30 Days NBA Rewind : Miami Heat

0
Ligue 1

Avec le NBA Hiatus, il n’y a plus de matchs à se mettre sous la dent. Ce n’est néanmoins pas une raison pour arrêter de parler de notre sport préféré. We Sport profite de la pause au cours de cette saison 2019 pour revenir sur l’histoire, les joueurs et les moments qui ont fait la gloire de chacune des trente franchises NBA. Aujourd’hui, cap pour la Floride et zoom sur le Miami Heat.

L’Histoire du Miami Heat :

Expansion, Tim & Alonzo :
Pat Riley, architecte du Heat presque depuis sa création. (Crédits : Sun Sentinel)

Le Heat voit le jour en 1988 suite à une nouvelle expansion de la ligue qui mènera également à la création des Hornets, du Magic et des Timberwolves. Au cours de leur premières années, les floridiens ont bien du mal à s’extirper du bas du classement de la conférence est. Ils n’atteignent que deux fois les playoffs (pour deux éliminations au 1er tour) au cours de leurs huit premières saisons.

En 1995, la franchise prend un tournant décisif en engageant Pat Riley comme head coach. Dans la foulée, il attire Tim Hardaway et Alonzo Mourning en Floride et fait de Miami un véritable prétendant. Miami jouera les playoffs chaque saison durant la seconde moitié des années 90 et sera presque chaque saison sur le podium de sa conférence à l’issu de la saison régulière. Néanmoins, les résultats en playoffs ne suivent pas et outre un finale de conférence en 1997, le Heat ne dépasse qu’une fois le premier tour. L’équipe voit ses deux stars quitter le navire en 2001 puis 2002 faisant à nouveau baisser le niveau de l’équipe.

D-Wade & Shaq :
Miami Heat
Ensemble, Dwyane Wade et le Shaq vont offrir un titre à Miami, le premier de son histoire. (Crédits : Clutch Points)

Alors embourbée au fond de la conférence est, Miami va profiter de l’excellente Draft 2003 pour se relancer. Détentrice du 5e choix, la franchise en profite pour sélectionner Dwyane Wade, arrière venu de l’université de Marquette. La même année, Lamar Odom est recruté et Stan Van Gundy prend place sur le banc. Ensemble, les deux hommes vont exploser, qualifier le Heat pour les playoffs et même passer un tour.

L’année suivante, Pat Riley (alors dans les bureaux) attire Shaquille O’Neal qui formera un axe destructeur avec D-Wade. Dès la première saison du Shaq en Floride, Miami termine premier de sa conférence et va jusqu’aux finales de conférence (défait par Detroit). Un an plus tard, Pat Riley revient sur le banc en cours de saison et Miami termine deuxième à l’est. Cette fois Miami battra Detroit en finales de conférence et ira même au bout en se défaisant des Mavericks de Dirk Nowitzky en Finales.

La suite sera moins réjouissante pour le Miami Heat avec des résultats moins bon, un Shaq transféré à Phoenix courant 2008 et des sorties au premier tour jusqu’en 2010.

Big Three et once de Wade :
Miami Heat
LeBron James, Chris Bosh et Dwyane Wade, un Big Three détonnant pour le Heat. (Crédits : Cleveland.com)

2010 représente une année charnière pour le Heat. Incapable de dépasser le premier tour, la franchise va frapper fort deux fois. Tout d’abord avec la signature de LeBron James suite à The Decision, puis celle de Chris Bosh pour former un Big Three détonnant avec D-Wade et le King. Trois joueurs issus de la Draft 2003 qui vont faire du Heat une équipe redoutable (voir plus bas). Miami disputera les Finales tous les ans entre 2010-2011 et 2013-2014, remportant le titre à deux reprises (2012 et 2013). Le rêve s’achève fin 2014 lorsque LeBron James décide de retourner à Cleveland, et Miami redevient alors une équipe de milieu de tableau. Le Heat tentera de se reconstruire en parallèle de la fin de carrière de Dwyane Wade qui réalisera sa tournée d’adieu lors de la saison 2018-2019.

Le Miami Heat a depuis construit une équipe capable de jouer les premiers rôles dans le conférence est autour de jeunes joueurs issus de la Draft (Adebayo, Herro, Nunn, Robinson), de vétérans (Dragic) et d’une superstar (Jimmy Butler). Si la période Big Three est maintenant lors derrière, Miami pourrait à nouveau dominer la conférence est dans les années à venir.

La Période Clé :

À l’aube de la saison 2010, Dwyane Wade est bien seul a Miami et a bien besoin d’un peu d’aide. Le Heat a de la place dans sa masse salariale et va lui offrir deux recrues de choix. LeBron James annonce The Decision et quitte l’Ohio pour rejoindre la Floride et amène avec lui Chris Bosh qui quitte pour sa part le Canada. Ensemble, ces trois joueurs vont dominer la ligue pendant quatre ans et régner sur la conférence est. Quatre saisons de suite, la franchise finit parmi les deux premiers de sa conférence et atteint les Finales. Sur ces quatre Finales, le Heat va en remporter deux, en 2011 puis en 2012. Miami n’a jamais connu une période aussi faste et jouit d’une popularité énorme derrière ses trois stars. Cette période s’achève en 2014 suite à la défaite lors des Finales face aux Spurs avec la décision du King de revenir à Cleveland.

La Salle des Trophées :

Titres(s) NBA = 3 : 2006, 2012, 2013

Titre(s) de Conférence = 5 : 2006, 2011, 2012, 2013, 2014

Titre(s) de Division = 13 : 1997, 1998, 1999, 2000, 2005, 2006, 2007, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016, 2018

Numéro(s) retiré(s) : 1 (Chris Bosh), 3 (Dwyane Wade), 10 (Tim Hardaway), 23 (Michael Jordan), 32 (Shaquille O’Neal), 33 (Alonzo Mourning)

Joueurs emblématiques :

LeBron James :
(Crédits : RollingStone)

Arrivé au Miami Heat en 2010, LeBron James va écrire la plus belle page de l’histoire de la franchise. Entouré de Dwyane Wade et de Chris Bosh, le King permet à l’équipe floridienne de dominer l’Est et de remporter deux titres. À titre individuel, il est élu Mvp à deux reprises et remporte le trophée de MVP des Finales lors des titres en 2011 et 2012. En seulement quatre saisons, il a marqué à tout jamais l’histoire de la franchise.

Dwyane Wade :
(Crédits : NBA)

Dwyane Wade est le symbole de la franchise. Drafté en 2003, il porte la franchise sur ses épaules dès sa saison rookie. L’année suivante, il est rejoint par le Shaq et ces deux joueurs vont permettre à Miami d’atteindre les finales de conférence en 2005 puis de remporter le titre en 2006 (il sera élu MVP de ces Finales). Quelques années plus tard, il forme un Big Three détonant avec LeBron James et Chris Bosh et offre deux nouveaux titres à sa franchise. La fin de son histoire avec Miami est plus mouvementée. Il quitte la franchise en 2006 pour faire une pige dans sa ville natale de Chicago puis une autre à Cleveland avec son ami LeBron, avant de revenir à Miami pour faire ses adieux.

Autres : Chris Bosh, Tim Hardaway, Udonis Haslem, Alonzo Mourning, Shaquille O’Neal

Rendez-vous demain pour la suite de cette série où nous irons dans le Wisconsin pour s’intéresser aux Milwaukee Bucks.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here