28 janvier 1998… Premier match, premier but

Construit pour accueillir la Coupe du monde 1998, le stade de France fête ses 20 ans cette année. Pour l’occasion, WeSportFR vous propose de revivre 20 matchs qui ont marqué l’histoire de cette enceinte mythique.

« Le 28 janvier 1998 est une journée historique. La France possède enfin un stade digne de ce nom, dans lequel pourront se disputer les plus grandes compétitions du monde, que ce soit en football, en rugby, en athlétisme et dans bien d’autres sports », annonce Thierry Roland avant le coup d’envoi du match amical d’inauguration du stade de France.

Pour l’événement, la France choisit d’affronter l’Espagne. Très solide, la Roja est invaincue depuis 31 matchs, avec une dernière défaite qui remonte aux 8e de finale du mondiale 1994 contre l’Italie. « Nous sommes très honorés que l’Espagne ait été choisie pour être l’adversaire de l’équipe de France lors de cette inauguration », remercie le sélectionneur espagnol Javier Clemente.

78 836 spectateurs sont présents dans le stade, un record absolu pour une manifestation sportive en France. Parmi eux, le président de la République Jacques Chirac et le président de la FIFA João Havelange.

Malgré des conditions atmosphériques difficiles et une pelouse gelée, les deux équipes offrent un très beau spectacle. Deux Français font leur début en sélection nationale lors de ce match : David Trezeguet et Bernard Diomède.

Zizou marque l’histoire

A la 20ème minute, alors qu’un tir de Youri Djorkaeff est dévié par le gardien espagnol Andoni Zubizarreta sur la barre, Zinédine Zidane surgit et envoie le ballon au fond des filets. C’est son 7ème but inscrit en équipe de France… et le tout premier but marqué au stade de France. « L’histoire retiendra ! », s’exclame Thierry Roland.

Le score n’évolue plus et le match se termine sur une victoire de la France (1-0). Une victoire qui met fin à l’invincibilité espagnole et qui donne confiance à l’équipe de France, à 6 mois seulement du lancement du Mondial 1998. Comme l’affirme le sélectionneur français Aimé Jacquet à la fin du match, « ce n’est que le début d’une aventure » pour les Bleus…

Composition de l’équipe de France :

Fabien Barthez – Lilian Thuram – Laurent Blanc – Marcel Desailly – Alain Boghossian – Ibrahim Ba (remplacé par Robert Pires à la 62’) – Zinedine Zidane – Didier Deschamps (remplacé par Vincent Candela à la 62’) – Stéphane Guivarc’h (remplacé par David Trezeguet à la 75’) – Youri Djorkaeff (remplacé par Franck Leboeuf à la 95’) – Bernard Diomède

Composition de l’équipe d’Espagne :

Andoni Zubizarreta – Carlos Aguilera – Abelardo Fernandez – Miguel Angel Nadal – Rafael Alkorta – Sergi Barjuan (remplacé par Roberto Rios à la 59’) – Guillermo Amor (remplacé par Fernando Sanchez à la 81’) – Luis Enrique Martinez – Raul Gonzalez (remplacé par Juan Pizzi à la 73’) – Alfonso Perez – Joseba Etxeberria (remplacé par Jordi Lardin à la 53’)

Eline WISNICKI

A propos de l'auteur

« Le football est un jeu simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, les Allemands gagnent. » – Gary Lineker

Poster un commentaire

id fringilla nunc pulvinar libero. Phasellus