Golf

WGC Matchplay – Austin : Antoine Rozner fait tomber DeChambeau, un premier tour plein de surprises

Fin de la première journée de la phase de groupes ce mercredi au Texas avec des affiches qui ont tenu toutes leurs promesses entre les meilleurs golfeurs de la planète. Entre la déroute de McIlroy, la surprise Matt Kuchar ou la sensation tricolore Antoine Rozner, très peu de matchs furent à sens unique et les enseignements à tirer sont nombreux après ce Day 1. Retour sur les affiches et les résultats de ce premier tour à Austin.

Rory McIlroy, Justin Thomas, Lee Westwood et Bryson DeChambeau déjà défaits

Aucun favori n'aura vécu une journée tranquille ce mercredi. De la balle dans la piscine de Rory à l'agacement d'un Bryson toujours brouillon en match-play, les déceptions se sont succédées pour les meilleurs golfeurs de la planète.

La journée avait d'abord mal commencé pour le Nord-Irlandais Rory McIlroy, défait très rapidement (6&5) par l'Anglais Ian Poulter et un parcours chaotique avec l'image de sa balle dans la piscine d'un voisin ou de son dernier chip qui roule une dizaine de mètres avant de terminer dans l'eau.

Les hommes en forme ont également subi les foudres d'outsiders parfois très expérimentés comme Matt Kuchar, tombeur de Justin Thomas après un aller énorme conclu avec six birdies. Dans ce qui ressemblait à l'affiche de la journée entre Sergio Garcia et Lee Westwood, l'Espagnol s'est très vite détaché sur les six premiers trous en prenant trois points d'avance avant de gérer ce matelas et s'offrir les griffes du dauphin du dernier Players Championship. Enfin, c'était la rencontre qui fut la plus suivie et attendue par les téléspectateurs tricolores, entre l'Américain DeChambeau et le Français Antoine Rozner, vainqueur du dernier Qatar Masters. Impressionnant de maîtrise sur l'aller, le Français a su gérer la pression dans les derniers trous et mettre en échec un DeChambeau passablement agacé et toujours en perdition sur ce format de compétition.

Les favoris qui ont assuré

Parfois malmenés, souvent en difficulté à un moment de la partie, certains golfeurs sont arrivés à se défaire de leurs adversaires du jour à l'expérience sur les derniers trous du parcours. C'est le cas de Jon Rahm, chahuté par le Colombien Munoz mais finalement devant (1 Up) au terme d'une journée où il aura alterné les bons et les mauvais coups.

Une autre remontée est à mettre à l'actif de Matthew Wolff, impressionnant de maîtrise après un aller conclu à 3 Down. En enchaînant cinq parties remportées sur les six derniers trous disputés, l'Américain a montré de très belles choses pour s'imposer face au prometteur Canadien Corey Conners.

Très loin de la partie facile, Dustin Johnson a fini par s'imposer face à l'Irlandais Long (2 Up), dans une partie disputée mais qui aura permis au numéro 1 mondial de se mettre dans le rythme de cette semaine au Texas.

Les belles surprises du jour

Zoom d'abord sur la performance du second tricolore, Victor Perez, très sérieux pour s'imposer face au redoutable Leishman malgré un début de partie où il aura couru après le score. Très bon dans le jeu long et précis au putt, le Français s'impose (2&1) pour s'offrir la possibilité d'envisager les huitièmes de finale.

Une autre surprise de la fin de la journée nous vient du jeune Ecossais Robert McIntyre, tombeur de l'Américain Kévin Na pour décrocher sa première victoire dans la compétition pour sa première apparition.

L'inépuisable Kevin Streelman s'offre la belle performance du jour en faisant déjouer Viktor Hovland, dans une partie très maîtrisée où le Norvégien n'aura pas gagné un seul trou.

Rendez-vous dès demain sur les greens texans d'Austin pour les deuxièmes rencontres qui pourraient permettre à certains de s'envoler et prendre la tête de leur groupe, à l'image des deux Français engagés, et à d'autres d'acter leur élimination avant la dernière journée. 

 

Crédits Image à la Une: European Tour

Dernières publications

En haut