NBA

Victor Wembanyama : la stat impressionnante du Français en NBA !

Les attentes paraissaient insurmontables. Il n'en aura fait qu'une bouchée. Pour sa première saison NBA, Victor Wembanyama a littéralement éclaboussé la ligue de tout son talent. Grand par la taille, immense par le talent, le pivot des Spurs continue sa progression spectaculaire. À quelques matchs de la fin de la saison régulière, Victor Wembanyama domine la majorité des statistiques au sein des rookies.

ROTY, DPOY : WEMBANYAMA PEUT-IL RÊVER D'UN DOUBLE TROPHÉE ?

8 catégories sur 10. Alors que les Playoffs approchent à grands pas, Victor Wembanyama domine outrageusement 8 catégories différentes parmi les Rookies de la saison 2023/2024. Ses dernières sorties lui ont d'ailleurs valu d'être élu Rookie of the month. Face aux Knicks, Wemby a même suivi les traces d'un certain Shaquille O'Neal, devenant le premier rookie à aligner la ligne de stats avec minimum 40 points et 20 rebonds. Quelques jours plus tard, Wembanyama n'a pas flanché dans son duel face à Nikola Jokic. Le Français a même frôlé le quadruple-double, en inscrivant 23 pts, 15 rebonds, 8 passes et 9 contres. Plus que jamais, Victor Wembanyama est proche de remporter le trophée de ROTY. Une récompense largement méritée, malgré les performances plus qu'honorables de Chet Holmgrem. Mais il va falloir s'y habituer. Plus que le futur, Wembanyama fait désormais du présent de la NBA. Au point d'être un candidat sérieux pour le titre de défenseur de l'année ? Impensable en début de saison, l'idée est loin d'être ridicule désormais, au vu des statistiques monstrueuses du pivot des Spurs en défense. La franchise texane a d'ailleurs conscience de l'impact de la star français. En la présence de Wembanyama sur le parquet, les Spurs de San Antonio possèdent la meilleure défense de NBA. Un chiffre impressionnant, quand on sait que les joueurs de Gregg Popovich pointent à une triste 15ᵉ place à l'Ouest. Un autre chiffre donne lui aussi le tournis, et pourrait crédibiliser encore plus la possibilité de nominer Wembanyama au titre de DPOY.

3,5 CONTRES PAR MATCH : VICTOR WEMBANYAMA FAIT EXPLOSER UN PALIER SYMBOLIQUE

Le record de contres sur une saison NBA est de 456. Avec ses 235 blocks, Wembanyama a encore un peu de marge. Mais c'est bien sa statistique par match qui permet de comprendre combien le français impacte déjà la ligue américaine. Avec une moyenne de 3,5 contres par match, Wembanyama surclasse toute concurrence au sein des Rookies (Chet Holmgrem est 2ᵉ, avec 2,4 contres/match). Wemby domine aussi le classement des meilleurs contreurs dans l'ensemble de la ligue. Régulièrement depuis les années 2010, le meilleur contreur ne parvenait pas à dépasser la barre symbolique des 3 blocks par match. S'il termine la saison sur ce rythme, Victor Wembanyama possèdera une statistique digne de faire partie du Top 5 des meilleurs contreurs du 21ᵉ siècle.

LES STATISTIQUES IMPRESSIONNANTES DE VICTOR WEMBANYAMA POUR SA PREMIÈRE SAISON EN NBA

Statistiques prises en compte jusqu'au 4 avril 2024 – classement rookie

  • Meilleur total de points (1420) devant Chet Holmgren (1252)
  • Meilleure moyenne de points/match (21,3) devant Brandon Miller (17,2)
  • Meilleur total de contres (235) devant Chet Holmgren (178)
  • Meilleure moyenne de contres/match (3,6) devant Chet Holmgren (2,4)
  • Meilleur total de rebonds (706) devant Chet Holmgren (590)
  • Meilleure moyenne de rebonds/match (10,7) devant Chet Holmgren (7,9)
  • Meilleur total d'interceptions (86) devant Jaime Jaquez Jr (71)
  • Meilleure moyenne d'interceptions/match (1,3) à égalité avec Amen Thompson (1,2)

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut