WTA Strasbourg : le titre pour Elina Svitolina

0
Ukraine's Elina Svitolina plays a backhand to Czech Republic's Marketa Vondrousova during their quarter final match of the Women's Italian Open at Foro Italico on September 19, 2020 in Rome, Italy. / AFP / POOL / Clive Brunskill
Ligue 1

L’Ukrainienne Elina Svitolina remporte les Internationaux de Strasbourg pour la première fois de sa carrière. Dans des conditions météorologiques périlleuses, la numéro 5 mondiale a dominé Elena Rybakina en trois manches (6-4/1-6/6-2). Et rappelle à la veille de Roland-Garros qu’il faudra garder un oeil sur elle.

Une semaine solide pour Svitolina 

Il faut être honnête, on avait un peu mis de côté Elina Svitolina ces derniers temps. Avec un début de saison timide et une absence à New-York le mois dernier, la compagne de Gaël Monfils s’était faite discrète en terme de résultats. Et son quart de finale catastrophique face à Vondrousova à Rome la semaine dernière n’avait pas de quoi rassurer. Mais c’est souvent dans les tournois International que l’Ukrainienne parvient à retrouver de la confiance et justifier au mieux son statut de top 10 depuis maintenant plusieurs saisons. Et Strasbourg n’a pas délogé à la règle.

Tout comme en demi-finale hier, la lauréate 2018 du Masters a alterné aujourd’hui les bonnes séquences et les frappes parfois retenues dans les échanges. Elle a en tout cas bien démarré sa finale sur le plan tactique. Variant au maximum ses zones de frappes, la tête de série n°2 empêchait ainsi la jeune Kazakhe d’installer son jeu en cadence. D’un simple break, Svitolina parvenait tranquillement à empocher le premier set 6-4.

Rybakina s’est ensuite montré plus véloce dans le second. Face à une adversaire qui commençait à se montrer trop tendre, la 18e joueuse mondiale prenait l’ascendant dans les échanges. Dépassée par les frappes adverses, Svitolina concédait la deuxième manche 6-1 par une multitude de fautes directes.

Rybakina maudite en finale

Le début de la dernière manche réussissait à la Kazakhe. En se procurant cinq balles de break dans le premier jeu, la joueuse de 21 ans s’offrait de belles occasions de renforcer sa domination.

Mais c’est à ce moment-là que son adverse retrouvait de sa superbe dans ses coups. Plus efficace dans sa qualité de frappe (en particulier en contre), Svitolina parvenait à renverser la vapeur en tenant son engagement et en allant chercher le titre sur deux breaks consécutifs.

Il s’agit du 15e titre de sa carrière pour Elina Svitolina. Quant à Rybakina, elle échoue pour la 5e fois en 7 tentatives à ce stade de la finale.

Crédit photo : Ouest-France

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here