parcours du Belfry, ayant déjà accueilli la Ryder Cup.

Avec une première journée conclue avec une carte de 66, l’Autrichien Matthias Schwab prend les rênes d’un tournoi avec beaucoup de joueurs qui se tiennent en quelques coups et où rien n’est fait pour le cut. Au terme d’un vendredi aux conditions compliquées, le cut tombe à un coup au dessus du par et emporte avec lui l’Allemand Kieffer, l’Espagnol Larrazabal ou encore la surprise des dernières semaines Nikolai von Dellingshausen.

Avec une dizaine de joueurs qui peuvent espérer l’emporter après le Moving Day et notamment les Italiens Molinari et Migliozzi, le Polonais Adrian Meronk et les Anglais Coupland et Bland, la dernière journée va être le théâtre d’une très belle bataille en haut du leaderboard.

Alors qu’on le pensait trop loin pour revenir sur la tête, le Finlandais Korhonen rentre au ”club house” avec une carte totale à 12 coups en-dessous du par, de quoi mettre la pression au trio qui s’avance pour essayer de faire mieux que le score du golfeur nordique.

Grâce à un finish supersonique, un eagle au 17 avant un birdie au 18, Coupland égalise la marque du Finlandais en attendant la fin de partie du duo Bland – Migliozzi. Grâce à deux birdies au 15 et au 16, l’Italien se hisse à une marque de -13 et met la pression sur l’Anglais Richard Bland qui doit inscrire au moins un birdie de plus à sa marque pour pousser son adversaire en playoffs.

Richard Bland va alors user de sa magie pour s’offrir un playoff de folie au terme d’un trou numéro 18 où il effectuera un birdie sur un par 4. Les deux golfeurs s’avancent alors vers ce même trou numéro 18 pour disputer un trou supplémentaire. Un trou malheureusement mal négocié par Migliozzi qui se voit obligé de concéder le bogey et offrir sur un plateau la première victoire de la carrière de Richard Bland sur le tour européen.

Et les Français dans tout cela ?

Ils étaient 14 au départ de ce British Masters et aucun Français n’a pu se mêler à la course à la victoire finale. Le golf tricolore reste en effet sur des performances moyennes depuis le succès d’Antoine Rozner au Qatar, avec des performances en demi-teinte de Français qui n’arrivent plus à se mêler à la victoire finale.

Ce British Masters n’a pas fait exception avec une performance d’abord plutôt intéressante avec seulement cinq Tricolores qui restent sur le carreau après le cut de vendredi dont Adrien Saddier, Robin Roussel et Romain Langasque notamment.

Ils sont neuf à prendre part au week-end et pourtant aucun ne va réellement parvenir à inquiéter les leaders. Premier Français au leaderboard, Raphaël Jacquelin termine sur une note moyenne et un 71 pour une 21e place encourageante. Avec le même score, Matthieu Pavon qui avait fait forte impression jeudi n’a pu faire mieux que cette place aux portes du top 20.

Korn Ferry – Visit Knoxville Open : l’Américain Sigg surprend Jäger et s’offre le trophée

Grand habitué du circuit Korn Ferry, l’Allemand Jäger était l’un des grands favoris de cette édition de ce Visit Knoxville Open. Impressionnant lors des deux premières journées avec deux cartes de 65 et 62 pour débuter la semaine.

Un seul joueur tient la cadence de l’Allemand, l’Américain Greyson Sigg, auteur d’un 61 grâce à 9 birdies jeudi puis d’un 68 vendredi.

Les deux joueurs se rendent coup pour coup et signent tous deux une carte de 65 samedi avant la journée de dimanche qui s’annonce décisive. Alors que le duel fait rage, un joueur fait une remontée spectaculaire. L’Américain Seth Reeves impressionne avec 10 birdies contre un bogey et termine sa semaine avec une carte de -17.

Les deux leaders sont sur des perspectives différentes et malgré une journée plus maîtrisée, c’est l’Allemand Jäger qui va craquer sur la fin du parcours avec un bogey concédé sur le 17 qui le relègue à un coup de la tête. L’Américain décroche ici son premier succès de l’année sur le Korn Ferry, presque surprenant pour celui qui avait démarré la semaine comme un véritable outsider.

Et le Français dans tout cela ?

Seul Tricolore engagé sur le Korn Ferry cette semaine, Cyril Bouniol n’a malheureusement pas passé le cut du tournoi, la faute à une journée de vendredi compliquée et quatre bogeys qui l’ont empêché de réaliser un autre 69 comme il l’avait fait jeudi.

Challenge Tour – Range Servant Challenge : Craig Howie avec la manière en Suède

Après une étape sud-africaine pour le Challenge Tour, cap sur la Suède pour une nouvelle étape de l’antichambre du tour européen.

Dans ce Range Servant Challenge, un golfeur s’est distingué assez nettement, l’Écossais Craig Howie, impressionnant du début à la fin de cette semaine. Avec une carte de 65 pour commencer jeudi, à sept coups en dessous du par, puis grâce à deux 66 et un 69, le joueur 227e mondial s’est offert une semaine idyllique pour revenir sur le devant de la scène du golf européen et jouer les grands tournois du tour européen.

Et les Français dans tout cela ?

Ils étaient 13 à être engagés cette semaine en Suède et parmi eux la nouvelle pépite du golf tricolore Jeong-weon Ko, en pleine forme depuis ses débuts sur le tour européen.

Cinq d’entre eux ne franchiront pas le cut, à l’image de Guillaume Stal (+5) ou de Lando-Casanova (+8), mais ils sont huit à défendre les chances françaises durant le week-end.

Premier français au leaderboard final, le jeune Ko décroche une nouvelle très belle place avec une 4e place encourageante à deux coups de la deuxième place malgré une première journée à peine dans le par mais grâce à trois cartes de 67, 69 et 67 pour finir qui lui garantissent une nouvelle place en haut du classement.

Les autres belles surprises de la semaine sont à mettre à l’actif de Julien Brun, 11e, deux coups derrière Ko, mais également Édouard Dubois, 12e à douze coups sous le par.

 

Ladies European Tour – South African Women’s Open : Lee-Anne Pace s’impose au-dessus du par

Sur un parcours très difficile à dompter pour le retour sur le devant de la scène du tour européen féminin, la locale Lee-Anne Pace s’est imposée sur ses terres sud-africaines avec un coup d’avance sur l’Allemande Ham. Malgré une belle régularité, l’Allemande n’a rien pu faire face à la carte de 72 de la locale qui s’offre son premier succès sur le circuit.

Et les Françaises dans tout cela ?

Avec onze Françaises engagées et cinq qui terminent dans le top 20, on peut d’abord avancer que le tournoi fut une vraie réussite pour le golf tricolore.

Avec le top 5 de Manon Gidali qui a bien réagi après une journée compliquée et Anne-Charlotte Mora qui termine 8e au prix d’une constante progression, le futur s’annonce plein d’espoir pour les Tricolores qui auront à confirmer dès la semaine prochaine.

Rendez-vous dès jeudi pour la reprise du golf mondial avec l’un des plus grands tournois de la saison avec le PGA Championship qui promet avec le retour en grâce de champions en chasse d’un titre majeur depuis déjà de nombreux mois et qui auront à cœur de revenir au top de leur forme. 

Crédit image en une : PGA
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire