Tennis

WTA – Les joueuses qu’on attend pour 2021

Après une saison 2020 quelque peu particulière, le tennis féminin va pouvoir reprendre dès la semaine prochaine. Zoom sur trois joueuses attendues au tournant et qui pourraient marquer la saison 2021.

Ashleigh Barty

Fort logiquement, on attend le retour de l'actuelle numéro 1 mondiale avec une certaine impatience. Toujours en tête du classement WTA avec seulement quatre tournois disputés, l'Australienne n'a pourtant pas joué un match officiel depuis le 28 février. Par la suite, elle a choisi de ne pas disputer le moindre match sur les sols américain et européen, alors que son pays était en péril avec l'épidémie de Covid-19. En seulement deux mois, Barty a pratiqué le tennis varié et de qualité qu'on lui connait sans pour autant rafler le Grand Chelem à domicile.

Dans quelques semaines, la native du Queensland aura une nouvelle occasion de soulever le trophée à Melbourne, deux ans après son sacre à Roland-Garros. Mais beaucoup d'incertitudes règnent sur la joueuse et le contexte actuel. Pour Barty, il va falloir reprendre le rythme de la compétition assez rapidement. Elle part avec un handicap là où beaucoup de joueuses ont pu disputer des matchs lors du second semestre 2020.

Par ailleurs, on ne sait pas vraiment comment l'Australienne et son entourage vont gérer le problème du Covid dans leur organisation et dans leur approche de la compétition. Là aussi, il y a possiblement un malus d'expérience pour la future top seed du prochain Open d'Australie.

Avec tout cela, rappelons (et ce n'est pas rien !) qu'Ashleigh Barty évoluera à domicile pour son retour à la compétition. Et dans un pays qui pardonne rarement les contre-performances de ses athlètes, la pression n'en est que plus grande à supporter. Demi-finaliste l'an passé, Ash aura de surcroît beaucoup de points à défendre.

Bianca Andreescu

Des points à défendre, la prodige canadienne n'en aura point pour cette saison 2021. Cela ne lui empêchera pas de s'aligner autour de la 7e place mondiale lors de la tournée australienne. Pour ceux qui auraient la mémoire courte, Andreescu était arrivée comme un boulet de canon en 2019 en empochant au passage Indian Wells et l'US Open. Triomphante avec la manière outre-Atlantique, la joueuse d'origine roumaine a ensuite marqué le pas. La faute à de nombreux pépins physiques qui l'ont stoppé dans sa fulgurante ascension.

Depuis plusieurs jours, Bianca Andreescu a pris ses quartiers à Dubaï pour préparer la saison 2021. On a pu ainsi voir via les réseaux qu'elle n'avait rien perdu de sa condition physique. Le plus difficile pour elle va être de retrouver le rythme de la compétition.

Autre interrogation : la jeune prodige du tennis va t-elle parvenir à enchaîner les matchs et les tournois sur une saison entière ? C'est là où le bât blesse pour le moment dans la courte et intense carrière d'Andreescu.

Marta Kostyuk

Agée de seulement 18 ans, l'Ukrainienne a déjà connu un début de carrière bien fourni. Révélée dès le plus jeune âge avec une victoire aux Petits As, Marta Kostyuk enchaîne sur le circuit Junior par une victoire à l'Open d'Australie ainsi qu'aux Masters. Du haut de ses 15 ans, elle poursuit sa réussite l'année suivante par un troisième tour toujours à Melbourne en sortant des qualifications.

Kostyuk entre alors dans le top 200 mais sa progression est freinée par plusieurs blessures. Elle parvient tout de même à se maintenir autour de la 120e place mais son talent n'éclot pas encore. C'est finalement dans un US Open joué à huis clos que la Kievenne refait parler d'elle. Battant Kasatkina et Sevastova, elle s'offre un nouveau seizième de finale en Grand Chelem avant de s'incliner en trois sets face à la future lauréate Naomi Osaka. Remise en selle, elle parvient (enfin) à se hisser dans le top 100 à l'issue de la saison.

2021 sera t-elle l'année de la confirmation pour Marta Kostyuk ? Dotée d'un tennis percutant, elle a tout pour parvenir à décrocher son premier tournoi sur le circuit pro. Mais pour cela, il va falloir sortir de sa zone de confort et disputer moins de tournois ITF.

Crédits photo Une : WTA Tennis

Dernières publications

En haut