Roland-Garros

10 stats sur Iga Swiatek après Roland Garros

Swiatek Roland Garros

De la série de victoires à la série de finales, en passant par un record de gains, Iga Swiatek n'a cessé d'affoler les statistiques avec son dernier triomphe à Roland Garros.

10 choses que Swiatek a accompli cette année

Elle a porté sa série de victoires à 35 matches consécutifs. Elle est la deuxième femme depuis 2000 à gagner 35 matchs d'affilée, aux côtés de Venus Williams en 2000, et seulement la huitième femme de toute l'ère ouverte à réaliser cet exploit, après Margaret Court, Chris Evert, Martina Navratilova, Steffi Graf, Monica Seles, Martina Hingis et Venus.

Elle a également remporté ses six derniers tournois d'affilée. Et ils étaient tous importants : Doha (WTA 1000), Indian Wells (WTA 1000), Miami (WTA 1000), Stuttgart (WTA 500), Rome (WTA 1000) et Roland Garros (Grand Chelem). Elle est la troisième femme depuis 2000 à remporter six tournois WTA d'affilée, après Venus en 2000 et Justine Henin en 2007-2008.

Elle a remporté ses 9 dernières finales d'affilée, en deux sets consécutifs. Depuis qu'elle a perdu sa toute première finale WTA à Lugano, en Suisse, en 2019, alors qu'elle était âgée de 17 ans et classée 115e, Swiatek a été en feu dans les finales, ne perdant même pas plus de quatre jeux dans aucun set : 6-4, 6-1 ; 6-2, 6-2 ; 6-0, 6-0 ; 6-2, 6-0 ; 6-4, 6-1 ; 6-4, 6-0 ; 6-2, 6-2 ; 6-2, 6-2 ; et plus récemment sa victoire en championnat 6-1, 6-3 contre Coco Gauff à Paris samedi.

Elle a remporté ses 13 derniers matchs d'affilée contre des joueuses du Top 20. Ces 13 victoires sont toutes intervenues dans le cadre de la série de 35 matchs gagnés depuis février et comprennent sept victoires dans le Top 10 (trois contre Aryna Sabalenka, deux contre Maria Sakkari et une contre Anett Kontaveit et Ons Jabeur) et deux autres victoires dans le Top 20 à Roland Garros (Jessica Pegula en quart de finale et Daria Kasatkina en demi-finale).

Elle a maintenant remporté 56 des 58 derniers sets qu'elle a joués. Depuis qu'elle a perdu le premier set de sa victoire sur Angelique Kerber au quatrième tour d'Indian Wells (4-6, 6-2, 6-3), Swiatek affiche un bilan de 56-2 en sets, n'ayant perdu qu'une paire de tie-breaks au premier set contre Liudmila Samsonova en demi-finale de Stuttgart (6-7 (4), 6-4, 7-5) et contre Zheng Qinwen au quatrième tour de Roland Garros (6-7 (5), 6-0, 6-2). Elle était également en tête dans ces deux sets.

Elle n'est que la dixième femme de l'ère moderne à remporter plusieurs titres à Roland-Garros. Elle rejoint ainsi Court, Evert, Navratilova, Graf, Seles, Arantxa Sanchez-Vicario, Henin, Serena Williams et Maria Sharapova. À 21 ans, Swiatek est la quatrième plus jeune joueuse du groupe à devenir plusieurs fois championne de Roland-Garros, derrière Seles (qui a remporté son deuxième titre à 17 ans), Graf (qui l'a fait à 18 ans) et Evert (à 20 ans). Elle est également la première joueuse née dans les années 2000, homme ou femme, à remporter plusieurs tournois majeurs.

Elle a remporté le premier majeur qu'elle a disputé en tant que numéro un mondial. Dans un sport plein de pression, les choses peuvent changer une fois qu'un joueur est numéro 1, mais ce n'est pas le cas pour Swiatek. Elle est maintenant 18-0 depuis qu'elle a atteint la première place le 4 avril, et elle est la première femme à remporter le premier tournoi majeur qu'elle a joué en tant que numéro 1 depuis Henin à l'Open d'Australie en 2004.

Elle n'est que la cinquième tête de série n°1 féminine à remporter Roland Garros au cours des 25 dernières années. Depuis 1997, les seules favorites à avoir atteint le titre ont été Henin (2007), Serena (2013 et 2015), Simona Halep (2018) et maintenant Swiatek (2022). Roland Garros a été particulièrement difficile pour les têtes de série féminines ces derniers temps. En effet, au cours de 10 des 19 dernières années, elles n'ont même pas dépassé le quatrième tour.

Elle a dépassé les 10 millions de dollars de prix en carrière. Elle est arrivée à Paris avec 8,9 millions de dollars et est repartie avec 11,3 millions. Elle a remporté plus de la moitié de ses gains en carrière cette année seulement (6,4 millions de dollars, soit 57 %). Cette semaine, elle est passée de la 64e à la 49e place du classement des gains de carrière de la WTA.

Elle a désormais plus de points de classement que les numéros 2 et 3 du classement WTA réunis. L'avance de Swiatek au sommet du classement est tellement incontrôlable qu'il faudrait tous les points de Kontaveit (n° 2) et de Paula Badosa (n° 3), plus au moins 60 points supplémentaires, pour la dépasser. La Polonaise a également doublé son avance sur la n° 2 cette semaine, passant de 2 150 points avant Roland Garros à 4 305 points maintenant.

 

Dernières publications

En haut