Espagne

Barcelone – Valence : Les Blaugranas n’avancent pas

Accroché cet après-midi par une valeureuse équipe de Valence (2-2), le Barça patine, alors que le club Che enchaîne un 5e match sans succès en Liga.

Pas rétabli. Emballant contre le leader la Real Sociedad mercredi soir (victoire 2-1), le Barça a retrouvé sa léthargie habituelle aujourd’hui contre Valence et continue de se montrer friable défensivement. Pas rassurant à l’approche du Boxing Day version espagnole.

Le Barça sans étincelles

Monopolisant le ballon comme il sait s’y bien le faire en début de rencontre (76% de possession à 24% en première mi-temps), les Catalans ont pourtant concédé les situations les plus dangereuses de la première période. Valence, profitant des espaces laissés par le Barça en contre ou, le plus souvent, par des pertes de balles évitables de ce dernier aux abords de sa propre surface, a régulièrement apporté le danger sur les buts de Ter Stegen, impérial sur la tête de Gomez (45′) mais qui ne peut rien sur celle de Diakhaby sur corner, se jouant d’un Griezmann naif au marquage (29′). Guedes (3′, 21′) puis Soler (29′), de loin, avaient déjà menacé, sans pour autant concrétiser, alors que Musah et Gomez, gênés l’un et l’autre en oublient d’allumer le portier allemand à 10m. De l’autre côté, le Barça n’a jamais réellement inquiété Domenech, le gardien valencien, se contentant de centre devant le but par l’intermédiaire des latéraux Alba et Dest, souvent trouvés par Messi. Néanmoins, sur un relâchement en fin de période, Gaya bouscule Griezmann dans la surface qui s’en allait battre Domenech et concède un pénalty tiré par Messi et arrêté d’abord par le portier, avant que la balle ne lui revienne suite à une remise d’Alba qui avait bien suivi (45’+4). 643e but avec le Barça pour Messi, qui égale Pelé au nombre de buts inscrit pour un même club.

Dominer n’est pas gagné

La seconde période commence sur le même rythme. Un Barça toujours maître du ballon mais à deux doigt de se faire punir par Cherychev, dont le tir en retrait est complètement devisé et échoue loin des cages (48′). Plus réaliste qu’en première, le Barça prend l’avantage par Araujo, le défenseur central monté sur corner et resté aux avants postes suite à un cafouillage, qui expédie le ballon d’un superbe geste acrobatique dans les buts d’un Domenech impuissant (52′). Dès lors, le vice-champion de Liga va multiplier les occasions de faire le break sans jamais se mettre à l’abri. Dans la foulée, Braithwaite, au second poteau, voit sa tête stoppée par le dernier rempart (56′), alors que son centre en retrait 5 minutes plus tard ne trouve personne. Et c’est Valence, en contre, qui va égaliser à la suite d’une jolie ouverture de Guedes pour Gaya, dont le centre aux 6 mètres est repris par Gomez, plus prompt que Mingueza. La fin de match est catalane, mais ni Messi (75′, 82′), auteur de 10 tentatives aujourd’hui, ni Coutinho (72′, 78′) ne parviennent à faire plier Domenech.

Avec cette nouvelle contre performance, le Barça reste en dehors des places européennes, à 5 point du podium, ne remontant qu’à la 6e place de Liga en attendant les résultats définitif de cette 14e journée. Valence, quant à lui, ramène un bon point de Catalogne, mais reste englué dans le ventre mou du championnat, à 4 point seulement devant Levante, premier relégable.

Crédits photo : Faisal HQ (Twitter).

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire