Football

Arsenal-Naples : les notes

Dans ce quart de finale aller à l'Emirates, Arsenal a dominé son sujet et s'impose (2-0) face à Naples. Les Gunners prennent donc une option pour la qualification en demi-finale. Les notes de cet Arsenal-Naples c'est maintenant!

Les notes d'Arsenal

Cech (5) : Pas vraiment sollicité, mais assurément pas un Tchéque en bois.

Monreal (6) : On redoutait la vitesse de Mertens et Insigne et les longs ballons dans le dos de sa défense centrale, heureusement, les Napolitains aimaient visiblement bien les hors-jeux.

Koscielny (7) : Corrézien, né à Tulle, mais jamais embêté par le scooter Mertens.

Sokratis (5) : Peut-être que sans Koscielny, ses limites auraient été plus visibles.

Kolasinac (6) : Monreal ayant pas mal écopé derrière lui, il aura pu s'éclater en attaque et proposer constamment une solution.

Ramsey (8) : Même sans Eric, Ramsey reste la tour de contrôle infernal de cette équipe

Torreira (7) : L'UEFA l'a attribué à Koulibaly en c.s.c mais pour le geste et pour son match, on lui accordera son but. Remplacé par Elneny (77e).

Maitland-Niles (9) : “Pas mal pour un noir” aurait dit Daniel Bravo

Özil (4) : Très décevant depuis plusieurs mois, il y a eu du mieux ce soir, mais on est encore très loin du compte. Remplacé par Mkhitaryan (65e)

Aubameyang (4) : À la recherche de la réussite durant 90 minutes.

Lacazette (4) : Il a énormément dézoné pour laisser de la place aux percées de tous ses partenaires, et du coup, il a perdu en efficacité. Remplacé par Iwobi (65e)

Les notes de Naples

Meret (6) : Une frappe des six mètres, et une autre contrée, Alex Meret-ait mieux. Surtout qu'il a ensuite sauvé ses partenaires plus d'une fois.

Hysaj (3) : Pris au milieu de tous les dédoublements de ses adversaires, l'Albanais en a perdu la raison, ce qui lui a fait rater toutes ses relances.

Maksimovic (4) : Pour gagner les duels aériens, il y a du monde, pour empêcher Arsenal de combiner dans sa surface, là il n'y a plus personne.

Koulibaly (4) : Aujourd'hui il passe à côté, mais Deschamps continuera quand même à le superviser, comme ça, au cas où.

Mario Rui (3) : Il a clairement perdu son match dans le match face à MN, sinon tout va bien.

Allan (2) : Ça ne doit pas être le même qui était pisté par le PSG…

Ruiz (3) : Le frère d'Olivia est resté fidèle à ses chansons : Fabian, l'homme constamment chocolat. Remplacé par Ounas (83e)

Callejon (5) : Dynamique sur son côté droit, il n'aura pas tant pesé que ça pour autant.

Zielinski (3) : Ouais mais vous êtes mignons aussi, fallait prévenir que N'Golo Kanté jouait aussi latéral droit à Arsenal…

Insigne (2) : Décevant ce soir, on va positiver et se dire qu'au match retour, pour le Napoli, il suffira d'Insigne. Remplacé par Younes (83e)

Mertens (3) : Les 65 minutes qu'il a passées sur le terrain ont dû être trèèèèèès longues pour lui. Remplacé par Milik (65e)


Augustin Bouyssou

Diplômé ESJ Paris, journaliste foot, passé par le Paris Normandie. L'important n'est pas d'avoir raison, mais de l'argumenter. Rabiot est surcôté

Dernières publications

En haut