Tennis

WTA – Miami : Elise Mertens affrontera Naomi Osaka

La joueuse belge Elise Mertens a pris le meilleur sur Anett Kontaveit au terme d’une partie inégale (6-2/0-6/6-2). Elle défiera Naomi Osaka qui a profité du forfait de son adversaire.

Une victoire décousue pour Mertens

C’était l’une des affiches les plus alléchantes et les plus indécises de ce troisième tour à Miami. La seizième et vingt-quatrième joueuses mondiales s’affrontaient sur le Butch Buchholz. Et le début du match fut d’abord marqué par un tennis très solide de la part de la Belge. Kontaveit, de son côté, multiplie les fautes directes dans le premier set, bousculée par le rythme imposé. Mais l’Estonienne n’a pas à forcer son tennis pour revenir dans la partie. En effet, Elise Mertens craque complètement au service durant ce second set. Ses 6 double-fautes la pénalisent fortement et l’empêchent ainsi de marquer le moindre jeu lors de la seconde manche.

Elise Mertens fait finalement parler son classement dans l’ultime set. Elle se reprend et retrouve un service de qualité. Ses revers font à nouveau mouche et lui permettent de se relancer complètement. En face, Kontaveit retombe dans ses travers de début de partie et commet des fautes bien grossières. Et les changements de rythme tentés par l’Estonienne n’y feront rien. La Flamande remporte en patronne les derniers échanges et se qualifie pour les huitièmes de finale.

Osaka qualifiée sans jouer

La Japonaise a profité du forfait de Nina Stojanović pour rallier le quatrième tour de Miami. Blessée à la cuisse droite, la joueuse serbe a sans doute payé le match de près de 3h disputé contre Yulia Putintseva au tour précédent.

Pour la numéro 2 mondiale, cette victoire sans entrer sur le court n’est pas forcément une bonne nouvelle en soi. Lors de son match d’ouverture contre Tomljanović, on a vu la joueuse nipponne avoir des difficultés à trouver pleinement ses marques. Il s’agit là d’un symptôme tout à fait normal pour un tournoi de reprise après une victoire en Grand Chelem. Mais pour pallier à cela, il aurait été préférable qu’elle batte son adversaire par le biais d’une raquette et non de l’infirmerie.

Crédits photo : Sport Magazine

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire