Golf

Une semaine sur les greens : Stewart Cink monumental, Catlin au mental

 La semaine s’est achevée hier avec pas moins de cinq tournois de golf autour de la planète du Japon à la Caroline du Sud en passant par l’Autriche. Chaque tournoi nous a réservé un suspense différent. Retour sur la victoire exceptionnelle de l’Américain Catlin, la déroute de Paul Barjon ou encore la performance de haut vol sur le RBC Heritage.

PGA – RBC Heritage : Stewart Cink survole une édition au plateau 5 étoiles

Le plateau de joueurs présent sur ce RBC Heritage était tout simplement royal. Dustin Johnson, Corey Conners, Collin Morikawa ou encore Lee Westwood étaient présents sur le golf de Caroline du Sud. Le cut va pourtant emmener avec lui nombre de prétendants à la victoire finale, et notamment l’Anglais Fleetwood, le Vénézuélien Muñoz ou encore Sergio García.

En tête, un homme est tout juste exceptionnel. Après un jeudi où seul Cameron Smith est venu le titiller avec une carte (record) de 62, Stweart Cink enchaîne deux cartes hallucinantes de 63 jeudi et vendredi. Logiquement en tête avec un petit matelas sur ses principaux adversaires, l’Argentin Grillo et les Américains Varner et Morikawa, l’ancien vainqueur du British Open peut aborder le week-end avec sérénité.

Et pourtant, sa journée de samedi est loin d’être parfaite avec une carte moyenne de 69, mais ce sont ses concurrents qui ne font pas mieux et notamment un Corey Conners décevant et qui aurait pu faire un vrai rapproché lors de ce Moving Day. La dernière journée ne sera finalement même pas source d’inquiétude pour l’Américain de 48 ans qui s’offre son deuxième titre de la saison sans avoir tremblé et en n’ayant réalisé que trois bogeys sur l’ensemble du tournoi, et pas plus d’un seul le même jour. Bref, une masterclass d’un Stewart Cink qui pourrait éventuellement faire très bonne impression lors des prochaines grandes échéances du circuit mondial.

Tour européen – Open d’Autriche : Catlin s’offre Kieffer au bout du suspense

Dans un tournoi où les conditions furent pour le moins compliquées avec des rafales de vent, des prévisions de neige et une météo glaciale toute la semaine, les joueurs du Tour européen ont sorti les gants et les bonnets de jeudi à dimanche, pour faire face à un froid toujours très peu apprécié par les golfeurs.

En tête après les deux premières journée, l’Espagnol Cañizares n’a finalement pas pu rééditer ces bonnes performances samedi et dimanche. Déjà, lors du Moving Day, une locomotive de tête se détache. Parmi eux, l’Anglais Armitage, les Allemands Kaymer et Kieffer ainsi que l’Américain Catlin.

Dans une dernière partie composée de Martin Kaymer et de l’Américain Catlin, le second nommé va avoir quatre trous pour faire un birdie et s’éviter des play-offs face à Maximilian Kieffer, auteur d’une magnifique carte de 66 ce dimanche. John Catlin n’arrivera pas à conclure malgré un put ”facile” pour le birdie au 18, et voilà les deux joueurs pour un play-off qui s’annonce déjà très serré sur le par 3 du trou numéro 18.

Alors que l’Allemand connaît les rouages des play-offs, lui qui détient le record du nombre de trous dans l’exercice, et qui a cédé son premier titre en PGA lors de cet exercice, l’Américain Catlin peut viser une troisième victoire sur ses treize dernières participations sur le Tour européen, une magnifique performance.

Dans une atmosphère de grande tension et dans le froid autrichien, les joueurs n’arrivent pas à se départager à quatre reprises sur ce trou numéro 18. La mise en jeu devient alors fondamentale et John Catlin met sa balle dans le bunker à droite du green comme lors du trou précédent. Maximilian Kieffer s’avance alors pour frapper un coup qui vient échouer à quelques centimètres du green pour finir dans l’eau.

La partie est alors presque terminée même si l’Allemand peut y croire en cas de bon coup depuis la dropping zone. Son coup de fer tape très près du trou, mais un backspin surpuissant fait terminer la balle dans l’eau. La messe est presque dite, et le sera d’autant plus lorsque l’Allemand tape un nouveau coup, encore plus loin de l’eau, mais dont le backspin encore une fois surpuissant fera terminer la balle une nouvelle fois dans l’étang.

Peu de suspense dès lors pour John Catlin qui conclue tranquillement pour s’offrir un magnifique titre qui va faire très mal à la tête d’un Maximilian Kieffer presque sonné.

Et les Français dans tout cela ?

La déception est la maître-mot pour décrire la semaine des dix Français engagés cette semaine. Si certains comme David Ravetto peuvent se contenter d’un cut passé, Julien Guerrier, Adrien Saddier ou encore Benjamin Hebert n’ont jamais vraiment été capables de s’immiscer dans le peloton de tête. Meilleur tricolore de la semaine, Jean-Baptiste Gonnet qui confirme sa forme actuelle et qui termine à une carte totale de deux coups sous le par et une honorifique 28e place.

Korn Ferry Tour – MGM Resorts Championship : Uihlein étouffe la concurrence à Las Vegas

Très belle édition relevée sur le Korn Ferry Tour de ce MGM Resorts Classic disputé dans la banlieue de Las Vegas sur un magnifique parcours. Avec beaucoup de beaux noms alignés comme l’Américain Lipsky, habitué du circuit ou encore Mc Greevy.

Auteur de quatre journées très régulières et d’une carte totale assez basse à 16 coups sous le par, l’Américain Peter Uihlein, vainqueur de la Walter Cup en 2009, s’impose avec quatre coups d’avance sur un duo d’Américains Lipsky et Lovemark.

PGA Champions Tour – Chubb Classic : Stricker triomphe à Naples

Retour du circuit des anciennes gloires du circuit PGA, où le niveau est encore élevé et de très belles cartes rendue sur le parcours floridien. Au terme des trois journées de compétition, c’est l’Américain Steve Stricker, ancien second de l’US PGA à la fin des années 1990 qui s’impose avec un coup d’avance sur un duo européen composé de l’Allemand Cejka et du Suédois Robert Karlsson, ayant notamment disputé la Ryder Cup 2006.

Fin d’une très belle semaine de golf avec beaucoup de tournois, de belles performances tricolores ainsi qu’un Stewart Cink qui aura survolé le RBC Heritage, évènement phare de la semaine. Cap cette semaine sur l’Espagne pour le Tour européen avec le Gran Canaria Lopesan Open, le Zurich Classic of New Orleans du circuit PGA et enfin une étape du circuit LPGA à Los Angeles à suivre dès mercredi.

Crédits image en une : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire