Championnats Etranger

Europa League – Les enjeux du Tour de Barrage Retour

Europa League

Huit places restent pour se qualifier pour les 1/8e de finale d'Europa League, alors tout reste à faire dans les barrages retours d'Europa League. La journée de jeudi s'annonce croustillante puisque pour rappel la règle des buts à l'extérieur n'existe plus.

Les barrages à élimination directe de l'UEFA Europa League ont été introduits pour la première fois cette saison. Seize équipes sont concernées : les deuxièmes de groupes de l'UEFA Europa League et les huit troisièmes de la phase de groupes de l'UEFA Champions League.

Dinamo Zagreb vs Séville (match aller : 1-3)

Le Dinamo peut-il empêcher les spécialistes de l'Europa League de se diriger vers une nouvelle finale ? La finale de 2022 aura lieu dans le stade Ramón Sánchez-Pizjuán de Séville et la victoire 3-1 de la semaine dernière place l'équipe de Julen Lopetegui en position de force. Mais, comme l'a souligné le patron des champions de Croatie, Željko Kopić, “l'impression que nous avons donnée par notre jeu est meilleure que le score final”. Le talentueux Mislav Oršić a marqué une fois et est passé tout près d'un deuxième but sensationnel, tandis que le Sévillan Yassine Bounou a également réalisé un double arrêt remarquable. Le premier but sera déterminant.

Séville participe à la phase à élimination directe de la Ligue Europa pour la septième fois. Ils ont remporté le trophée lors de quatre de leurs six dernières participations.

Olympiacos vs Atalanta (match aller : 1-2)

Gian Piero Gasperini admet que l'Atalanta a “mis du temps à se remettre” de son retard de la semaine dernière et que son équipe, victime de blessures, ne peut pas se permettre de commencer du mauvais pieds au Pirée. L'Olympiacos n'a perdu qu'une seule fois en 19 matches à domicile cette saison, pour 15 victoires, et le beau but de Tiquinho Soares au match aller témoigne de sa qualité. L'Atalanta possède également des qualités offensives, mais la plupart de ses joueurs sont sur la touche, un problème aggravé par la sortie de Luis Muriel à la mi-temps du match aller. Berat Djimsiti a plaisanté sur le fait qu'il pourrait jouer en attaque après ses exploits du match aller – peut-être pas tout à fait une blague.

Djimsiti n'avait jamais marqué deux fois dans un match avant de réaliser l'exploit en l'espace de trois minutes la semaine dernière.

Real Sociedad vs Leipzig (match aller : 2-2)

Les Espagnols ont quitté l'Allemagne déçus la semaine dernière après avoir laissé filer leur avance à deux reprises. Ils seront encore plus déterminés à rebondir après la défaite 4-0 subie dimanche face à l'Athletic Bilbao dans le derby basque. Il y a des raisons d'être optimiste après une performance au match aller qui, selon Emil Forsberg, “nous a donné du fil à retordre”, surtout si Alexander Isak et Adnan Januzaj sont de retour. De son côté, l'entraîneur de Leipzig, Domenico Tedesco, a admis que son équipe avait eu de la chance avec le penalty lors du match aller et pourrait être tenté de prendre les choses en main avec une équipe plus offensive.

Christopher Nkunku a inscrit huit buts en sept matches européens cette saison – sept en Ligue des champions et un en Ligue Europa.

Lazio vs Porto (match aller : 1-2)

Sérgio Conceição emmène son équipe de Porto à la rencontre d'un club où il a fait plus de 100 apparitions au cours de deux périodes riches en trophées. Porto a l'avantage après le doublé de Toni Martínez au match aller, ses premiers buts en Europe justifiant sa sélection surprise dans le onze de départ. La Lazio sera privée de son buteur Mattia Zaccagni et tentera de remporter un match à élimination directe pour la première fois depuis 2018.

Porto a remporté ses deux derniers matches aller-retour contre des adversaires italiens, en battant la Juventus (2020/21) et la Roma (2018/19) après prolongation en Ligue des champions.

Naples vs Barcelone (match aller : 1-1)

Parfois, les joueurs en font trop. Bien que Ferran Torres ait marqué sur son penalty, il était visiblement contrarié à la fin du match après avoir gâché plusieurs occasions de donner l'avantage au FC Barcelone à l'aller ; Xavi Hernández n'a pas tardé à le consoler et à le guider. “Il est ultra exigeant avec lui-même”, a déclaré l'entraîneur du FC Barcelone. “Je sais que les occasions vont commencer à se concrétiser“. Les dieux du football sourient souvent, alors ne soyez pas surpris de voir le joueur de 21 ans jouer un rôle décisif dans un stade qui porte le nom d'un homme qui mettait tout dans chacune de ses performances : Diego Maradona.

Naples est invaincu lors de ses quatre derniers matches à domicile en Europa League contre des clubs espagnols.

Betis vs Zenit (first leg: 3-2)

Le Zenit n'avait pas joué de match de compétition depuis deux mois avant le match aller et a commencé avec toute l'énergie d'un ours sortant de sa tanière après hibernation. Le Betis a capitalisé, prenant une avance de deux buts, mais cela n'a fait que réveiller la bête. Le Zenit a égalisé à la demi-heure de jeu et, bien qu'il ait concédé un nouveau but avant la pause, l'équipe russe est passée tout près de l'égalisation lorsque Daler Kuzyaev a touché la barre transversale. “Nous devons y croire”, a déclaré l'attaquant du Zenit, Artem Dzyuba. “Au match aller, nous avons montré qu'un retour est possible”.

Joaquín est devenu le joueur le plus âgé à fournir une passe décisive en Europa League lors du match aller – à 40 ans et 211 jours, il a battu le record de Daniel Berg Hestad de Molde contre l'Ajax en 2015 (40 ans et 133 jours).

Rangers vs Dortmund (first leg: 4-2)

Quand vient l'heure, vient l'homme. Les Rangers ont sans doute obtenu le plus gros résultat des matches aller, mais Giovanni van Bronckhorst a tenu à mettre un bémol à cette réaction enthousiaste. “C'est une grande soirée, mais seulement une grande soirée”, a-t-il prévenu, avec peut-être un œil sur Erling Haaland assis dans les tribunes en Allemagne. Dortmund a besoin de buts et, en la personne du redoutable Norvégien, il possède l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de l'art d'en marquer. Mais jouera-t-il ? Quoi qu'il en soit, le match retour sera électrique.

Dortmund n'a remporté qu'une seule victoire en neuf rencontres avec les Rangers, et trois de ses quatre déplacements à Ibrox se sont soldés par une défaite.

Braga vs Sheriff (first leg: 0-2)

Les bons moments continuent pour les champions moldaves Sheriff. Première équipe moldave à atteindre la phase de groupes de la Ligue des champions, première équipe moldave à battre le Real Madrid, première équipe moldave à prolonger sa campagne européenne dans la nouvelle année et, la semaine dernière, la première à remporter un match à élimination directe. Le deuxième but d'Adama Traoré – son septième en Europe cette saison – a été ressenti comme un coup décisif, mais Braga a toujours aimé l'étiquette d'outsider et a été aussi imposant à domicile cette saison que la falaise qui forme une extrémité de son stade.

Il s'agit du 16e match européen de Sheriff cette saison – un record pour le club et le plus grand nombre, avec le Dinamo Zagreb, des 16 équipes participant aux barrages à élimination directe de l'Europa League.

Dernières publications

En haut