100% Fan : A la rencontre de Valencia CF !

100% Fan la chronique faite pour vous, vous donnons rendez-vous sur WeSportFR pour une expérience 100% fan ! Une chronique conçue pour vous, les supporters, afin de partager vos souvenirs au stade, devant votre TV ou derrière votre poste radio. Ce rendez-vous entre vous et nous sera votre moment !

Aujourd’hui nous vous proposons de partir à la rencontre de Nicolas, supporter de Valence, et rédacteur pour Valencia CF … vous êtes prêts ? C’est parti pour le moment 100% fan !

Peux-tu rapidement te présenter en quelques lignes aux lecteurs ?

Je m’appelle Nicolas CORVEE, j’ai 21 ans. Je suis étudiant en droit à Lyon. En tant que grand supporter de Valencia, je suis rédacteur pour le compte Valencia CF FR.

Pourquoi as-tu créé une page sur Valence, d’où te vient cette passion ?

La page a été créée il y a 3 ans par Fred GRIFFATON. Un ancien compte francophone existait mais les idées étaient différentes et malheureusement l’actualité ne pouvait être relayée de leur côté. Nous sommes supporters, donc nous devons montrer à tout ce qui aiment le football que Valence est un grand club, il mérite ainsi d’être suivi. Nous sommes reconnus par le club en tant que Penya officielle (groupe de supporters en France du club). Ce qui veut dire que nous sommes liés au club. Grâce à cela nous avons certains avantages, nous travaillons en collaboration avec @Vlc_Sports qui est un compte indépendant. Nous sommes ainsi partenaire. Il traite des sujets en profondeur sur le club à travers des articles. C’est pour cela que nous invitons ce qui suivent notre compte à également suivre le compte @Vlc_Sports (twitter)

 

Combien êtes-vous à gérer ce compte ?

Le président de la Penya française est Christophe Bigot, il coordonne le projet dans son ensemble. Nous sommes 2 pour gérer ce compte. Pour le site @Vlc_Sports, il y a 4 personnes chargées de rédiger les articles.

Quel joueur a le plus marqué ton enfance ?

En 2006, je découvris lors d’Espagne vs France en 8ème finale de Coupe du Monde (1-3), un certain David Villa qui marqua un pénalty. J’ai donc décidé de me renseigner sur lui. J’ai découvert qu’il évoluait à Valence. Je suis ainsi devenu rapidement un grand fan de ce joueur. Il avait une rage de vaincre et un amour du maillot que j’adorais. Je possède aussi une affection particulière pour Canizares, le gardien de Valence de 1998 à 2008. Toutes générations confondues ça reste l’un de mes joueurs préférés.

Un souvenir en particulier en tant que supporter de Valence ? 

Mon plus grand souvenir à Valence restera la victoire en Coupe du Roi en 2008. C’est le seul titre à ce jour que j’ai connu en tant que supporter. J’attends de revivre ce genre de moment avec impatience. Ce fut une période que l’on n’oubliera jamais car ces joueurs ont marqué l’histoire du club. Le match de Ligue des Champions à Gerland fut aussi un joli souvenir. Valence venait ainsi jouer dans ma ville avec une victoire à l’arrivée. C’était vraiment bien.

Comment suis-tu l’actualité du club ?

Mes sources proviennent le plus souvent des médias locaux. Superdeporte et Plazadeportiva sont des journaux qui relaient la majorité du temps des informations vraies. Je suis des journalistes comme Hector Gomez qui soutient notre projet et qui est également proche du club. Salva Gomis aussi est spécialisé dans l’actualité de la réserve : Valence Mestalla. Les médias qui ont des informations réelles comme Mundo Mestalla et Radio Taronja sont très appréciés.

Sinon au niveau du jeu expliquez-nous en quelques mots le jeu prôné par Marcelino ?

Marcelino est très têtu, il jouera toujours en 4-4-2, à plat et avec 2 attaquants. Il a des idées très précises sur le style de jeu à adopter. Pour lui, changer une composition pourrait être un signe d’instabilité ou de faiblesse. J’aime chez lui son envie de pratiquer du beau jeu. Les défenseurs relancent constamment à terre ainsi que le gardien.

 

Après le début de saison difficile, Valence est 7ème, avec cette équipe Marcelino peut-il viser plus haut ?

La principale erreur a été le mercato raté. Aucun joueur ou presque ne s’est montré au niveau. Cependant, l’équipe joue bien mieux, elle mouille le maillot et Parejo retrouve son niveau de jeu. Cela n’engage que moi et certains ne seront pas d’accord mais Parejo est la plaque tournante de cette équipe. Guedes et Kondogbia vont revenir de blessures. Le top 4 sera difficile car Séville roule très bien. Une chose importante aussi, l’équipe est unie autour de Marcelino et cela reste important pour la suite.

 

Au niveau de l’attaque, 20 buts seulement ont été inscrits cette saison mettant en avant ces difficultés, comment résoudre les problèmes offensifs ?

Cela reste difficile à expliquer. Selon moi, l’erreur a été de vendre Zaza. Il avait une connexion avec Rodrigo incroyable. Il faisait briller Rodrigo et se battait comme un diable malgré ses quelques lacunes techniques. Gameiro et Batshuayi n’ont pas eu le rendement espéré. Il faut aussi rajouter à cela, le manque d’efficacité et la blessure de Guedes, alors qu’il était essentiel la saison dernière. Il faut espérer une recrue d’ici à la fin du mercato pour remettre une nouvelle concurrence chez nos attaquants. Je reste confiant pour la suite avec le retour petit à petit de Rodrigo.

 

Valence a été reversé en Europa, y’a-t’ il dans un coin de ta tête une envie et une possibilité d’aller loin dans cette compétition ?

Les dirigeants avaient décidé de délaisser la Coupe du Roi, même si nous ne sommes pas encore éliminés pour donner la priorité à la Liga. On espère que les objectifs seront différents pour la C3. Cette coupe est importante qui peut faire rêver les supporters au fil des tours. Sportivement, je pense que l’effectif est suffisamment important pour essayer de faire quelque chose.

 

Parlons transfert, Goncalo Guedes a été le joueur le plus coûteux (40M d’euros) acheté par Valence, es-tu satisfait de son apport ?

L’année dernière Goncalo était vu comme le messie, ce grand joueur qui redonnerait espoir à tout le peuple valencian. Son prix est cher certes mais les dirigeants ont très bien géré le dossier avec un paiement qui s’échelonne en 5 ou 6 ans. Mais son rendement cette saison est assez faible. Cela est dû au fait qu’il est arrivé en retard pour la préparation (mis à l’écart durant cette période à Paris où il ne s’entraînait pas). Son retour de blessure est très important, il est doté d’une qualité technique supérieure. Il justifiera son prix j’en suis convaincu. Comme contre le Barca on a vu qu’il faisait mal à la défense, à sa sortie l’équipe s’est sentie fragilisée.

Et pour finir, que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Que Valence gagne la C3 (rires).

 

Un grand merci à Nicolas de Valencia CF, nous lui souhaitons une bonne continuation.

 

Julien Voirin

A propos de l'auteur

Amoureuse du ballon rond depuis mon plus jeune âge, j'essaye d'exploiter mes talents sur les terrains depuis quelques années, même si mon profil ressemble à celui de Gregory Vignal. Le sport est ma religion, l'humour mon passe-temps.

Commentaires

  • Avatar
    Modou
    30 janvier 2019

    Merci bcp pour cette article sur notre équipe préférée Valencia cf

Poster un commentaire

fringilla eget velit, efficitur. facilisis ipsum libero ultricies Sed nunc mi,