Cyclisme

Women’s WorldTour – Le guide complet pour 2023

Women's WorldTour

Le cyclisme professionnel féminin présentera quatre nouvelles épreuves sur le Women's WorldTour 2023 avec le tout nouveau UAE Tour, et la promotion du Tour Down Under, de l'Omloop Het Nieuwsblad et du Tour de Suisse dans la série de premier plan.

Le WorldTour féminin 2023 comprendra 30 épreuves qui débuteront avec le Tour Down Under et la Cadel Evans Great Ocean Road Race dans le cadre d'une saison de courses estivales australiennes bien remplie pour commencer la nouvelle année.

La série se dirige ensuite vers le Moyen-Orient pour la dernière nouveauté du calendrier lors du UAE Tour, une course par étapes de quatre jours qui se tiendra en février aux côtés de la course masculine qui se tient depuis 2019. La nouvelle version de l'Omloop Het Nieuwsblad sera le point de départ du week-end d'ouverture des classiques du printemps, dont le Tour des Flandres et Paris-Roubaix Femmes, avant de culminer avec les classiques ardennaises en avril.

La saison des courses par étapes débutera en mai avec trois événements consécutifs de premier plan, dont la Vuelta Femenina, une nouvelle épreuve de sept jours – déplacée de sa place traditionnelle de septembre sur le calendrier – ainsi que l'Itzulia Women et la Vuelta a Burgos Feminas. La série se rendra ensuite au Royaume-Uni pour la RideLondon Classique et le Women's Tour, puis en Suisse pour le Tour de Suisse.

Les courses par étapes de l'été battent leur plein en juillet avec les deux plus grandes courses de l'année, le Giro d'Italia Donne et le Tour de France Femmes, avant les premiers Championnats du monde de cyclisme UCI à Glasgow.

Une combinaison de courses d'un jour et de courses par étapes clôturera la saison avec la double confrontation Postnord Vargarda WestSweden et Tour of Scandinavia en août, le GP de Plouay, le Simac Ladies Tour et le Tour de Romandie en septembre, et le retour du Tour of Chongming Island et du Tour of Guangxi en octobre.

L'histoire du Women's WorldTour

van Vleuten

Dutch Annemiek van Vleuten of Movistar Team pictured during the team presentation before the start of the women elite race of the Liege-Bastogne-Liege one day cycling event, 142,1km from Bastogne to Liege, Sunday 24 April 2022, in Bastogne. BELGA PHOTO JASPER JACOBS – Photo by Icon sport

La série Women's WorldTour a remplacé l'ancienne Coupe du monde en 2016 et s'est développée pour inclure 30 courses – avec un mélange de courses d'un jour et par étapes – pour offrir au peloton féminin et aux fans de cyclisme dix mois de courses cyclistes professionnelles.

Tout commence au Tour Down Under en janvier et se termine au Tour de Guangxi en octobre, où seront couronnés les meilleurs coureuses individuels, jeunes coureuses et vainqueurs par équipe de la série.

Annemiek van Vleuten (Movistar) a remporté le titre de la série à trois reprises – 2018, 2021 et 2022 – et sera à nouveau une des principales prétendantes aux courses d'un jour et aux courses par étapes vallonnées. Pour sa dernière saison avant de prendre sa retraite et en tant que championne du monde en titre, Van Vleuten vise à remporter les deux titres au classement général du Giro d'Italia Donne et du Tour de France Femmes.

En 2022, Van Vleuten a remporté le titre de championne du monde avec un total de 3 589 points. Elle a terminé la saison devant Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), deuxième, qui a obtenu 2 710 points, et Demi Vollering (SD Worx), troisième, avec 2 681 points.

Les précédentes gagnantes du classement individuel des femmes élites sont Lizzie Deignan en 2020, Marianne Vos en 2019, Anna van der Breggen en 2017 et la championne inaugurale Megan Guarnier en 2016. De nombreux visages familiers ont laissé leurs marques en tant que vainqueurs du classement du meilleur jeune, notamment Shirin van Anrooij en 2022, Niamh Fisher-Black en 2021, Liane Lippert en 2020, Lorena Wiebes en 2019, Sofia Bertizzolo en 2018, Cecilie Uttrup Ludwig en 2017 et Kasia Niewiadoma en 2016, et tous sont ensuite devenus des concurrents principaux dans les rangs des femmes élites.

Le classement par équipe a été dominé par une équipe, SD Worx (anciennement Boels Dolmans), qui a remporté la série six fois au cours des sept dernières saisons, de 2016 à 2019, puis en 2021 et 2022. Trek-Segafredo est la seule équipe à avoir brisé sa série de victoires, en s'imposant en 2020.

Le calendrier 2023 du Women's WorldTour

Tour de France

Cyclisme. Saison 2021. Coupe du monde dames 2021 à Plouay Cyclisme féminin Audrey Cordon-Ragot et Anna Van der Breggen Photo Nicolas Créach

  • 15 au 17/01 – Santos Tour Down Under
  • 28/01 – Cadel Evans Great Ocean Road Race – Elite Women's Race
  • 09 au 12/02 – UAE Tour
  • 25/02 – Omloop Het Nieuwsblad
  • 04/03 – Strade Bianche
  • 11/03 – Miron Ronde van Drenthe
  • 19/03 – Trofeo Alfredo Binda – Cittiglio
  • 23/03 – Classic Brugge-De Panne
  • 26/03 – Gent-Wevelgem In Flanders Fields
  • 02/04 – Tour des Flandres
  • 08/04 – Paris-Roubaix Femmes
  • 16/04 – Amstel Gold Race
  • 19/04 – La Flèche Wallonne Féminine
  • 23/04 – Liège-Bastogne-Liège Femmes
  • 01 au 07/05 – La Vuelta Femenina
  • 12 au 14/05 – Itzulia Women
  • 18 au 21/05 – Vuelta a Burgos Feminas
  • 05 au 10/06 – Women's Tour
  • 17 au 20/06 – Tour de Suisse
  • 30/06 au 09/07 – Giro d'Italia Donne
  • 23 au 30/07 – Tour de France Femmes avec Zwift
  • 19/08 – Vårgårda WestSweden TTT
  • 20/08 – Vårgårda WestSweden RR
  • 22 au 27/08 – Tour of Scandinavia
  • 02/09 – Classic Lorient Agglomération – Trophée Ceratizit
  • 05 au 10/09 – Simac Ladies Tour
  • 15 au 17/09 – Tour de Romandie Féminin
  • 12 au 14/10 – Tour of Chongming Island
  • 17/10 – Tour of Guangxi

Les équipes 2023 du Women's WorldTour

  • Canyon-SRAM Racing
  • EF Education-TIBCO-SVB
  • FDJ-SUEZ
  • Fenix-Deceuninck
  • Human Powered Health
  • Israel Premier Tech Roland
  • Liv Racing Teqfind
  • Movistar Team Women
  • Équipe DSM
  • Équipe Jayco AlUla Femmes
  • Équipe Jumbo-Visma Femmes
  • SD Worx
  • Trek-Segafredo
  • Équipe UAE ADQ
  • Uno-X Pro Cycling

À partir du 1er janvier 2023, 15 équipes mondiales féminines seront automatiquement invitées à participer aux épreuves de la série.

L'UCI a introduit des salaires minimums pour les Women's WorldTeams en 2020, et ceux-ci ont augmenté à 32 102 € (salariés) / 52 647 € (indépendants) en 2023. La structure salariale comprend désormais un salaire minimum néo-pro de 26 849 € (salarié) / 44 032 € (indépendant).

En outre, les trois équipes féminines continentales les mieux classées au classement mondial UCI sont automatiquement invitées, tandis que les autres équipes féminines continentales sont invitées à la discrétion des organisateurs. Un maximum de 24 équipes est autorisé à prendre le départ de chaque épreuve du Women's WorldTour.

Le nombre de coureuses prenant le départ par équipe lors de certaines courses à étapes a changé. Une des nouvelles règles stipule que pour les courses par étapes de cinq étapes et moins de l'UCI Women's WorldTour, l'organisateur peut fixer le nombre de coureurs partants par équipe à 6 ou 7.

En revanche, pour les courses par étapes de six étapes et plus de l'UCI Women's WorldTour, telles que le Giro d'Italia Donne, le Tour de France Femmes, la Vuelta Femenina, le Tour de Scandinavie, le Simac Ladies Tour et le Women's Tour, les équipes partiront avec sept coureurs et deux véhicules d'assistance.

WorldTour féminin – Barème de points

Les points sont attribués pour le classement final de chaque épreuve selon le barème suivant aux 40 premiers coureurs classés. Le coureur ayant obtenu le plus de points au classement individuel porte le maillot de leader de la série.

Pour les épreuves contre la montre par équipes et les étapes, les points du barème sont attribués à l'équipe. Ces points sont ensuite répartis à parts égales entre les coureurs terminant l'épreuve ou l'étape. Les étapes et demi-étapes offrent un maximum de 50 et un minimum de six points aux 10 premiers coureurs classés. Les points attribués aux étapes sont comptabilisés le dernier jour de l'épreuve.

Un coureur qui porte le maillot de leader de la course lors de chaque étape se voit attribuer huit points.

Au classement final, les 3 meilleurs jeunes (moins de 23 ans) de l'épreuve se voient attribuer 6, 4 et 2 points.

Le classement par équipe comprend les équipes mondiales féminines et les équipes continentales féminines. Le classement par équipe est calculé en additionnant les points de classement individuel marqués par tous les coureurs de l'équipe dans le classement individuel UCI Women's WorldTour.

Plus d'informations concernant la structure des points(opens in new tab) du Women's WorldTour peuvent être trouvées ci-dessous.

Le détail des courses

Santos Women's Tour Down Under – 15-17 janvier, Australie

Le Women's Tour Down Under, qui a été annulé en 2021 et 2022 en raison de la pandémie – est désormais l'ouverture de la saison en janvier et a été élevé au rang de course de haut niveau pour la première fois depuis sa création en 2016. Cette course de trois jours se déroule à Adélaïde et dans ses environs. La gagnante de cette course portera le premier maillot de leader du WorldTour féminin de 2023.

Cadel Evans Road Race – 28 janvier, Australie

La Cadel Evans Great Ocean Road Race fera son retour après deux ans d'absence en raison de la pandémie de COVID-19 le samedi 28 janvier, faisant partie du WorldTour féminin depuis 2020.

UAE Tour Women – 9-12 février, Émirats arabes unis

Une toute nouvelle course lancée en 2023, le peloton féminin se rendra au Moyen-Orient pour une course de quatre jours. Cependant, les détails de l'événement n'ont pas encore été révélés par les organisateurs.

Omloop Het Nieuwsblad – 25 février, Belgique

L'Omloop het Nieuwsblad, qui fait partie des classiques de longue date, rejoindra le WorldTour pour sa 18e édition dans le cadre du “week-end d'ouverture”. Flanders Classics supervise actuellement six des classiques de printemps les plus populaires, à commencer par l'Omloop Het Nieuwsblad, Gent-Wevelgem, Dwars door Vlaanderen, Tour of Flanders, Scheldeprijs et Brabantse Pijl.

Strade Bianche Femmes – 4 mars, Italie

Après l'ouverture des classiques du printemps à Omloop het Nieuwsblad, le WorldTour féminin reprendra à Strade Bianche à Sienne, en Italie. La course emprunte les routes de gravier blanc qui traversent la région pittoresque de la Toscane et se termine à la Piazza del Campo à Sienne.

Ronde van Drenthe Femmes – 11 mars, Pays-Bas

Le parcours entre Assen et Hoogeveen, favorable aux sprinteurs, est composé d'une série de boucles sur des secteurs pavés et de quatre passages sur le VAM Berg, avec 50 km jusqu'à la ligne d'arrivée. Les coureurs qui ont historiquement bien réussi dans cette course sont de puissants spécialistes d'un jour sur un terrain plus plat.

Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio – 19 mars, Italie

La série retourne en Italie pour le Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio. Les femmes courent traditionnellement à travers les collines entourant Cittiglio avant de terminer sur des circuits de 17,8 kilomètres autour de la ville. Chaque tour comprend une montée à Orino, mais les routes dégagées jusqu'à la ligne d'arrivée sont souvent propices à un sprint en groupe réduit.

Classic Brugge-De Panne Women – 23 mars, Belgique

C'est une course qui est traditionnellement bien adaptée aux sprinters. Le parcours commence à Bruges et passe par Leeuw, Koekelare et Schoorbakke, puis la compétition se poursuit sur deux circuits d'arrivée à La Panne.

Gent-Wevelgem Femmes – 26 mars, Belgique

Deuxième des six classiques des Flandres après l'Omloop het Nieuwsblad, Gent-Wevelgem est l'une des courses d'un jour les plus plates et voit généralement s'affronter les sprinters. Le départ de la course a été déplacé de la Grote Markt d'Ypres à la Porte de Menin et comprend plusieurs ascensions principales, comme le Beneberg, le Kemmelberg et le Monteberg, en route vers l'arrivée à Wevelgem.

Tour des Flandres féminin – 2 avril, Belgique

Le Tour des Flandres, l'une des plus prestigieuses classiques de printemps, commence et se termine à Audenarde. Il couvre une combinaison de secteurs pavés et de montées raides, y compris les montées les plus décisives vers la fin de la course – Kruisberg/Hotond, Oude Kwaremont, et le Paterberg – avant la ligne d'arrivée à Audenarde.

Paris-Roubaix Femmes – 8 avril, France

L'édition inaugurale de Paris-Roubaix Femmes en 2021 a été un jour inscrit dans les livres d'histoire du cyclisme féminin et de la première gagnante de Paris-Roubaix Femmes – Lizzie Deignan. Sa coéquipière Elisa Longo Borghini a suivi avec une autre victoire pour Trek-Segafredo dans l'édition 2022. Le parcours de 116 km entre Denain et le vélodrome de Roubaix comprend 17 secteurs de routes pavées, dont deux secteurs pavés classés au niveau de difficulté maximum – Mons-en-Pévèle et le Carrefour de l'Arbre.

Amstel Gold Race Ladies Edition – 16 avril, Pays-Bas

La première des trois classiques ardennaises. La course commence et se termine à Maastricht, comme les années précédentes, et comprend un parcours vallonné qui se termine sur trois circuits de 17,8 kilomètres comprenant le Geulhemmerberg, le Bemelerberg et le Cauberg. Du sommet du Cauberg, il y a environ 1,7 km jusqu'à la ligne d'arrivée.

La Flèche Wallonne Féminine – 19 avril, Belgique

La Flèche Wallonne est la plus ancienne et la deuxième des trois courses d'un jour qui forment les classiques ardennaises féminines. La série n'est en place pour les femmes que depuis 2017, lorsque l'Amstel Gold Race Ladies Edition a fait son retour après une interruption de 14 ans, suivie par la plus ancienne La Flèche Wallonne et les débuts de Liège-Bastogne-Liège. La course féminine d'un jour est célèbre pour son final sur le Mur de Huy, que le peloton féminin gravit trois fois. Anna van der Breggen, aujourd'hui retraitée, a remporté un record de sept titres consécutifs à La Flèche Wallonne.

Liège-Bastogne-Liège Femmes – 23 avril, Belgique

Liège-Bastogne-Liège conclut la semaine des classiques ardennaises avant que les coureurs ne tournent leur attention vers la saison des courses par étapes. La course part de Bastogne et, pour la première fois l'année dernière, monte la Côte de Mont-le-Soie, avant de s'attaquer à la Côte de Wanne et à la Côte de la Haute-Levée. Les dernières montées, la Côte de La Redoute et la Côte de la Roche-aux-Faucons, sont abordées avant l'arrivée à Liège.

La Vuelta Femenina – 1er au 7 mai, Espagne

Dans le cadre d'un remaniement majeur du Ceratizit Challenge by La Vuelta, les organisateurs ont changé son nom en La Vuelta Feminina, l'ont étendu à sept étapes et l'ont déplacé en mai 2023. L'événement a commencé comme une course d'un jour à Madrid en 2015 et s'est étendu à deux étapes en 2018, et une troisième étape a été ajoutée en 2020. La course a encore été étendue en 2021 à quatre étapes, et en 2022 à cinq étapes.

Itzulia Women – 12-14 mai, Espagne

Dans sa deuxième édition du WorldTour féminin, accueillie par les mêmes organisateurs de la course d'un jour de Clásica San Sebastián, la course propose trois étapes difficiles à travers le Pays basque espagnol montagneux. Elle est organisée par OCETA, qui gère également la course masculine par étapes Itzulia Pays Basque, qui dure depuis six jours.

Vuelta a Burgos Feminas – 18-21 mai, Espagne

La Vuelta a Burgos Feminas a été élevée au rang de WorldTour féminin en 2021 et conclut désormais les trois courses à étapes de premier plan proposées en mai par quatre étapes vallonnées.

Les trois courses par étapes de premier plan se déroulent en même temps qu'une magnifique série de courses d'un jour dans le pays, qui comprennent notamment les Emakumeen Nafarroako Women's Elite Classics, les Navarra Women's Elite Classics, le Gran Premio Ciudad de Eibar, le Durango-Durango Emakumeen Saria, etc.

RideLondon Classique – 26-28 mai, Grande-Bretagne

RideLondon Classique s'est transformée de ses origines d'événement d'un jour en une course de trois jours. Elle fera partie du WorldTour féminin de 2023, bien qu'elle ait été temporairement privée de ce statut lorsque les organisateurs de l'événement n'ont pas réussi à assurer une couverture télévisée en direct adéquate de la course en 2022. RideLondon a été organisée comme une course d'un jour et a été ajoutée au calendrier inaugural du Women's WorldTour en 2016, mais a été annulée en 2020 et 2021. La RideLondon Classique est devenue une épreuve de trois jours en 2022 et continuera sous ce format en 2023.

Women's Tour – 5-10 juin, Grande-Bretagne

Les organisateurs, SweetSpot, ont apporté la parité du fonds de prix de l'événement avec le Tour de Grande-Bretagne masculin, qui a été fixé à 97 880 € sur six jours de course en 2019. Ils ont également annoncé un plan de cinq ans pour offrir une couverture en direct de la course féminine, qui est nécessaire pour faire partie de la série de premier plan. Cependant, en raison des défis entourant la pandémie, ils ont été contraints de réduire le fonds de prix. Les organisateurs ont pour objectif de revenir à la parité des prix. L'édition 2023 offrira au peloton une course de six jours.

Giro d'Italia Donne – 30 juin – 9 juillet, Italie

Le Giro d'Italia Donne est revenu dans le WorldTour féminin en 2022 après avoir été rétrogradé en 2021 pour ne pas avoir proposé la diffusion en direct de la course en 2020. C'est la seule course disponible qui offre 10 jours de course et des cols de montagne emblématiques comme le Stelvio, le Zoncolan, le Gavia et le Mortirolo. La course fêtera son 34e anniversaire en 2023.

Tour de France Femmes avec Zwift – 23-30 juillet, France

La renaissance du Tour de France Zwift a marqué un moment historique dans le sport lors de la saison 2022. Accueillant à nouveau les meilleurs coureurs du monde, en 2023, le parcours de la course se déroulera sur huit étapes, avec le Grand Départ fixé dans le Massif Central dans la ville de Clermont-Ferrand, capitale de la région Auvergne. Le parcours de 956 km emmènera le peloton vers le sud et les Pyrénées, et se terminera par une arrivée au sommet de la montagne, sur le col du Tourmalet, lors de la 7e étape, et par un contre-la-montre individuel à Pau lors de la 8e étape.

Postnord Vårgårda WestSweden TTT et course sur route – 19-20 août, Suède

La ville de Vårgårda accueillera une fois de plus deux courses consécutives d'une journée sur le circuit mondial féminin : un contre-la-montre par équipe le 19 août et une course sur route le 20 août. Le contre-la-montre est l'un des derniers du genre sur le calendrier de haut niveau, mais il attire toujours toutes les meilleures équipes, tandis que la course sur route est adaptée aux sprinters percutants.

Tour de Scandinavie – 22-27 août, Norvège, Danemark, Suède

Les organisateurs de l'ancien Tour de Norvège féminin ont révélé leur intention d'organiser la “bataille du Nord” tant attendue en 2022. La course de six jours se déroule à travers le Danemark, la Norvège et la Suède et change de nom pour devenir le Tour de Scandinavie. L'événement est soutenu par les organisateurs du Ladies Tour of Norway ainsi que par les fédérations danoise et suédoise.

GP de Plouay – 2 septembre, France

Début de la fin de saison, la Classic Lorient Agglomération – Trophée CERATIZIT – plus connue sous le nom de GP de Plouay – se déroule le 2 septembre. Les organisateurs ont introduit un nouveau parcours pour l'édition 2022 avec un tracé de 159,5 km comprenant une première boucle de 127 km. La course se termine ensuite par 2,5 tours d'un circuit local de 11,7 km autour de Plouay. Les tours comprenaient trois fois la montée du Lezot (900m à 5,5%, section 14%) et deux fois la bosse de Rostervel (1500m à 4,5%, section 10%).

Simac Ladies Tour – 5-10 septembre, Pays-Bas

Il s'agit de la plus grande course à étapes des Pays-Bas, qui a rejoint le WorldTour féminin en 2017, et qui se dirige vers sa 23e édition. Les organisateurs accueillent chaque année les meilleures équipes féminines pour six jours de course de fin de saison. Parmi les anciens vainqueurs figurent Leontien van Moorsel, Petra Rosner, Kristin Armstrong et Annemiek van Vleuten, Lorena Wiebes, pour n'en citer que quelques-uns, tandis que Marianne Vos a remporté quatre fois le titre au classement général.

Tour de Romandie – 15-17 septembre, Suisse

La version féminine du Tour de Romandie, qui en est à sa deuxième édition, revient dans les montagnes suisses en 2023. Le Tour de Romandie est une épreuve de longue date du WorldTour masculin, qui connaîtra sa 76e édition en 2023. L'épreuve féminine de trois jours marquera la dernière course de la série de haut niveau en Europe avant que le peloton ne se dirige vers la Chine pour le retour du Tour de l'île de Chongming et du Tour de Guangxi.

Tour de l'île de Chongming – 12-14 octobre, Chine

Le Tour of Chongming Island est de retour après une interruption de trois ans. La course est traditionnellement bien adaptée aux sprinters car elle comprend trois étapes plates. Bien que la course ait normalement lieu en mai, elle a été déplacée en octobre et constitue la dernière course par étapes de la saison.

Tour de Guangxi – 17 octobre, Chine

Le Tour de Guangxi, également annulé en 2020, 2021 et 2022, marque la conclusion du WorldTour féminin 2023. Lors de la dernière édition tenue en 2019, les femmes ont couru 146 kilomètres avec un départ et une arrivée à Guilin. Le parcours était principalement plat et faisait la part belle aux sprinters.


Dernières publications

En haut