Valence : Avalanche de déceptions

0
Ligue 1

Nous continuons aujourd’hui nos bilans des clubs européens et en Espagne, c’est le club de Valence qui passe sous les lumières des projecteurs. Et pour mieux nous éclairer, le CM de Valence CF France sur Twitter nous partagera son avis sur la première partie de saison du club.

Championnat : 7e avec 42 points (11V – 9N – 7D)

Ligue de Champion : élimination contre l’Atalanta Bergame (4-1, 3-4)

L’effet rétro

On en attendait plus du club valencian. Une triste septième place en championnat qui n’assure même pas au club de disputer la Coupe d’Europe la saison prochaine. Cependant, le podium n’est qu’à 5 points, rien n’est donc joué. Suite au départ de leur gardien Neto vers le FC Barcelone, les Andalous ont fait venir Jasper Cilessen pour la faramineuse somme de 35 millions d’euros. Maxi Gomez, bien que meilleur buteur du club, pouvait faire mieux lors de certaines rencontres.

Côté résultats, il y a du bon et du moins bon. En championnat, le club aura réalisé de bonnes performances (victoire 2-0 contre le FC Barcelone par exemple) et des moins bonnes (une défaite 4-1 contre Majorque). Et pour parler rapidement des coupes, Valence s’est fait éliminer en Copa del Rey lors des quarts de finale face à Grenade (2-1) puis en SuperCopa face au Real Madrid (1-3) lors du premier match, soit les demi-finales

 

Le tournant de la saison 

Le tournant de la saison a eu lieu très tôt dans la saison, plus précisément en septembre. Il s’agit du licenciement de l’entraineur Marcelino, en poste depuis 2017. Et le compte de Valence FR confirme rajoute un détail important :“Marcelino , bien que critiqué pour un style de jeu pas très beau, a tout de même apporté de la stabilité et le plus important : un titre à Valence. Son remplaçant, Celades, a réussi à s’intégrer dans a dynamique du club et a été intelligent afin de ne pas être oppressant auprès des joueurs.”

Mais les résultats du nouveau coach Celades ne sont pas satisfaisants, Valence doit pouvoir faire bien mieux qu’une septième place en championnat. Même s’il a réalisé quelque chose de beau en Ligue des Champions. En effet, l’équipe s’est extirpée d’un groupe compliqué mais malheureusement pour le club, la double confrontation contre l’Atalanta Bergame ne s’est pas déroulée comme prévue. Et Valence FR de rajouter :“Cependant son bilan reste mitigé et on ne sait pas trop quoi penser de ce coach qui vit sa première expérience d’entraîneur. Il a réussi à nous qualifier en 8e de CL dans un groupe difficile mais on a connu aussi de grosses mésaventures avec beaucoup de défaites sur des scores larges, qui plus est contre des petites équipes. Résultat des courses, 7e avant l’arrêt du championnat.”

Pour conclure sur ce sujet, le licenciement de Mercelino a entrainé le départ de certains membres du staff, ce qui n’aide vraiment pas au développement du club : “S’en est suivi rapidement le départ de Mateu Alemany, notre directeur général et Pablo Longoria notre scout principal qui avaient construit eux même le nouveau projet sous l’ère Marcelino. Aujourd’hui, les conséquences sont directes, les négociations pour les renouvellements de contrat sont toutes au point mort, et plusieurs joueurs s’interrogent sur leur avenir dans un club au futur incertain.”

Liga - Valence : Marcelino pour la saison prochaine ...

Marcelino a été limogé en septembre. (crédits : panoramic)

 

Ce que l’arrêt du championnat change

Comme presque partout de le monde, le championnat a été arrêté à cause du coronavirus. Et cela n’arrange pas du tout Valence qui se trouve dans une position inconfortable. En cas d’arrêt définitif du championnat, le club pourrait ne même pas disputer de Coupe d’Europe, ce qui serait préjudiciable. Mais en cas de reprise, le calendrier du club semble accessible et le retard de 5 points sur le troisième peut se combler assez aisément. Mais pour cela, il faudra une bonne régularité et un bon niveau de jeu. Comme tous les clubs, les joueurs doivent suivre un programme d’entrainement spécifique depuis leur maison afin de garder une continuité physique.

Tops et flops

Joueur de la saison

Il aura surnagé dans l’équipe de Valence et aura sauvé de précieux points à lui tout seul. Il s’agit bien évidemment de Ferran Torres. Avec quatre buts et autant de passes décisives à mettre à son actif, l’ailier droit n’a cessé d’impressionner au fil des rencontres. Et Valence FR partage cet avis : “Le joueur référence cette saison est sans aucun doute Ferran Torres. Il a explosé cette saison et est souvent décisif. C’est un des seuls joueurs cette saison qui nous apporte quelque chose de positif. Il nous rappelle certains grands joueurs formés à Valence comme Mata ou David Silva. Cependant son contrat se termine en juin 2021 et il n’a toujours pas renouvelé son contrat. Plus les semaines passent et les clubs se font nombreux à courtiser notre prodige.” Effectivement, des rumeurs circulent et le joueur intéresserait notamment le Real Madrid. Affaire à suivre…

Jasper Cilessen, pari risqué

En manque de temps de jeu à Barcelone, le Néerlandais a posé ses valises en Espagne pour palier le départ de Neto. Et au vu de ses prestations, son coût semble bien élevé. Pire, il n’est même pas toujours titulaire et le second gardien Domenech commence à gagner la confiance de l’entraîneur. En 16 matchs disputés en championnat, il aura quand-même encaissé 19 buts, soit plus d’un par match. Bien trop pour quelqu’un de son niveau…

Liverpool and Real Madrid target signs new contract with € ...

Ferran Tores a attisé le regard de grands clubs européens.(crédits : thekoptime)

Perspectives d’avenir

Si le championnat venait à reprendre, il faudrait absolument grappiller des points pour disputer à minima la Ligue Europa, ce qui semble le minimum pour un club du calibre de Valence. Il faudra également réaliser un bon mercato pour bien renforcer certains secteurs, dont le poste d’arrière gauche (seulement deux joueurs). Avec des joueurs de grande classe, il est important de garder une cohésion d’équipe pour faire évoluer le groupe. Avec des talents comme Carlos Soler, Ferran Torres, Maxi Gomez ou encore Kevin Gameiro, il est évident que le club est largement capable de jouer le podium la saison prochaine.

 

Un club de l’envergure de Valence doit donc pouvoir faire bien mieux. Nous remercions d’ailleurs de compte Twitter français de Valence pour nous avoir aidé à rédiger cet article.

Crédits Une : We Sport

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here