Arsenal : un confinement qui tombe mal

0
Ligue 1

Aujourd’hui nous partons à la rencontre des Gunners d’Arsenal. Un changement d’entraineur en cours de saison, des recrues contestées et des résultats mitigés, étudions ca de plus près.

Effet rétro

Une ère Emery brève et peu concluante

Les supporters espéraient de cette saison un véritable rebond de leur équipe. L’arrivée d’Unai Emery en fin 2018 promettait un renouveau après le départ de l’emblématique Arsène Wenger. L’entraineur, misant pour 2019-2020 sur des jeunes tels que Matteo Guendouzi et Lucas Torreira, ainsi que sur la recrue la plus chère de l’histoire du club, Nicolas Pépé (80 M), promettait également une nouvelle ère. Ajoutons à cela le départ de cadres tels que Petr Čech, Aaron Ramsey ou Laurent Koscielny.

De ce fait, un nouvel Arsenal était attendu.  Il était clair que l’objectif principal était la qualification en Ligue des Champions. En effet, Arsenal n’y a plus participé depuis la saison 2016-2017. La qualification était pourtant proche la saison dernière puisque les Gunners frolent la 4e place à 1 point derrière Tottenham. S’ajoute à cela la finale d’Europa League perdue contre le rival Chelsea. Arsenal aurait pu réussir la saison parfaite avec ce titre. Cela aurait été le premier titre européen de l’histoire du club ; et les auraient qualifiés pour la Ligue des Champions. Il n’en fut rien. Ainsi, les supporters des Gunners attendaient cette saison avec impatience.

Leur ardeur fut vite refroidie dans les premiers grands rendez-vous. Une défaite à Liverpool pour la 3e journée, et un match nul à domicile dans le derby londonien contre Tottenham. Si on ajoute à cela les maigres performances de Nicolas Pepe, pas au niveau auquel on l’attendait, la frustration est présente. Tout cela amena à l’inévitable et le renvoi d’Unai Emery le 23 novembre 2019 après une défaite à domicile contre Francfort. Mais surtout un 7e match consécutif sans victoire. Lors de son renvoi, il était à un bilan évidemment mitigé lors de cette saison toutes compétitions confondues : 8V, 7N, 5D. En effet selon Loic d’@ArsenalFansFR, « Emery en 19 mois, n’a jamais réussi à faire ressortir une identité de jeu concrète de cette équipe ».

Le vrai renouveau avec Arteta

Mikel Arteta fut donc nommé entraineur en succédant à Unai Emery. Loïc analyse le début du technicien espagnol : « Les résultats sont présents dans le jeu mais pas dans les objectifs et dans les points. Par exemple, des matchs comme ses 3 premiers matchs laborieux : 2 nuls face à Everton et Bournemouth, et l’exemple le plus marquant lors du déplacement à Chelsea. ».

Arteta obtient sa première victoire lors du choc face à Manchester United (2-0). Une victoire qui vint rassurer les partisans des Gunners, voyant une équipe nouvelle. Loïc nous décrit le renouveau d’Arteta :  « Arteta amène un système de jeu utilisant énormément les latéraux. Avec l’utilisation d’un 4-2-3-1 qui se transforme en 3-2-4-1, et l’emploi de Granit Xhaka comme défenseur central gauche dans certaines phases, ce qui permet d’attirer l’attaquant et obtenir des espaces pour les lignes de passes de David Luiz. » Cela permit à Arteta de relancer la machine avec un bilan de 8V, 5N, 2D. Un autre point statistique positif souligné par Loïc par rapport à l’ère Emery : 12 buts concédés en 15 matchs, 23 inscrits et 7 cleansheets. Seul point venant assombrir le tableau général : l’élimination en Europa League. En effet après un match aller maitrisé et remporté 0-1 sur le terrain de l’Olympiakos, Arsenal sombre à domicile et s’incline 1-2 après prolongations.

Tops et Flops :

Flops :

Une défense qui prend l’eau

Le Flop est sans aucune surprise la défense bien trop perméable. En effet, comme le démontre Loïc cela est dû à plusieurs facteurs. Des joueurs blessés (Calum Chambers), ou revenant de blessures (Holding, Bellerin) ou des défenseurs malheureusement à un niveau décevant et bien trop juste (Sokratis, Mustafi). Un point positif reste à souligner : Bukayo Saka, le jeune latéral de 18 ans est une très bonne surprise. Profitant des absences de Tierney et Kolasinac, Saka rend une copie impressionnante avec 9 passes décisives et 3 buts en 29 matchs. Des performances exceptionnelles qui amènent Saka à devenir « le chouchou de la communauté », comme le précise Loïc.

Ramsey difficile à remplacer

Cependant des points négatifs sont également à remarquer au milieu de terrain avec une absence de Ramsey qui se fait remarquer. Ni la recrue Ceballos, ni le jeune Guendouzi, ni Lucas Torreira ne parviennent cette saison à s’imposer et prendre la place du patron au milieu.

Un Nicolas Pepe en demi-teinte

En attaque désormais, Pepe reste relativement décevant au vu de son prix. Une période sous Unai Emery à un niveau très contestable. Cependant, Loïc nuance cette impression générale et ses stats décevantes (6 buts et 8 passes décisives en 32 matchs) : « Pepe possède des stats qui ne reflètent pas son niveau de jeu, rapide et surtout amenant beaucoup d’impact. Je pense que l’ivoirien livrera une seconde saison à hauteur de nos attentes ».

Le cas Lacazette

Ensuite, un autre joueur au niveau relativement inférieur aux attentes : le buteur Alexandre Lacazette. Des stats restant relativement correctes avec 9 buts en 26 matchs mais Loïc reste plus dubitatif quant à son apport dans le jeu : « Pour moi le club devrait tenter de le vendre, saison maigre, peu d’apport dans le jeu, trop de pertes de balles et pas assez efficace devant le but». En effet c’est peut etre le moment pour Arsenal de vendre Lacazette. Ses performances certes en baisse mais son niveau reste encore honorable. Cela permettrait à Arsenal de le vendre à un bon prix sans voir son niveau chuter les prochaines saisons.

Tops :

A noter en top les performances exceptionnelles des jeunes. Nous avons déjà évoqué le cas de Bukayo Saka, véritable surprise. Gabriel Martinelli est lui aussi l’auteur d’une saison remarquable : 10 buts et 4 passes décisives en 26 matchs du haut de ses 18 ans. Des jeunes pépites aux performances incroyables que le club devra absolument garder cet été. Un autre joueur clé cette saison est Pierre-Emerick Aubameyang, « Serial buteur » comme l’illustre Loïc. Le gabonais est auteur de 20 buts et 1 passe décisive en 32 matchs cette saison, soit un apport non négligeable pour les Gunners. En effet, cela correspond à plus de 50% des buts marqués cette saison(37)

Le confinement et la pause dans la saison

Le confinement met de véritables bâtons dans les roues aux Gunners. En effet, ceux-ci avaient l’occasion en cette fin de saison de véritablement réaliser de belles performances. Qualifiés pour les quarts de finale de la Cup, Arsenal est encore en course pour aller chercher son 1er titre national depuis 2017. En championnat, Arsenal est classé à une triste 9e place. Cependant les Gunners comptaient sur les 10 derniers matchs pour rattraper leurs 5 points de retard sur le 5e Manchester United. Autrement dit, l’arrêt de la saison stoppe les Gunners dans une possible remontée. Cela les maintient à un bilan de la saison plus que mitigé, et même décevant.

Perspectives d’avenir :

Selon Loïc « Le coach espagnol a beaucoup de travail, un vrai chantier. Il devra jongler entre les fins de contrat de certains défenseurs (Mustafi et Sokratis en 2021), les blessures (Chambers, Torreira), les joueurs en méforme (Lacazette, Bellerin, Holding). De plus il devra convaincre son attaquant numéro 1 de rester ». Il devra également gérer le recrutement afin de renforcer son effectif et notamment sa défense en plus de William Saliba, qui arrivera cet été. Arteta possède donc toute une équipe à reconstruire afin de redorer le blason des Gunners. Les qualifier enfin pour la Ligue des Champions et redevenir une grande écurie nationale. Loïc reste optimiste sur les capacités du technicien espagnol et cet élan d’espoir sera le mot de la fin : « J’ai de grands espoirs dans les travaux d’Arteta et je pense qu’il améliorera la situation actuelle et qu’il fera un très bon coach sur le long terme ».

Ainsi, la fin de saison (si elle a lieu) sera très intéressante à suivre. Les Gunners vont-ils sauver leur saison et obtenir des résultats honorables ou au contraire s’effondrer en Cup et en championnat ? La saison prochaine sera également très attendue pour les fans puisqu’elle sera la première avec Arteta à sa tête.

Merci beaucoup à Loïc pour son aide ! N’hésitez pas à suivre son compte twitter @ArsenalFansFR pour suivre l’actualité des Gunners ! https://twitter.com/ArsenalFansFR

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here