On en parle aussi...

XV de France : qu’attendre de la tournée japonaise pour les Bleus ?

Adversaire inédit pour le XV de France dans le cadre d'une “tournée”, le Japon permettra à un groupe tricolore composé de nombreuses nouvelles têtes de se jauger face à l'une des nations qui a souvent pris l'habitude d'embêter les grosses cylindrées lors des dernières coupes du monde. Au programme de cette tournée, deux affrontements face aux Japonais, le premier ce samedi à 8h du matin à Aichi avant de retrouver ces mêmes Japonais une semaine plus tard à 7h50 dans la capitale nippone cette fois-ci.

Le XV de France et les tournées, une histoire contrastée

Habituée des tournées dans l'hémisphère Sud à la fin des années 2010 avec notamment des tournées en Argentine (2016), Afrique du Sud (2017) et Nouvelle-Zélande (2018), la Coupe du monde 2019 et la pandémie avaient eu raison des tournées exotiques du XV de France jusqu'en juillet dernier et une triple confrontation face à l'Australie

En 2022, les Français ont donné rendez-vous aux Japonais pour espérer faire mieux que lors des précédentes tournées (1V/1D en Argentine, 0V/3D en Afrique du Sud, 0V/3D en Nouvelle-Zélande et 1V/2D en Australie), des tournées souvent décevantes (2017 et 2018), parfois prometteuses (2021 en Australie) mais qui permettent au staff de Fabien Galthié de construire et préparer un groupe pour les échéances de la fin de l'automne ainsi que pour le tournoi des Six Nations.

A lire aussi : l'Afrique du Sud veut intégrer le tournoi des Six Nations !

Sur une série de huit victoires consécutives depuis novembre 2021, le XV de France reste sur une série exceptionnelle de victoires sur l'Argentine, la Nouvelle-Zélande, l'Irlande et l'Angleterre notamment. Les Bleus arrivent donc au Japon en favoris, mais avec un groupe largement remanié pour défier les Japonais.

Un groupe tricolore avec beaucoup de nouvelles têtes

Au terme d'une saison éprouvante pour beaucoup de joueurs ayant disputé les phases finales du Top 14 après un enchaînement de matchs sans répit entre championnat, tournoi des Six Nations et coupe d'Europe, la liste des 42 joueurs a fait la place à de très nombreuses surprises, notamment en raison de l'absence des joueurs de Montpellier et de Castres, récents finalistes du Top 14.

Parmi les autres absents de marque, on notera des cadres qui pourront profiter de vacances bien méritées (Ntamack, Dupont, …) et qui font donc de la place pour de petits nouveaux dans la liste.

Et des petits nouveaux, la liste proposée par le staff des Bleus en présente 17. Parmi eux, on retrouve des joueurs comme Yoan Tanga (Racing 92) et Thomas Jolmès (UBB) qui seront dans le XV titulaire face au Japon dès demain.

Ces deux néo-Bleus seront entourés par une colonne vertébrale bien connue des observateurs du XV de France dans laquelle on retrouvera à l'arrière Mathieu Jaminet, Damian Penaud ou encore Virimi Vakatawa. Pour les avants, le trio Bamba, Mauvaka, Gros devrait faire peur à une mêlée japonaise qui devrait souffrir face au pack tricolore. La charnière bleue sera bordelaise avec le duo Jalibert, Lucu qui devrait avoir des automatismes grâce à leur collaboration en club.

Le Japon, un adversaire crédible ?

Si le Japon reste dans l'esprit des suiveurs de rugby une équipe très joueuse, accrocheuse et qui devrait opposer une certaine résistance aux Français, leur série de quatre victoires consécutives en phase de poules de la dernière Coupe du Monde est désormais loin derrière eux.

Après trois défaites “encourageantes” en fin d'année 2021 face aux Lions britanniques (10-28), à l'Irlande (31-39) et l'Australie (23-32), les Japonais manquent clairement de repères sur les derniers mois.

Après une défaite cinglante en Irlande (60-5) en novembre dernier, un succès au Portugal (28-35) et une autre défaite en Ecosse (20-29), les joueurs du pays du Soleil Levant n'ont pu disputer que deux rencontres sur les huit derniers mois. Sur les deux dernières semaines, le XV japonais s'est défait sans trop de problèmes de l'Uruguay à deux reprises (34-15 et 43-7) dans des rencontres où deux joueurs se sont illustrés (Takeshi Hino avec un doublé sur le premier match et Takuya Yamasawa parfait au pied sur le deuxième.

En résumé, les Japonais ont souffert de la pandémie qui les a empêchés de disputer un nombre significatif de matchs de préparation mais ont conservé leurs qualités qui devraient mettre en danger les Bleus par leur jeu rapide et direct.

Qu'attendre de cette tournée pour le XV de France ?

Avant de retrouver les Springboks à l'automne, le XV de France aura donc vocation à servir d'un test intermédiaire pour clôturer la saison de joueurs dont certains auront beaucoup joué mais auront à cœur de s'imposer à deux reprises en terre nippone.

Avec une composition proche d'une équipe type pour la première rencontre, nul doute que les Bleus tenteront de s'imposer largement avant de voir de nouvelles têtes intégrer éventuellement les titulaires et se tester dans un deuxième test qui présentera de nouveaux défis.

A lire aussi : quels sont les dix meilleurs joueurs de rugby de tous les temps ?

Dernières publications

En haut