AS Roma : De Rossi tire sa révérence

Après 18 ans d’une fidélité sans faille, l’heure des au revoir est arrivée pour Daniele de Rossi et la Roma. En fin de contrat, le milieu romain va quitter sa ville de toujours et poursuivre sa carrière vers une autre destination.

 

Tous les chemins mènent à Rome. Et Rome mène à Daniele de Rossi. Une histoire d’amour entre un homme et sa ville de naissance, sa ville éternelle. 18 années à hisser les couleurs de la Roma dans les hauteurs du paysage transalpin. 615 matchs, 63 buts, pour le capitaine de la Lupa, qui fera ses adieux au Stadio Olimpico le 26 mai prochain face à Parme, deux ans après les adieux d’une autre légende des Giallorossi, Francesco Totti. De Rossi est la pierre angulaire de cette équipe romaine : « C’était le coeur de ce club. Il a toujours incarné le supporter romain sur le terrain avec orgueil, s’affirmant comme l’un des meilleurs milieux en Europe. On sera tous émus lorsqu’il portera une dernière fois ce maillot face à Parme », a déclaré le président romain, James Pallotta ,en conférence de presse. L’un des meilleurs milieux en Europe qui obtient en 2006 la consécration suprême pour un joueur de football, un titre de champion du monde avec la Squadra Azzura. Avec la Louve, plus difficile d’obtenir des titres avec une Juventus toujours aussi gloutonne depuis plus d’une décennie. Deux Coupe d’Italie, Une Super Coupe d’Italie et neuf fois vice champion d’Italie. Peut-être le plus grand regret de sa carrière romaine, ne jamais avoir pu soulever un Scudetto sous les couleurs de la Roma.

Direction la MLS ?

 

À 35 ans, « DDR » n’en a pas finit avec le ballon rond. Selon de nombreux médias transalpins, des discussions avec le Los Angeles FC seraient en cours depuis plusieurs semaines. Il pourrait y retrouver Carlos Vela, l’ancien attaquant d’Arsenal et de la Real Sociedad, à Los Angeles depuis le début de saison. Une possible fin de carrière dans la cité des anges, pour un joueur immortel dans le coeur de tous les Romains.

Les pays du Golfe pourraient aussi s’intéresser à son profil et satisfaire les demandes salariales du joueur au 21 matchs avec les Giallorossi cette saison.

 

Perrotta, Totti et maintenant De Rossi. Les légendes partent mais leurs noms restent gravés dans l’histoire et dans les mémoires. Une page de l’histoire du club romain se tourne avec le départ du « Capitan Futuro ». Une histoire écrite en lettre d’or, indélébile.

 

 

À lire aussi :

https://wesportfr.com/atletico-madrid-godin-annonce-son-depart-du-club/

 

Crédit photo : Foot mercato

A propos de l'auteur

"Il faut souffrir pour être beau"...Supporter de l'OM mais toujours moche In Russell Westbrook we trust #whynot

Poster un commentaire

venenatis libero felis accumsan in vel, ipsum Aenean