US Open : Qui pour succéder à Bianca Andreescu ?

0
crédit photo : Tennismajors.com
Ligue 1

A quelques heures du lancement de l’US Open, le mystère reste entier sur la potentielle succession de Bianca Andreescu. Quels sont les états de forme ? Qui peut prétendre au titre ou créer la surprise ? A qui va profiter l’absence de joueuses majeures du circuit WTA ? Faisons le point. 

Les favorites 

Victoria Azarenka le retour ?

La Biélorusse de 31 ans n’a plus son nom à faire sur le circuit. Titrée à 21 reprises en  simple Azarenka est une joueuse dangereuse entre expérience et beau jeu.  Elle sort d’une très belle semaine au tournoi de Cincinnati qui avait pourtant difficilement débuté. En effet, le tirage ne l’avait pas épargnée d’entrée, puisqu’elle devait se défaire de la Croate Dona Vekic tête de sérié numéro 15 du tournoi. Après une belle bataille, la Biélorusse va ensuite se défaire des deux tricolores Garcia et Cornet avant de retrouver la Tunisienne Ons Jabeur en quart de Finale. Ensuite, elle se hissera jusqu’en demie face à une Johanna Konta en forme et bien dans son tennis. Malgré un début de match compliqué la 59 ème WTA, s’en sort en trois sets. S’en suit une finale contre la Japonaise Naomi Osaka et son puissant tennis, qu’elle ne défendra pas suite au forfait sur blessure de l’ex numéro 1 Mondiale.

Cette semaine est de bonne augure pour Victoria Azarenka, pourtant il lui faudra être tenace pour se faire une place dans le dernier carré de l’US Open. En effet, elle pourrait croiser la route de sa compatriote Aryna Sabalenka dès le second tour. Par la suite, Kudermetova, Johanna Konta ou encore l’Américaine Vénus Williams pourront essayer de mettre un terme à son parcours. En pleine confiance et bien en jambes, “Vika” peut-elle aussi faire partie de la course finale vers le titre.

Serena Williams l’expérience à domicile !

Crédit Photo : Tennismajors.com

En premier lieu la saison est décevante pour l’Américaine. Néanmoins, n’oublions pas que Serena Williams possède 23 titres du grand Chelem, un chiffre qui fait peur et qui peut bien faire la différence sur les courts face à la nouvelle génération. L’ex numéro 1 mondiale, qui banalise l’incroyable est également l’une des favorites. En effet, Bien que sa compatriote Rogers ait mit un terme à son parcours au tournoi de Lexington et que Maria Sakkari ait à son tour stoppé la Légende en huitième à Cincinnatti … une Serena Williams ne meurt jamais.

À priori, même si le tirage semble compliqué,  notamment avec Maria Sakkari et Sloane Stephens dans sa partie de tableau, Serena Williams peut s’en sortir. Elle pourrait profiter de l’absence de joueuses majeures du top 10. De plus ses trophées et statistiques de victoires exorbitantes en Grand Chelem semblent être un atout majeur pour se hisser en haut de l’affiche !

Les Outsiders 

Naomi Osaka, un point d’interrogation demeure

A quelques heures de ce second Grand Chelem de l’année, Naomi Osaka semble vouloir marquer les esprits. Après une déclaration et une décision engagée, la Japonaise affiche un niveau de jeu digne de sa période de règne sur le circuit WTA. Pourtant, tout semble comme figé depuis qu’elle ait déclaré forfait en finale de Cincinnati suite à une blessure aux ischios. Un gros point d’interrogation semble donc bien présent. Néanmoins, elle l’a prouvé cette semaine sur les courts, l’ex numéro 1 mondiale revient en grande forme. Après un seizième de finale compliqué contre la tchèque Muchova remporté en trois sets, Naomi Osaka se devait d’être solide pour la suite. Pour son quart de finale, elle s’imposera  face à prometteuse Anett Kontaveit après une grosse bataille de fond de court. S’en suit, une demie finale contre l’une des joueuses en forme du moment, la Belge Elise Mertens, finaliste du tournoi de Prague. Pour finir, elle devait retrouver en finale une autre joueuse qui fait trembler le circuit actuellement : la Biélorusse Victoria Azarenka.

La réputation de Naomi Osaka n’est plus à faire sur le circuit et le tirage au sort de l’US Open lui semble favorable. Pour son entrée en matière sur les courts du majestueux tournoi Américain elle se verra confrontée à sa compatriote Misaki Doi. Sur sa ligne peu d’obstacles semblent se dresser, si ce n’est la jeune espoir Américaine Coco Gauff. La protégée de Moratoglou avait en effet mis fin prématurément au parcours de la japonaise en Australie (défaite au 3ème tour 6/3 6/4).

Il semble donc que tout soit réuni pour laisser Naomi Osaka briller sur les courts de Flushing Meadows, si sa blessure ne refait pas surface.

Elise Mertens la force tranquille 

Crédit photo : BFM Business

La Belge Elise Mertens s’impose comme l’une des joueuses en forme depuis la reprise. Après une défaite au premier tour du tournoi de Palerme, la 22ème joueuse mondiale se hisse en finale du tournoi de Prague. Lors de ce tournoi elle sortira Eugénie bouchard en quart de finale lors d’un très beau match, puis Kristyna Pliskova en demie. Malheureusement son beau parcours ne sera pas récompensé en finale, n’ayant trouvé aucune solution pour bousculer la grande Simona Halep. Le tournoi de Cincinnati quant à lui ne lui sourira pas jusqu’en finale puisqu’elle s’inclinera face à la future finaliste Naomi Osaka en demi-finale.

La Belge pourrait continuer sur sa belle lancée à l’US Open. Opposée à l’allemande Laura Siegemund d’entrée, elle pourrait retrouver également Ons Jabeur ou la tête de série numéro 2 Sofia Kenin (seule détentrice d’un grand chelem cette saison). Un challenge tout à fait à sa portée.

Karolina Pliskova tête de série numéro 1

crédit photo : TennisWorldUSA

Profitant de l’absence de la Roumaine Simona Halep et d’Ashleigh Barty, Pliskova s’affiche comme la tête de série numéro 1 de cet US Open. Une place de choix pour bien débuté dans ce grand chelem depuis son retour sur les courts très mitigé. En effet, pas de remise en jambe pour la Tchèque engagée seulement dans le tournoi de Cincinnati pour sa reprise post COVID-19. Tournoi dans lequel elle ne passera pas le premier tour, éliminée d’entrée par la Russe Veronika Kudermetova en deux petits sets.

Le tirage au sort de l’US Open lui vaut quelques pièges notamment avec la présence de Bellis et Brady ou encore Angie Kerber en potentiel huitième. Bien qu’en quête de sensation Pliskova est une joueuse dont il faut se méfier. Incisive, puissante et excellente dans ses mises en jeu la tchèque pourrait surprendre beaucoup de joueuses sur sa surface de prédilection.

Sakkari : La Surprise ! 

Crédit photo : Baseline.tennis.com

Des surprises il en faut et surtout il y en a toujours. Maria Sakkari pourrait bien être celle de ce prestigieux tournoi ! Depuis le début de la saison, la fille de l’ancienne joueuse Angéliki Kanellopoulou enchaîne les petits exploits. Elle sortira Madison Keys lors de l’Open d’Australie avant d’être stoppée par la puissante Petra Kvitova. Ensuite, elle enchaine par le tournoi de Saint-Pétersbourg ou elle s’offrira une demi-finale. Une demie, méritée après avoir sortie Belinda Bencic au tour précédent lors d’un match accroché. Il faut attendre le tournoi de Cincinnati post COVID-19 pour retrouver, Maria Sakkari dangereuse et capable de faire chavirer n’importe quelle joueuse grâce à son coup droit explosif. Serena Williams, Cori Gauff et Yulia Putintseva en ont fait les frais lors de cette semaine.

La frappe de balle lourde de la grecque et son mental conquérant font bon ménage sur le court et vont être ses atouts principaux additionnés à sa confiance actuelle, pour espérer soulever le trophée.

Le circuit WTA nous a habitué à son irrégularité, ce qui laisse l’espoir à de nombreuses joueuses de s’imposer comme la nouvelle Reine de New York. L’absence de joueuses majeures laisse entrevoir une finale inédite ! Une chose est sûre, de beaux matchs et de belles batailles nous attendent sur les prestigieux courts de l’US Open

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here