Grand Chelem

WTA – Open d’Australie (Q) : Clara Burel et Chloé Paquet se qualifient pour le tableau final !

Dernier tour d’une édition de qualifications bien surprenante pour l’Open d’Australie version 2021. Se déroulant à Dubaï pour les filles, celles-ci s’achevaient ce mercredi avec une très belle moisson française, et un très joli deux sur trois qui nous fait espérer un réveil du tennis féminin français cette saison. Parmi les deux élues tricolores de la journée, Clara Burel avait ouvert la voie ce matin, c’est Chloé Paquet qui l’a imitée avec une victoire dans la douleur. La déçue du jour s’appelle Harmony Tan, qui n’a malheureusement pas rivalisé face à l’Italienne Cocciaretto, et ne verra pas Melbourne cette année. 

Clara Burel, l’espoir française

Cela fait désormais quelques mois, quelques années que son nom résonne dans les oreilles des suiveurs du tennis français, faisant d’elle la relève d’une génération un peu à la peine depuis l’éclair à Wimbledon de Marion Bartoli. Clara Burel a pour l’une des premières fois montré au monde du tennis de quoi elle était capable en s’extirpant des toujours très compétitives qualifications de l’Open d’Australie, dans des conditions particulières qui plus est.

Après deux premiers tours différents, un match gagné sans trop de soucis face à l’Espagnole Guerrero Alvarez, et une vraie bataille mentale face à la Russe Kalinskaya, Clara Burel s’est de nouveau montrée très solide en dominant une autre Espagnole, Osorio Serrano, pour s’offrir son premier tableau final à l’Open d’Australie, une vraie réussite pour la Française de 19 ans.

Chloé Paquet impressionnante face à la Chinoise Yuan

On savait avant le début de la rencontre que la Chinoise Yuan serait l’une des adversaires les plus coriaces de la journée pour nos Françaises. C’est Chloé Paquet qui a du l’affronter et qui nous a plus que rassuré en comblant un break de retard dans la première manche pour s’imposer finalement au jeu décisif.

Paraissant sereine et détendue sur le court, le second set fut maîtrisé de bout en bout, breakant lors du septième jeu pour s’offrir son ticket pour Melbourne, où elle aura une vraie chance si elle continue à jouer de cette façon.

Déception pour Harmony Tan

C’était une des Françaises que l’on attendait le moins dans ces qualifications, Harmony Tan, 234e mondiale, n’a pas su se sortir des griffes de la 132è mondiale Elisabetta Cocciaretto.

Dominée dans le premier set malgré de vraies bonnes séquences, l’Italienne était déchaînée et n’a laissé aucun répit à la Française, intraitable notamment sur son service.

Alors qu’elle a commencé à pester au milieu du second set, Harmony Tan a totalement lâché pour s’incliner finalement 6/3 6/1 et ne verra pas Melbourne malgré deux belles victoires lors des tours précédents. Un parcours néanmoins prometteur pour la suite de la saison.

Crédits Image à la Une : FFT

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
id eget mattis nunc leo. risus