Tennis

WTA – Miami : Barty et Sabalenka en mode survie

Grosse journée au bureau pour Ashleigh Barty et Aryna Sabalenka. Les deux joueuses ont frôlé l’élimination face à Kristina Kučová et Tsvetana Pironkova, mais s’en sont sorties au bout du suspense.

 

Barty en mode diesel 

Ashleigh Barty n’avait plus foulé les courts de tennis depuis sa défaite au premier tour d’Adélaïde, il y a un mois. Difficile donc de savoir où en était la numéro une mondiale après un Open d’Australie plutôt décevant. Son premier match à Miami faisait pourtant office de mise en bouche “facile” afin d’aborder sereinement son tournoi floridien et reprendre le rythme de la compétition. Opposée à la Slovaque Kristina Kučová (149e), l’Australienne a pourtant montré son manque de rythme et a livré une bataille décousue en trois sets.

Pourtant bien lancée après le gain du premier set, la numéro une mondiale s’est peu à peu embourbée dans un match piège face à la Slovaque. Contre à une adversaire en réussite, Ashleigh Barty a commencé à accumuler les fautes en coup droit et au filet. Sans véritable révolte, les jeux défilent et l’Australienne concède la deuxième manche puis se retrouve menée 5/2 au troisième set. À 5/4, Kristina Kučová s’offre le luxe de servir pour se payer le scalp de la numéro une mondiale. Mais le bras va trembler pour la Slovaque, et Barty va faire parler son expérience. Elle sauve une balle de match et débreake dans la foulée. Son adversaire accuse logiquement le coup, et à l’expérience, “Ash” finit par s’en sortir 6/3 4/6 7/5 malgré 3 balles de débreak à 6/5. L’essentiel est fait pour la numéro une mondiale, mais la prestation n’aura pas vraiment été convaincante.

Mode remontada pour Sabalenka

C’est un match très étrange que nous a livré Aryna Sabalenka sur les courts du Miami Open. Opposée à Tsvetana Pironkova, la Bélarusse ne semblait pas dans son assiette aujourd’hui. C’est en mode fantôme que la huitième joueuse mondiale aborde le début de la partie. Nonchalante, en retard sur toutes les balles et visiblement l’esprit ailleurs, le constat est sans appel. La Bélarusse encaisse un cinglant 6/0 au premier set.
Breakée en début de deuxième manche, Sabalenka ne s’avoue pour autant pas vaincue. Elle arrache le second 6/3 et se relance totalement dans la partie. Malmenée et malade, Sabalenka s’accroche dans la troisième manche. Malgré les crampes et un coup de chaud, la Bélarusse fait parler son esprit de guerrière. Le dernier set est très accroché entre les deux joueuses. Les deux ont des opportunités sur le service adverse, mais aucune ne parvient à avoir le dernier mot. L’issue du match se dispute dans un tie-break décousu et intense. Et c’est finalement Aryna Sabalenka qui aura le dernier mot dans cette partie. Après 2h30 d’effort, elle remporte le match 0/6 6/3 7/6(9). La Bélarusse conclut la partie avec 47 coups gagnants et 43 fautes directes.

Crédit photo : Media365

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire